Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecture ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 25 juin 2017

La bibliothèque fait pousser ces légumes

Haselbourg jardin bibliothèque

Lieu de rencontres, d’épanouissement et de bien-être, le jardin s’inscrit au programme de la 10eédition des Insolivres du conseil départemental. Dans le cadre de cette animation, et pour marquer son 10e anniversaire, la bibliothèque de Haselbourg (Moselle) a aménagé un jardin expérimental derrière le bâtiment de l’ancienne école, qui abrite à présent la bibliothèque.

« Qui plante un jardin, plante le bonheur », peuvent lire les visiteurs sur une pierre. C’est précisément l’objectif recherché par Véronique Bour, la responsable et son équipe, comme elle l’a rappelé lors d’une courte allocution avant l’inauguration officielle par le maire Michel Wittmann, et la conseillère départementale, Mme Pierrard. « Nous avons pu concrétiser ce projet grâce au concours des bénévoles, des enfants du périscolaire et des entreprises (Holtzinger et Reko) ».

Les lieux étaient encore en friches il y a deux mois. Aujourd’hui, nettoyées, désherbées, les allées sont bien tracées et recouvertes de copeaux. Quelques tables, des bancs viennent faire de cet espace un endroit accueillant, bien exposé avec une vue imprenable sur la vallée.  Les radis côtoient les salades, les tomates cohabitent avec les plantes aromatiques, le persil, la sauge, la menthe et quelques fleurs… Un braséro est prévu au fond du jardin pour y installer un barbecue. Un petit jardin extraordinaire ouvert au public, riverains, promeneurs, à toute personne en recherche d’un peu de tranquillité, de bien-être.

C’est dans ce « lieu enchanteur » comme l’a fait remarquer le maire, que la conteuse Norvène Galliot a présenté son spectacle intitulé Et l’arbre se mit à chanter. Elle a emmené les participants à la découverte de la naissance du monde (Mère Soleil) à celle du feu (la petite fille qui aimait son peuple). Un bon moment qui s’est prolongé jusqu’à la tombée de la nuit et avant le verre de l’amitié offert par la bibliothèque.

Source: Le Républicain Lorrain

samedi 24 juin 2017

Des livres comme des petits pains

Lire c'est partir

En ce dimanche d'un week-end prolongé de printemps, les petits parisiens du XVIIIe arrondissement se bousculent dans la bibliothèque Jacqueline-de-Romilly pour accéder aux piles de livres qui s'entassent sur le stand de Lire c'est partir, dans le cadre du Salon du livre jeunesse solidaire. Difficile de se frayer un chemin jusqu'aux ouvrages, tant les enfants se jettent dessus. Sans attendre, Sophie s'est plongée dans Neige-Blanche et les sept géants. Paul fait la queue pour faire dédicacer son exemplaire de L'Apprenti mousquetairepar son illustrateur. «Monsieur, je n'ai que deux euros, je reviens avec 40 centimes pour en avoir un troisième!». À 80 centimes d'euro pièce, c'est une aubaine. Dans les foyers de ce quartier à quelques encablures du périphérique, à la frontière de Saint-Ouen, une banlieue défavorisée, Vincent Safrat a fait plus d'un heureux.  chaque salon, environ 2 000 exemplaires s'arrachent. Cet éditeur qui fraye peu avec le milieu littéraire germanopratin a ainsi vendu 2,5 millions de livres en 2016. Le secret de ce trublion de l'édition? Son prix unique défiant toute concurrence, le prix moyen d'un ouvrage jeunesse étant de 7 euros. Ce qui ressemble à un tour de force relève pour lui d'une équation très simple: «60 % du prix d'un livre sert à la distribution.» En se passant des circuits traditionnels et en assurant lui-même la distribution, Vincent Safrat fait chuter drastiquement ses frais. L'impression? Elle coûte 30 centimes pour des livres de poche à couverture souple de moins de 160 pages… Quant à la marge de l'éditeur (15 % en moyenne), elle est inexistante chez Lire c'est partir. Car pour le fondateur de l'association, «tout bénéfice est une escroquerie».

