Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecture ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]


samedi 23 juin 2018

L’édition en France en 2017

media_participations_immeuble_18_dion

2017 a été une année "médiocre" pour l'édition française avec un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros (-2% par rapport à 2016), selon le classement annuel des éditeurs français publié vendredi par Livres Hebdo"Le chiffre d'affaires cumulé des éditeurs classés baisse de 2% après avoir progressé de 3,7% l'année précédente grâce à l'impact de la réforme des programmes scolaires", constate l'hebdomadaire spécialisé. Cette baisse du chiffre d'affaires s'accompagne d'un recul sensible (-1,1%) du marché du livre. "Parmi les 104 groupes et maisons indépendantes classés, seulement 43 affichent une hausse de chiffre d'affaires en 2017, contre 69 un an plus tôt", relève Livres Hebdo. Le Syndicat national de l'édition (SNE) doit présenter les chiffres officiels de l'édition pour 2017 en marge de son assemblée générale prévue jeudi 28 juin.

Au niveau des éditeurs, la concentration se poursuit. Ainsi, l'année 2017 aura été marquée par acquisition de La Martinière (Le Seuil, L'Olivier...) par Média-Participation (Dargaud, Dupuis, Le Lombard...) devenu ainsi le troisième groupe éditorial français derrière Hachette Livre (branche édition du groupe Lagardère avec les marques Grasset, JC Lattès, Fayard, Stock, Calmann-Lévy...), et Editis (filiale de l'espagnol Planeta avec notamment les marques Julliard, Plon, Robert Laffont, Le Robert...).

À eux seuls, les dix leaders du secteur ont cumulé 88,9% du chiffre d'affaires total de l'édition, soit 5,1 milliards d'euros. 
Parmi les surprises du classement de Livres Hebdo on remarque le bond en avant du leader de l'édition juridique et fiscale, Lefebvre Sarrut (Dalloz) qui prend la 4e place du classement devant le groupe Madrigall (Gallimard, Flammarion, Casterman...). L'éditeur indépendant Michel Lafon fait également son entrée parmi les dix principaux éditeurs français.

"Après celle d'Actes Sud en 2015, cette irruption de Michel Lafon dans le club très fermé des dix principaux éditeurs de l'Hexagone souligne le parcours exemplaire de ces entreprises, pour la plupart familiales, qui se sont peu à peu imposées à côté des grands groupes comme les pôles d'équilibre de l'édition française", a commenté Fabrice Piault, rédacteur en chef de Livres Hebdo.

Source: Culturebox

Posté par Livreblog à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 22 juin 2018

Une centaine de livres numériques à lire gratuitement sur Amazon

prime_reading_amazon

 Amazon a lancé, jeudi 21 juin, son service Prime Reading, réservé exclusivement à ses membres premium, qui donne gratuitement accès à des centaines de livres numériques. Parmi les ouvrages disponibles: le premier tome de la sagaHarry PotterL'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Roman Puertolas (Le Dilettante, 2013), des titres de développement personnels, des essais ou encore des thrillers. Amazon promet, dans un communiqué, d'actualiser "régulièrement" son catalogue.
 
Jusqu'ici, les membres d'Amazon Prime pouvaient emprunter gratuitement un livre numérique par mois à partir de la Bibliothèque de prêt Kindle. Mais ils ne pouvaient les lire qu'avec une liseuse Kindle ou Fire. Désormais, les lecteurs auront simplement à télécharger l'application Kindle —disponible pour smartphones, tablettes et ordinateurs— pour accéder aux ouvrages. Par ailleurs, les lecteurs pourront emprunter gratuitement jusqu'à 10 ebooks par mois. Et comme à la bibliothèque, il faudra procéder à des retours pour pouvoir en emprunter d'autres.

