Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecture ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]


lundi 13 août 2018

Sentaku, une maison d'édition participative

Sentaku manga

La plateforme Sentaku dispose d’un modèle économique original et touche à la fois les auteurs de mangas qui voudraient être publiés et les lecteurs. Fondée par 3 étudiants fans de manga, la maison d’édition participative se base sur l’attrait des lecteurs pour publier effectivement les mangas et les commercialiser. L’édition de ces mangas français est financée grâce au financement généré par les précommandes des lecteurs. L’argent récolté permet ensuite de publier en version papier les livres.

Sentaku explique : « Lorsque le nombre de précommandes requis est atteint, l’auteur dispose d’une durée d’un an pour nous faire parvenir son premier tome. 
Une fois imprimé, ce dernier sera alors directement envoyé à ceux qui l’auront précommandé ! ».

Les fondateurs ne précisent pas si ces livres ont vocation à être également proposés au format ebook.  La plateforme Sentaku pourrait être assimilée à une plateforme de financement participatif de type Ulule mais dédiée aux mangas. Reste à savoir si les lecteurs seront au rendez-vous. Pour le moment, un manga est en attente de fonds. Il faut 10 000 euros pour qu’il puisse être publié. Pour soutenir l’initiative ou soumettre vos mangas c’est ici

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 12 août 2018

Des passionnés retrouvent la tombe de William Blake

pierre tombale William Blake

Des fans du poète et peintre britannique William Blake ont joué les détectives amateurs et retrouvé l'endroit exact où il a été enterré, à Londres, où une pierre tombale est dévoilée dimanche. Tout a commencé lorsque Carol et Luis Garrido, deux admirateurs de William Blake ont voulu se rendre sur sa tombe, à Londres. Ils sont allés au cimetière de Bunhill Fields, dans le centre de la capitale, mais ils n'ont découvert qu'une pierre signalant que la dépouille de William Blake et de son épouse Catherine Sophia reposaient «près d'ici». Une inscription «tellement vague», que le couple a été intrigué: «on a voulu connaître l'endroit exact», a expliqué Luis Garrido au quotidien britannique The Guardian.

Après avoir épluché archives et plans pendant deux ans, le couple a réussi à déterminer précisément où se situait la tombe oubliée de l'auteur de «Jérusalem» mort en 1827. Une victoire pour ce couple de passionnés. Luis Garrido, qui a grandi au Portugal, a confié au Guardian avoir «décidé d'étudier l'anglais spécifiquement pour lire les poèmes», emprunts de mysticisme, de Blake. Une levée de fonds a été menée par la Blake Society réunissant 30.000 livres sterling, qui ont servi à financer une pierre tombale. Celle-ci est dévoilée dimanche après-midi, jour du 191e anniversaire de la mort de William Blake, lors d'une cérémonie en présence de ses admirateurs parmi lesquels les écrivains Philip Pullman et Tracy Chevalier et l'ancien archevêque de Canterbury, Rowan Williams.

Source: 24 Heures

Posté par Livreblog à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 11 août 2018

Une Intelligence artificielle aussi douée que Shakespeare

Deep-Speare IA

Aujourd’hui nous faisons une place à Deep-Speare, une IA qui voudrait se prendre pour Shakespeare. L’intelligence artificielle (IA) pourrait-elle écrire des sonnets aussi subtiles que ceux de Shakespeare? Telle est la question ! Un algorithme d’écriture de poésie mis au point par des scientifiques a réussi à tromper les personnes essayant de faire la distinction entre des vers écrits par Shakespeare et le robot, et cela a fonctionné  avec un taux de crédibilité dépassant les 50% pour les lecteurs non-experts.  Cependant, les experts pourraient encore avoir un long chemin à parcourir avant de pouvoir surpasser Shakespeare, ont indiqué les chercheurs.

Des informaticiens de l’Université de Melbourne en Australie et de l’Université de Toronto au Canada ont conçu un algorithme qui écrit de la poésie en tenant compte des règles de cet art. À certains égards, les vers proposés par Deep-Speare étaient meilleurs que ceux de Shakespeare ont constaté les scientifiques. Les strophes et les rimes générés par la machine étaient parfois plus précises que dans les poèmes écrits par l’homme. Cependant, selon les chercheurs, Deep-Speare a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir écrire comme Shakespeare ou comme tout autre poète.