Étrange personnage que ce thaumaturge des lettres qui vend les livres comme des petits pains, au prix du pain. C'est que, pour cet autodidacte d'une banlieue de l'Essonne, la lecture, découverte sur le tard avec L'Éducation sentimentalede Flaubert, a été une véritable révélation. «J'ai l'impression que la lecture peut remplacer les études. D'où mon idée de faire lire ceux qui ne lisent pas.» Après une première expérience dans l'édition, Vincent Safrat commence en 1992 à faire quotidiennement la tournée des maisons d'édition pour récupérer leurs invendus destinés à être détruits. Et les distribue gratuitement tous les week-ends en porte-à-porte dans les cités.«Les remerciements des parents pour leurs enfants me frappent alors. Pour eux, les livres sont synonymes de réussite à l'école.»

Malgré le soutien de certains grands noms du milieu, comme Robert Laffont, les éditeurs demeurent difficiles à convaincre. Quand, en 1998, un ami soldeur lui explique qu'un livre de poche ne coûte guère qu'un franc à fabriquer, Vincent Safrat n'hésite pas une seconde et décide d'imprimer lui-même ses ouvrages. Ce RMiste prend alors le risque de commander 400 000 exemplaires qu'il doit écouler en quatre mois. «Un imprimeur m'a fait confiance et n'a pas eu à le regretter: je n'ai pas eu de retard de paiement!» se souvient l'audacieux entrepreneur. Deuxième déclic lorsqu'il réalise que les écoles manquent de moyens pour s'équiper: elles seront son principal circuit de vente. Il a l'ingénieuse idée, pour contacter les enseignants, de passer par les inspecteurs de l'Éducation nationale, qui, séduits par l'idée, se montrent très coopératifs. Libre aux écoles d'acheter des ouvrages pour leurs élèves ou d'organiser des ventes ouvertes aux parents.

En permanence sur les routes de France, cet entrepreneur hors normes livre lui-même ses cartons pendant cinq ans dans les zones défavorisées, urbaines ou rurales, bénévolement. Ses auteurs, eux, y trouvent leur compte grâce à des tirages importants. Car les œuvres originales, «souvent plus faciles d'accès» (la majorité du catalogue de 130 titres) sont privilégiées par rapport aux classiques libres de droits, qui coûteraient pourtant moins cher.

Non content de son impact social, Vincent Safrat organise aussi des ateliers pour enfants autour d'un ouvrage dans la Cité rose, dans le XIXe arrondissement de Paris, sur le site d'un de ses dépôts ouverts au public. «Il a révolutionné l'économie du marché, car il raisonne autrement», dit de lui, fasciné, l'écrivain Alexandre Jardin, cofondateur de l'association Lire et faire lire. Aujourd'hui, alors que l'association tourne avec douze personnes et six camionnettes, Vincent Safrat se verse enfin un salaire. Sans jamais avoir demandé la moindre subvention aux pouvoirs publics.

Source: Le Figaro

Posté par Livreblog à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 22 juin 2017

Emma Watson cache ses livres à Paris

Waston livre paris

Quelques mois après avoir caché des livres dans le métro de Londres et à New York, l'actrice Emma Watson (Harry Potter, La belle et la bête) a choisi Paris pour diffuser le roman de Margaret Atwood, La Servante écarlate, que vient de rééditer Robert Laffont. Cette opération de la comédienne britannique est une initiative menée dans le cadre de son club de lecture féministe Our Shared Shelf, que l'on retrouve sur le site GoodReeds.com (et qui compte désormas 194000 membres). Le roman d'anticipation de Margaret Atwood, qui vient de recevoir le Prix des libraires allemands, a été choisi comme livre du mois. Ambassadrice de bonne volonté pour l'ONU Femmes depuis trois ans, elle se sert des livres pour combattre les préjugés et l'ignorance.

Pour trouver les 100 livres dispersés, le compte twitter The Book Fairies révèle des indices sur son fil. Emma Watson a profité de l'avant-première de son prochain film, The Circle, en salles le 12 juillet, pour réaliser cette opération parisienne. 

Source: Livres Hedbos

Posté par Livreblog à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 juin 2017

Harry Potter : Ouverture d’un club de lecture

wizarding-world-book-club-logo-small

Pottermore, l’univers numérique de Harry Potter proposant notamment des ebooks en plusieurs langues, lance Wizarding World Book Club.  Ce club de lecture international a pour ambition de mettre en relation les lecteurs du monde entier afin que chacun puisse échanger sur ses lectures concernant le monde Potter. Wizarding World Book Club a été conçu en collaboration avec Bloomsbury et Scholastic, l’éditeur emblématique de la saga Harry Potter et l’entreprise d’édition numérique Pottermore géré par J.K. Rowling.