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 21 juin 2018

Livre-Audio : les Grands prix 2018

Partir-En-Livre-02

Présidée par Cécile Palusinski, La Plume de Paon, association qui œuvre à la promotion du livre audio dans ses dimensions sociales, culturelles et pédagogique, a récompensé hier les lauréats du Grand Prix du livre audio 2018 au Centre national du livre en présence des membres de son jury: Audrey Agnier, Daniel Bergès, Pascal Kané, Esther Leneman, Michel Nougué, Jean-François Puech, Christophe Rioux, Antoine Spire, Katharina von Bülow, Thomas von Joest et François Wach. Voici la liste:

  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Document : Reconquérir le courage, de et lu par Cynthia Fleury, Frémeaux & Associés
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Classique:  Le drnier Jour d'un condamné, de Victor Hugo, lu par Bernard Métraux, Gallimard
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Contemporain : Aucun de nous ne reviendra, de Charlotte Delbo, lu par Dominique Reymond, Editions des femmes – Antoinette Fouque
  • Grand Prix du livre audio 2018, catégorie Jeunesse : Hector et Rosa-Lune, de Magali Le Huche, lu par Elsa Lepoivre, Didier Jeunesse
  • Plume d’or 2018 : Les récrés du Petit Nicolas, de René Goscinny, lu par Benoît Poelvoorde, Gallimard.

Souce: Aldus

mardi 19 juin 2018

Les pratiques de lecture des 15-25 ans passées au crible

les_jeunes_adultes_et_la_lecture_2018_06_15_re_sultats_de_taille_s_ok_52_0

Menée en ligne par l’institut Ipsos sur un échantillon de 1500 personnes de 15 à 25 ans désigné selon la méthode des quotas entre le 20 avril et le 17 mai, cette étude creuse à la fois les habitudes, les goûts mais aussi les freins à la lecture que peuvent exprimer ce public d’adolescents et de jeunes adultes. Un segment qui, depuis plusieurs années, attire de nombreux éditeurs sous l’étiquette du “Young Adult”, littérature ultra-narrative dont les jeunes héros font face aux problématiques de l’entrée dans l’âge adulte, et ce dans tous les genres (avec des titres emblématiques comme Twilight, Hunger gamesNos étoiles contraires…). Vous pourrez retrouver notre dossier spécial dédié à ce secteur dans le Livres Hebdo du 22 juin 2018.

Les répondants à l’enquête sont 86% à avoir lu au moins un des genres littéraires proposés par l’étude au cours des douze derniers mois (manga, roman, témoignage, livres pratiques, etc.). Parmi eux, ils sont 81% à lire dans le cadre de leurs loisirs, par goût personnel (et seulement 5% à lire exclusivement dans le cadre scolaire ou professionnel). Ces lecteurs déclarent par ailleurs avoir lu, en moyenne, 12,8 livres au cours des 12 derniers mois, tous contextes confondus. Sans surprise, les lectures personnelles des parents, ou encore la lecture à haute voix pendant l’enfance, davantage valorisés chez les CSP+, ont un impact sur la lecture des jeunes adultes: ceux qui ont vu leurs parents lire comptent 90% de lecteurs, contre 75% pour ceux qui ne les ont jamais vus avec un livre.

Les goûts sont très éclectiques. Près de 600 titres différents ont été cités par les personnes interrogées appelées à donner leur titre préféré des douze derniers mois. Harry Potter, After et 50 nuances de Grey forment le trio de tête. 59% des personnes interrogées ont déclaré lire au moins une fois par semaine, et consacrer en moyenne à cette activité 4 heures 43 sur une semaine. Les femmes consacrent une heure quarante de plus à la lecture loisir que les hommes, et déclarent avoir lu 14,5 livres en moyenne sur les 12 derniers mois. Les 15-25 ans lisent principalement à leur domicile, mais aussi dans les transports. Le moment privilégié de la lecture reste pour 58% des lecteurs le soir, avant de dormir.

5% des lecteurs interrogés ont déclaré avoir lu au moins un livre au format numérique sur les 12 derniers mois, dont 58% sur leur smartphone. Pour autant, le papier reste le plus prisé: 83% des lecteurs ont lu un livre papier durant les 12 derniers mois, 47% lisent exclusivement sur ce support.

La lecture est globalement associée à une activité positive, puisque les 15-25 ans lisent pour se faire plaisir (45%), se détendre (44%) ou s’évader (41%). Le manque de temps et les autres activités sont les principales raisons identifiées par les lecteurs pour ne pas lire plus. Significatif au regard de l’offre pléthorique du marché aujourd’hui, 20% des collégiens/lycéens invoquent comme raison pour ne pas lire plus le fait de ne pas trouver des livres qui les intéressent.