Adam Hammond, professeur adjoint à l’Université de Toronto explique que la plus grande difficulté « est rendre quelque chose de lisible et qui puisse susciter une émotion chez un lecteur ».

Pour concevoir Deep-Speare, les chercheurs ont formé un réseau de neurones utilisant près de 2 700 sonnets à partir d’une bibliothèque numérique gratuite. L’ordinateur utilise trois modèles – langage, compteur et rimes – et la probabilité de choisir les mots appropriés pour son poème. Adam Hammond a déclaré qu’il était facile de repérer les versets de l’ordinateur car ils étaient souvent incohérents et contenaient des erreurs grammaticales.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 9 août 2018

La coupe de foot periode faste pour la vente de livre en Russie

vente livre russie coupe du monde

La Coupe du monde qui s’est achevée avec la France victorieuse le 15 juillet au stade Luzhniki de Moscou a suscité un regain d’intérêt des étrangers pour la littérature russe, selon les commentaires de responsables gouvernementaux et de certains acteurs de l’industrie du livre. Selon les statistiques nationales, plus d'un million de touristes étrangers et de fans de football ont visité la Russie au cours des deux premiers mois de cet été, contribuant à une croissance des ventes de livres supérieure de près de 50% à celle de 2017. derrière le coup de pouce sont attribués à ces visiteurs internationaux.

Nadezhda Mikhailova explique à  Publishing Perspectives  que la plus grande demande des touristes internationaux était la littérature russe classique, mais que les demandes de contenu russe contemporain étaient négligeables.

Mikhailova a déclaré que Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) était l'unique auteur de l'époque moderne à avoir fait exception. Les ventes de ses livres ont bondi de près de 30% depuis mai.

Les libraires interrogés ont déclaré que, parmi les livres de Boulgakov, les traductions en anglais du  Maître et de Marguerite  étaient les titres les plus vendus parmi les visiteurs internationaux pendant la Coupe du monde. [Note de la rédaction: Diana Burgin et Mirra Ginsburg figurent parmi les traducteurs anglais du titre le plus lu de Boulgakov.  Dans le même temps, les libraires rapportent, les traductions du Maître et Marguerite ont également été fortement demandées en espagnol, italien, allemand et autres langues. Un autre titre est mentionné de l'ère moderne, le Docteur Jivago de  Boris Pasternak (1957). 

Au-delà de la modernité relative de Boulgakov, la plupart des demandes, selon les détaillants, concernaient des classiques russes. Les oeuvres d'Alexander Pushkin (1799-1837) étaient recherchées. selon les propriétaires de magasins, leurs ventes  ont doublé par rapport à au  niveau de vente normaux des titres Pouchkine, y compris la seconde moitié de juillet. Celui qui a le plus de succès est  Eugene Onegin  (sérialisé entre 1825 et 1832).  

En réponse aux questions de Publishing Perspectives , des porte-parole du ministère de la science et de la culture ont déclaré que Anna Karenina (1878) de Leo Tolstoy et The Idiot de  Fyodor Dostoevsky (publié en série en 1868 et 1869) ) seraient parmi les  premiers des demandes des visiteurs americains de la Coupe du monde.

Selon certains rapports, les visiteurs des États-Unis étaient les principaux consommateurs de livres russes, mais c’est normalement le cas, affirment les libraires, mais pas uniquement dans le cadre du tourisme estival de la Coupe du monde. Alexander Leonov, membre du personnel du département de coopération culturelle russe et américaine de l'université d'État de Voronezh, affirme que les écrivains russes et surtout les noms classiques ont toujours été très demandés par les visiteurs américains.

Des guides en langue anglaise dans les 11 villes avec les 12 sites de la Coupe du monde - Kaliningrad, Kazan, Moscou, Nijni-Novgorod, Rostov-sur-le-Don, Saint-Pétersbourg, Samara, Saransk, Sotchi, Volgograd et Ekaterinbourg - étaient, non de manière surprenante, le meilleur tirage dans les librairies et autres points de vente.