Il y aura également des discussions en ligne sur Twitter le tous les vendredis sur @wwbookclub, à 16h, et ce à partir du 23 juin. Chaque semaine, un thème sera lancé, pour la première rencontre, les lecteurs sont invités à discuter sur le sujet suivant : comment avez-vous découvert les histoires d’ Harry Potter ? Ce club de lecture est dans un premier temps complètement virtuel et gratuit, il suffit de s’y inscrire.

Source: Idbook

Posté par Livreblog à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 19 juin 2017

Ornicar 2017 : En route pour la caravane littéraire estivale…

Ornicar

Ornicar naît d’une idée conjointe de l’association des éditeurs Hauts de France et du Réseau des Evènementiels Littéraires (RELI) : cette caravane littéraire sillonnera la région des Hauts de France pour présenter les livres édités en région dans des domaines aussi variés que bande dessinée, jeunesse, Beaux-Arts, récits, fiction, essais et documents, fantastique, polars, photographie, patrimoine et tourisme, poésie, théâtre, édition numérique…

Présentation à la fois auprès des professionnels du livre et du grand public à travers des animations variées et festives : ateliers photos, rallye enquête, brigade d’intervention poétique, soirée conte, et bien d’autres !

Où que vous soyez dans la région, Ornicar et ses 600 livres viendront vous rendre visite dans leurs jolies bibliothèques !  Les étapes de cette caravane litérraire sont:

- La nuit des livres à Esquelbecq le 1er juillet

- La bibliothèque des sables à Dunkerque le 5 juillet

- La Communauté de Commune de Hauts de Flandres du 6 au 8 juillet dont une journée à l’étang des 3 sources à Wormhout le 8 juillet

- Le Cambraisis le 11 juillet

- Le musVerre le 12 juillet

- Le ValJoly le 13 juillet

- À Saint-Omer le 16 juillet

- À Courrières le 20 juillet

- À Sallaumines le 21 juillet

En vous joignant à la campage de  crowdfunding disponible sur le site Ulule, vous participez à l’achat de la caravane (parce qu’une caravane littéraire sans caravane c’est pas top…). Toutes les aides sont les bienvenues. Bien sûr, pour vous remercier de votre participation, nous avons mis en place des contreparties, des livres bien sûr, mais aussi de nombreuses autres petites attentions.

Posté par Livreblog à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Enquête sur les Publics et les usages des bibliothèques municipales en 2016

Bibliothque_volcan_4

Douze ans après la dernière étude nationale sur les bibliothèques municipales en France, le ministère de la Culture publie les résultats de la dernière grande enquête sur les publics et les usages de ces bibliothèques.

"Face à la concurrence accrue des écrans déjà repérée lors de la dernière édition des Pratiques culturelles des Français et dans un contexte d’accroissement du nombre de lieux de lecture publique dû à la volonté conjointe des collectivités et de l’État, cette nouvelle enquête était attendue."  

Disponible depuis le 16 juin 2017, cette étude 
met en lumière un mouvement de fond en faveur de la fréquentation des équipements de lecture publique, 40% des Français de 15 ans et plus s’étant ainsi rendus dans leur bibliothèque en 2016 (35% en 2005). Cette enquête témoigne également d’une modification en profondeur et sur le long terme du rapport qu’entretiennent les Français avec les bibliothèques, que neuf Français sur dix ont été amenés à fréquenter au moins une fois dans leur vie. Les équipements de lecture publique sont ainsi devenus incontournables et indispensables pour les jeunes générations, qui les fréquentent massivement et pour lesquelles elles constituent un relais efficace des politiques d’éducation artistique et culturelle. L’usage de ces équipements évolue également : autrefois axé sur l’emprunt et le livre, il s’est fortement diversifié, en lien avec la richesse des services proposés par les bibliothécaires, sur place, en ligne ou hors-les-murs. Lieu de travail et de formation, d’échanges et de rencontres, de détente et de loisirs, la bibliothèque publique s’adresse à tous et conserve une bonne image et une forte légitimité auprès de ses publics comme des non usagers.