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 18 juin 2018

Le "Petit Prince" de Saint-Exupéry aux enchères

Le-Petit-Prince-de-Saint-Exupery-aux-encheres

Samedi 16 juin se tenait au célèbre hôtel Drouot une prestigieuse vente aux enchères d’objets issus de la moins reluisante collection Aristophil. Cette société crée par Bernard Lhéritier surnommé le «Bernard Madoff de la collection» a en effet escroqué plus de 18 000 personnes grâce à un ingénieux système de promesse de rendement de 8% annuel impossible à tenir, calqué sur le modèle de la pyramide de Ponzi. Les 130 000 pièces amassées dans cette collection doivent être mises en vente, de manière dispersée, sur plusieurs années, afin de rembourser les investisseurs escroqués. Au total, plus de 942 lots sont mis aux enchères sur quatre jours, du 16 au 20 juin, pour une estimation basse de 15 millions d’euros. Des objets très divers sont proposés : des manuscrits datant du XVème siècle, comme des lettres de poètes et d’écrivains célèbres (Proust, Céline…) et même des partitions d’illustres compositeurs comme Stravinsky ou Bach…. Mais la vente qui aura attiré l’attention des acheteurs est celle du «Petit Prince». Le lot contient dessins, croquis, aquarelles, lettres personnelles ainsi que plusieurs extraits du manuscrit qui ne furent finalement pas intégrés dans la version finale du célèbre livre.

«Cet engouement» n’étonne pas Francis Priest, cofondateur d’Artcurial et commissaire-priseur de la vente. «C’est une œuvre internationale que presque tout le monde a lu durant son enfance, poursuit-il. C’est surement parce que cela fait appel à notre période tendre que des gens sont aussi touchés par ces lots. Parmi les acheteurs en direct nous avions plusieurs Américains, preuve que cette œuvre traverse les frontières. Saint-Exupéry représente le rêve absolu, le ciel que l’on veut atteindre sans ailes, la notion même de rêve».

Le record de la vente a été atteint par un lot de onze pages des correspondances amoureuses entre «Saint-Ex» et une mystérieuse jeune femme adjugé 240 500 euros, alors qu’il n’était estimé au départ qu’entre 150 000 et 200 000 euros. Cette femme avec qui il vécu un amour non réciproque pourrait lui avoir inspiré le personnage de La Rose dans «Le Petit Prince». Illustrée par de magnifiques aquarelles jusque-là inédites, cette correspondance aurait eu lieu entre avril 1943 et mai 1944, soit deux mois avant la disparition de l’écrivain. Ses derniers mots d’amour peut-être, ses derniers dessins, sûrement.

Source:Paris Match

Posté par Livreblog à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 15 juin 2018

L'état de l'édition numérique au Canada 2017

chiffres livres

Selon l’étude, menée par Booknet Canada, 54% des éditeurs publient ou ont l’intention de publier des ebooks enrichis. Le Top 5 des plateformes les plus utilisées par les éditeurs place Kobo en tête avec 98%, Amazon arrive juste derrière avec 94%, suivis de Apple 88% , Google 54% et Barnes&Noble 67%. En ce qui concerne les ventes unitaires de livres au Canada, 18,6% des achats en 2017 étaient des livres numériques.

C’est une légère augmentation par rapport à 2016, où les ventes de livres électroniques numériques avaient une part de 16,9% pour les achats.

Dans le même temps, le nombre d’éditeurs produisant des ebooks a également augmenté: 94% des éditeurs ont déclaré produire actuellement des livres numériques, en hausse de 3% par rapport à 2016.

65% des éditeurs ont indiqué que les ventes d’une année sur l’autre augmentent (lentement ou rapidement), citant des efforts de marketing et / ou un marché en pleine maturité en fonction. A noter que les éditeurs constatent que 30% des livres numériques publiés n’avaient pas de ventes au Canada en 2017, alors que 46% n’avaient pas de ventes en 2016.

Les livres audio continuent de prospérer, la production au Canada ayant connu une croissance continue au cours des trois dernières années. En 2015, seulement 16% des entreprises produisaient des livres audio numériques, alors qu’en 2017, ce nombre atteignait 61%. Le nombre de livres audio actifs atteint les 9 215 numéros ISBN, les éditeurs de petite et moyenne taille ont  en moyenne neuf numéros ISBN sur ce segment.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 13 juin 2018

Stephen King recommande des livres sur les assistants Amazon et Google

stephen-king-library-alexa-amazon-google

Les utilisateurs des produits Echo Amazon Alexa et de Google Assistant peuvent télécharger gratuitement la « Stephen King Library » sur les plateformes liées aux enceintes intelligentes Amazon Echo et  Google Assistant .  Ce n’est que le début de l’ère des assistants intelligents. Ce formidable outil de recommandation de livres n’est pour l’instant disponible qu’aux USA et au Canada. Le ‘conférencier’ virtuel animant la bibliothèque recommandera des livres adaptés aux goûts des utilisateurs à partir d’une sélection de 56 livres faite par l’auteur.