Posté par Livreblog à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 6 août 2018

Une librairie londonienne attaquée par un groupe d’extrême-droite

bookmarks attaque

La librairie londonienne Bookmarks, connue pour vendre des ouvrages marxistes ou défendant les droits des femmes ou LGBTI, a été victime d’une attaque perpétrée par un groupe d’extrême-droite, dans la soirée du samedi 4 août. 

Selon le librairie Noel Halifax, présent au moment des faits, douze hommes âgés entre 20 et 30 ans se sont introduits dans la librairie entre 18h30 et 19h. Ils portaient des pancartes, des casquettes de baseball sur lesquelles était écrit "Make Britain Great Again" —"Rendre sa grandeur au Royaume-Uni" en français— qui fait explicitement référence au slogan de campagne de Donald Trump. L’un deux portrait un masque à l’effigie du président américain. 

Une fois à l’intérieur de la boutique, les hommes ont détruit des étagères, des livres et ont scandé des slogans racistes. Le librairie a décrit, auprès de nos confrères de The Bookseller, des hommes "en train de beugler" dont un qui lui aurait lancé "J’espère que vous allez brûler". Si aucune victime n’est à déplorer, Noel Halifax se dit "choqué", "effrayé" et "perturbé". 

"Nous leur avons dit: "Nous sommes une librairie, nous ne sommes pas un lieu de débat; si ces livres vous posent problème, ne les achetez pas", relate le libraire. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, le groupe avait déjà filé. Le lendemain, les attaquants ont publié leurs exploits sur YouTube dans une vidéo intitulée "Make Britain Great Again envahit une librairie communiste". Après ce qu’elle qualifie d’"attaque nazie", la librairie Bookmarks a reçu de nombreux messages de soutien. Si bien qu’elle a appelé, sur son compte Facebook, à une journée de solidarité le 11 août prochain. Elle sollicite également ses lecteurs à participer à une cagnotte afin de renforcer sa sécurité.  

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 5 août 2018

Haruki Murakami animateur d'une émission de la radio japonaise

Murakami radio

L'auteur japonais à succès Haruki Murakami, qui apparaît très rarement en public, a réjouit ses fans dimanche en animant pour la première fois une émission de radio consacrée à la musique, thème récurrent de ses livres. De nombreux amateurs de l'auteur de 69 ans, pressenti pour le prix Nobel de littérature, ont partagé leur enthousiasme sur les réseaux sociaux après avoir écouté l'émission diffusée sur les ondes japonaises.

"C'est la première fois que j'entends sa voix. Sa manière de parler et sa voix font jeune, ça me surprend!", écrit un utilisateur de Twitter.

"J'apprécie de pouvoir entendre sa voix! L'émotion est si forte que je suis en pleurs!", surenchérit un deuxième.

L'auteur très discret, grand amateur de musique, a présenté des morceaux de musiciens américains et britanniques. Murakami est devenu un phénomène mondial suite à la publication de son roman "La Ballade de l'impossible" en 1987 et a par la suite publié d'autres livres à succès comme "1Q84" et "Kafka sur le rivage". En 2007, il a publié un essai autobiographique intitulé "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond", où il raconte sa passion pour la course à pied et qu'il utilise plusieurs iPods pour écouter de la musique en courant. La musique l'a aidé à écrire, a souligné l'auteur lors de son émission de radio.

"Je n'ai pas appris les méthodes de l'écriture de la prose de quelqu'un d'autre. Je les ai acquises grâce aux rythmes, harmonies et improvisations propres à la musique", a-il précisé.

Malgré tout, lorsque le co-animateur de l'émission lui a demandé quelle musique l'auteur souhaiterait diffuser à ses funérailles, il a déclaré souhaiter "mourir en silence". L'écrivain, qui passe le plus clair de son temps aux Etats-Unis, a conquis des millions de lecteurs fascinés par ses histoires du quotidien teintées de surréalisme et accompagnées de références à la culture populaire, dont la musique, qui ont été traduites dans une quarantaine de langues.