Source: Bilbliofrance

 

Posté par Livreblog à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 15 juin 2017

Erik Orsenna nommé "ambassadeur" de la lecture

erik_orsenna_-_fauteuil_-_sipa

"J'ai proposé à Erik Orsenna, qui a accepté, d'être ambassadeur de bonne volonté auprès des collectivités" pour les bibliothèques, a annoncé jeudi Françoise Nyssen au congrès de l'Association des bibliothécaires de France (ABF).

L'écrivain, dont le nom avait circulé pour être ministre de la Culture, va entreprendre "un Tour de France" pour convaincre les directions régionales des affaires culturelles (Drac) de la nécessité d'ouvrir plus longtemps les bibliothèques. L'adaptation des horaires d'ouverture des bibliothèques est un "engagement de campagne du président de la République. Et c'est une mesure que je serai attaché à mettre en oeuvre, je veux vous le dire", a déclaré Françoise Nyssen, dans son intervention communiquée à l'AFP.

L'enjeu, c'est d'adapter les horaires aux contraintes des usagers", a-t-elle précisé en soulignant qu'une "bibliothèque qui ouvre de 10H00 à 17H00 en semaine, comme c'est le cas dans beaucoup d'endroits, n'est pas accessible pour ceux qui travaillent".

"Il faut réfléchir à l'opportunité d'ouvrir davantage en soirée et le week-end, comme cela se fait d'ailleurs déjà chez beaucoup de nos voisins européens", selon la ministre de la Culture.

 

"Les bibliothèques ont un rôle fondamental à jouer dans la reconquête culturelle qui s'amorce", a affirmé Françoise Nyssen. Mais si la France possède "un réseau de lecture publique très dense, avec plus de 16.000 bibliothèques et relais de lecture, près de 20% de la population n'a pas accès à la lecture publique dans de bonnes conditions", a-t-elle déploré.

"Chaque collectivité qui souhaite adapter les horaires de sa bibliothèque peut bénéficier d'une aide pour la prise en charge des dépenses de personnel et coûts supplémentaires", a-t-elle rappelé. Elle a également indiqué avoir "engagé les discussions avec les ministres de l'Intérieur et du Budget, pour que les moyens dont nous disposons dans la loi de finances pour 2018 soient à la hauteur de notre ambition".

La "Nuit de la lecture", initiative de sa prédécesseure Audrey Azoulay pour l'ouverture plus tard des bibliothèques, sera reconduite le 20 janvier prochain : "Notre ambition, pour cette seconde édition, c'est d'accentuer la place donnée à la jeunesse et à l'éducation. Vous serez donc invités à multiplier les partenariats locaux non seulement avec les librairies, mais aussi avec les écoles, collèges et lycées", a-t-elle dit aux bibliothécaires.

Source: Culturebox

mardi 13 juin 2017

Une bibliothèque de manuscrits non publiés

Vancouver,_WA_-_Brautigan_Library_02

Il existe de nombreux endroits où les lecteurs voraces peuvent trouver des livres que l'industrie de l'édition a jugés dignes de vente. Moins commun sont les endroits pour trouver ceux qui n'ont pas édités. Une telle possibilité  éxiste à la bibliothèque de BrautiganL'origine  de son nom se trouve dans le roman The Abortion: An Historical Romance 1966 de Richard Brautigan, dans lequel le protagoniste travaille dans une bibliothèque de manuscrits inédits.Dans le roman, personne n'est autorisé à visiter la bibliothèque et à lire les œuvres inédites. Mais dans la bibliothèque qu'il a inspiré, c'est tout le contaire.

Plus de 300 manuscrits physiques, tous inédits, sont actuellement consultable la bibliothèque Brautigan au Clark County Historical Museum de Vancouver (Etats-Unis)La bibliothèque a initialement ouvert à Burlington , dans le Vermont , en 1990. En 2010, Elle a été déménagé à Vancouver, à environ deux heures de Tacoma , où Brautigan est né. Les lecteurs ne sont pas autorisés à enpruter les manuscrits de la bibliothèque, mais ils peuvent rester et les lire jusqu'à la fermeture. La bibliothèque accueille la Journée nationale des écrivains non publiés chaque année le dernier dimanche de janvier, à l'époque de l'anniversaire de Brautigan.

Source:  Atlus Obscura

Posté par Livreblog à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 11 juin 2017

Je vous parle d’un temps – 12 nouvelles de 12 auteurs indépendants

je-vous-parle-dun-temps-livre

L’autoédition permet des libertés dans l’écriture, la créativité, les modèles sont hybrides. « Je vous parle d’un temps » est l’un des exemples qui en font sa richesse.