Source: France 24

Posté par Livreblog à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 2 août 2018

Une bibliothèque du IIe siècle après J.-C découverte en Allemagne

bibliothèque cologne

Les murs ont été découverts pour la première fois en 2017, lors d’une excavation sur le terrain d’une église protestante au centre de la ville de Cologne, en Allemagne. Les archéologues savaient qu’ils étaient d’origine romaine, Cologne étant l’une des plus anciennes villes d’Allemagne, fondée par les Romains en 50 après J.-C. sous le nom de Colonia. Mais c’est la découverte de niches dans les murs, mesurant environ 80 cm sur 50 cm, qui a ensuite intrigué les chercheurs.  

« Il nous a fallu un certain temps pour comprendre de quoi il pouvait s’agir. Nous pouvions voir que les niches étaient trop petites pour porter des statues à l’intérieur et que cela correspondait plutôt à des armoires pour les rouleaux », déclare le Dr Dirk Schmitz du Musée romain-germanique de Cologne au Guardian. « Ces niches sont propres à ce type de bibliothèque, vous pouvez voir les mêmes dans la bibliothèque d’Éphèse. » 

 

Si nous ne pouvons pas établir le nombre exact de manuscrits que cette bibliothèque aurait pu contenir, il est certain que ce devait être un nombre colossal, « peut-être 20 000 » précise Schmitz. Le bâtiment aurait été légèrement plus petit que la célèbre bibliothèque d’Éphèse, construite en 117 apr. J.-C.. 

Pour le Docteur, cette découverte est tout simplement « incroyable », « spectaculaire ». Le bâtiment aurait été utilisé comme bibliothèque publique, confirme M. Schmitz. En effet, la bibliothèque enfouie se situait au centre de Cologne, sur la place du marché, ou près du forum. Elle a en effet été construite avec des matériaux très résistants, et des bâtiments aussi grands ne pouvaient être que des bâtiments publics. À l’avenir, les murs seront préservés et trois niches resteront visibles par le public dans la cave du centre communautaire de l’église protestante actuellement en construction.

 

Source: metropolitaine

Posté par Livreblog à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 1 août 2018

Des livres mis à disposition des usagers du tramway de Montpellier

momtpellier tram livres

Chacun peut prendre les ouvrages déposés par "Lire Entre Les Lignes". Vous en avez déjà peut-être aperçu en prenant le tramway : des livres sont mis à disposition dans les stations pour occuper les trajets. Cette initiative est l’œuvre du projet citoyen "Lire Entre les Lignes". Entrepris par deux habitants engagés à La République en Marche, le projet n’a pas mis longtemps à émerger.  Corinne Bombardier et Alexandre Moczulski expliquent que cette initiative a pour but de perpétrer le goût de la lecture et de la rendre accessible à tous. Le principe est simple : chacun peut donner ses livres au projet afin qu’ils soient redistribués. Il s’agit de donner une seconde vie à ces ouvrages. "On a tous des livres que nous n’utilisons plus, les gens peuvent donc les mettre à disposition des autres", détaille Corinne Bombardier.

Les deux initiateurs l’assurent, leur affiliation politique ne joue pas sur leur projet. Selon eux, le comité d’En Marche leur permet surtout de faciliter la communication sur le projet grâce aux moyens dont dispose le parti. "Nous sommes conscients que la frontière entre notre engagement et notre projet citoyen peut-être difficile à comprendre pour certaines personnes. Mais il n’y a pas d’arrière-pensées politiques", assure Alexandre Moczulski à Midi LibreLes deux protagonistes ont expliqué qu’ils souhaitent, à long terme, que le projet s’auto-gère. En d’autres termes, si l’initiative fonctionne correctement, alors les livres se partageront et circuleront librement. Sans nécessiter, pour eux d’intervenir.

Posté par Livreblog à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 31 juillet 2018