12 auteurs ont mis en commun leur passion de l’écriture, le temps d’un livre, pour proposer aux lecteurs 12 nouvelles le tout dans le cadre d’un projet solidaire. Chacun avec leur sensibilité, leur style donnent au public des instants de lecture émouvants, profonds, personnels, dentelés et vrais. C’est un grand moment de lecture qui emporte le lecteur au-delà de la notion de l’autoédition pour nous proposer un moment de littérature pure. La Pieuvre Collectif d’auteurs c’est  : Frédéric Meurin, Albine Tangre, Franck Driancourt, James Osmont, R. Eve, Nolwenn Renard, Elsa Chapelier, Solenne Hernandez, Victor Boissel, Laura D., Jerome Dumont, Nina Frey.

Et pour parfaire le tout, ce recueil comporte une dimension solidaire, l’ensemble des bénéfices qu’il produira sera reversé l’Association des Lauréates de la Fondation ELLE œuvrant pour l’émancipation des femmes. Pour apporter votre soutien à cette fondation , vous pouvez acheter ce livre qui vaut 9€ en version et 2,99€ en version kindle en cliquant ici.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 10 juin 2017

Salon du livre 2017 à la Jardinerie Jay

affiche-salon-du-livre-2017-marmande-lot-et-garonne

 La Jardinerie Jay   accueille, de nouveau cette année aujourd'hui de 10h à 18h et demain de 10h à 18h30, le salon du livre de Marmande, Lire au Jardin.

 Près de 30 auteurs, adulte et jeunesse, de notoriété locale etnationale seront présents pour venir à votre rencontre, échanger et dédicacer leurs livres. Un parcours musical, mis en musique par Laly Enscène sera proposé samedi 10 juin à 15h et 16h, pour découvrir le jardin remarquable Beauchamps.

"Un salon du livre qui se crée et est reconduit, c’est toujours une bonne nouvelle. Qui plus est à Marmande, dans ce beau Lot et Garonne où je me suis installé quelques mois plus tôt. En tant que néo-local et passionné du livre, c’est avec un grand plaisir que j’ai accepté l’invitation d’Antoine Chevallier, de la librairie Libellule,  dont il faut louer l’initiative. Merci à tous ceux qui ont participé à l’organisation du salon du livre de Marmande.  Puisse cette manifestation rassembler de nouveau un public large et varié, en lui adressant tous mes voeux de réussite et de longévité." selon Pierre Bordage le parain du salon

 

Posté par Livreblog à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 9 juin 2017

Le boom du livre audio aux USA se confirme

livre-audio-generique-audible

Un nouveau rapport publié par l’Association des éditeurs de livres audio (Audio Publishers Association (APA)) a révélé que 2016 était une bonne année pour les livres audio.  Les résultats montrent une croissance à deux chiffres pour les ventes de livres audio et la production de titre. Les ventes totales ont augmenté de 18,2% par rapport à 2015, pour atteindre 2,1 milliards de dollars, tandis que les ventes unitaires ont encore été améliorées. Selon le rapport, les ventes unitaires ont augmenté de 33,9%, pour s’établir à 89,5 millions.Les ventes sont basées sur des rapports provenant d’environ 20 éditeurs de livres audio.

L’APA extrapole alors ces chiffres, afin d’obtenir une estimation pour l’ensemble du marché. La production de titres des éditeurs du panel était de 50 937 en 2016, soit une augmentation de 43,1% par rapport à 2015.

L’augmentation des ventes a été générée par les téléchargements numériques, qui représentaient 82,4% des ventes. En 2015, les téléchargements numériques représentaient 76,8% des ventes. Les ventes d’audio physique, quant à elles, ont diminué. L’année dernière, les ventes d’audio sur supports physiques comme les CD, représentaient 16,2% du total des ventes audio, en baisse par rapport à 21,8% en 2015.

Une étude réalisée par Edison Research a révélé que 24% des Américains ont écouté au moins un livre audio en 2016, soit une augmentation de 22% par rapport à 2015. D’autres résultats ont montré que près de la moitié des auditeurs audio ont moins de 35 ans et que les auditeurs de livres audio Lisent ou écoutent en moyenne 15 livres au cours de l’année passée. A noter que les smartphones ont augmenté en popularité en tant que périphérique de choix pour l’écoute de livres.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,