La Chine, l’eldorado des livres jeunesse français

chine eldorado

L’École des Loisirs est un éditeur heureux. « Nous, notre Histoire », un album de découverte avec de grandes et belles images et des textes simples, a passé le cap des 100 000 exemplaires vendus… en Chine ! Cette année encore, l’Empire du milieu reste un eldorado pour les éditeurs français, avec les droits de quelque 2400 titres cédés à des éditeurs chinois. Un dynamisme porté depuis une bonne dizaine d’années par la littérature jeunesse, et plus récemment par la bande dessinée. Alors que l’année 2017 a été plutôt morose pour l’édition française avec une activité en baisse de 1,61 %, hors de nos frontières, la profession a sabré le champagne. « Le secteur a connu un vif succès à l’international, notamment les titres de jeunesse, de bande dessinée et de fiction qui, à eux seuls, représentent 72 % des titres cédés », se félicitait en juin dernier le Syndicat national de l’édition (SNE) dans son rapport annuel. Et de préciser que « le chinois reste aussi la principale langue de traduction des ouvrages français (16 % du total) devant l’italienne (9 %), l’espagnole (9 %), l’allemande (6 %) et l’anglaise (6 %) ». Pourtant, le SNE s’attendait en 2017 à un coup de mou. Fin 2016, les autorités chinoises avaient mis en place différentes mesures pour mieux contrôler les livres de jeunesse traduits. Et inciter les éditeurs locaux à publier des auteurs nationaux. Mais le coup de frein redouté n’a pas eu lieu.

« Cela fait plus de dix ans qu’on travaille avec la Chine. On vend essentiellement des albums jeunesse et pour les romans, on en est au balbutiement », explique Isabelle Darthy, responsable des droits étrangers à l’École des loisirs. « La Chine est de loin notre premier marché à l’international ; là-bas, tout va très vite. »

« Le made in France en édition jeunesse est un vrai gage de qualité dans le monde entier, et particulièrement en Chine », confirme une professionnelle chinoise de l’édition. L’émergence d’une classe moyenne, très soucieuse de l’éducation de ses enfants et de les ouvrir au monde extérieur, a porté le marché des livres pour enfants, et notamment le français. »

Car selon cette experte, les Chinois sont très sensibles au graphisme des albums de chez nous. « C’est souvent du très haut niveau d’un point de vue artistique », souligne-t-elle. « Sans compter que depuis deux ans, le gouvernement a mis fin à la politique de l’enfant unique, et ce sont donc plein de futurs lecteurs pour vos éditeurs », ajoute-t-elle en riant.

Si la littérature jeunesse semble confortablement installée au pays de feu Mao, depuis deux ou trois ans, la bande dessinée est en train d’y faire son nid. « C’est un marché encore jeune, et ce sont surtout les grands classiques comme Tintin, Valérian ou encore Largo Winch qu’on trouve dans les librairies chinoises, explique notre expert. Mais il est très prometteur car, comme en jeunesse, la BD française est reconnue pour son savoir-faire, la qualité de son graphisme et de ses histoires. »

Et nos stars de la littérature moderne, Guillaume Musso et Marc Lévy ? Se vendent-ils aussi bien en mandarin et en cantonais ? « Le problème en Chine, c’est qu’il n’y a pas de chiffres officiels, ni d’organisme qui contrôle les ventes comme en France. Alors chacun peut annoncer ce qu’il veut », nous confie un éditeur français. « Pour ces écrivains, assure-t-il, la Chine reste un micro marché, avec des ventes qui ne doivent pas dépasser les 40 000 exemplaires par roman ». De quoi déjà faire rêver…

Source: Le Parisien

Posté par Livreblog à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 30 juillet 2018

Des bancs-livres à Pont-l’Évêque

Banc livres 2

Banc livres 3

Banc livres 1Pour la 1ère fois en France, une exposition inédite prend place à Pont-l’Évêque pour faire (re) découvrir à toutes les générations le plaisir et le goût de la Lecture. C’est l’histoire incroyable d’une rencontre entre un auteur, un artiste et un banc …

« Les Livres à deux Places » sont des sculptures de bancs en forme de livres ouverts, peints par des artistes sur le thème d’œuvres d’écrivains français.
Les bancs sont vendus aux enchères à l’issue de l’exposition au profit de l’association « Lire et faire lire ».

En devenant de véritables objets culturels, ces bancs sont destinés à mettre à l’honneur le patrimoine littéraire français. La ville de Pont-l’Évêque s’associe à l’Agence Haute Tension Communication, détentrice de la licence exclusive « Books about Town », pour la réalisation et la mise « en œuvre » de cette exposition.

Ce concept, né en Grande Bretagne, a connu un grand succès à Londres et maintenant en Australie… au tour de Pont-l’Évêque maintenant !!!

Posté par Livreblog à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,