Dans un communiqué, l’éditeur Simon & Schuster a déclaré que la Stephen King Library est « le premier outil de recommandation de livres à commande vocale dédié à l’œuvre d’un auteur publié chez un grand éditeur. »

Cette initiative menée par S&S est une première dans le monde du livre. L’éditeur a conçu ce programme en lien avec les assistants vocaux en collaboration avec Scribner et Skilled Creative.

« Simon & Schuster a l’intention d’être à la pointe de l’utilisation de la technologie d’interaction vocale pour relier les livres et les auteurs aux lecteurs et audiophiles« , a déclaré Liz Perl, vice-présidente et directrice générale de S & S. « L’utilisation de l’IA à travers la bibliothèque Stephen King est une expérience amusante et innovante pour explorer le travail de ce maître. »

Le programme, posera aux utilisateurs une série de questions situationnelles – exprimées par le narrateur Jeremy Bobb – et suggérera une liste de lecture en fonction des réponses. Les achats via l’application ne sont pas encore disponibles, mais les consommateurs peuvent acheter les livres à partir de leur plateforme.

L’audio lecteur voulant recevoir des recommandations de Stephen King n’a qu’à sélectionner l’application pour qu’elle soit embarquée dans l’assistant Amazon Echo ou du Google Assistant  . Pour débuter l’expérience, on demande à l’iA d’ouvrir l’application (skills). Il suffit alors d’être confortablement installé à la maison et de démarrer en prononçant les mots magiques « Begin » (commencer). Le lecteur recevra alors les recommandations du maître de l’horreur en matière de lecture. Il pourra s’il le désire « liker » et partager.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 12 juin 2018

Les Poussalire du Salon débarquent !

Poussalivre

Du 11 au 22 juillet 2018, dans le cadre de la quatrième édition de Partir en livre, le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis a imaginé un dispositif de lecture originale. Soutenu par la région Île-de-France , il est à découvrir dans quatre parcs et îles de loisirs de la région parisienne. Son nom ? Le Poussalire

Deux formes différentes sont proposées dans un but simple et ambitieux : offrir des instants de lectures agréables et accessibles à tous, pour des aventures littéraires en sons et en mots.

Dans le Parc départemental Georges-Valbon (93) et à la base de loisirs de Cergy-Pontoise (95), l’expérience Poussalire prend la forme d’un voyage à bord d’un cyclolivre qui vous transporte tout en vous proposant des lectures audios, à écouter au casque. Les mots deviennent alors des compagnons de route, le temps d’une balade verdoyante et intimiste.

Et il y en aura pour tous les goûts ! Des lectures variées vous attendent : en prenant l’engagement de la bibliodiversité, la petite édition et la création contemporaine sont représentées durant toute la durée de l’événement

Dans les îles de loisirs du Port-aux-Cerises (91) et de Saint-Quentin en Yvelines (78), la lecture sera quant à elle collective et partagée. Si le Poussalire ne prend pas de passagers à son bord, ils vous transporte bel et bien dans les mondes imaginaires de la littérature jeunesse.

Piloté par un comédien, le Poussalire prend la forme d’un triporteur. Rempli de livre, l’engin transforme son pilote en ménestrel. Face à la foule, il raconte à voix haute des histoires de qualité pour les petits et les grands. Le jeune public est aussi invité à se saisir des livres mis à disposition !

Source: SLPJ +

Posté par Livreblog à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 juin 2018

Près de 40 % de la population ne va pas en bibliothèque

abf

Les résultats de l'enquête sur les personnes qui ne fréquentent pas les bibliothèques publiques, commandée par le service du livre et de la lecture du ministère de la Culture et conduite par le cabinet TMO Régions, ont été dévoilés pour la première fois samedi 9 juin à La Rochelle pendant le congrès de l'Association des bibliothécaires de France (ABF). Ces résultats viennent compléter, et nuancer, le premier volet de l’étude consacrée aux pratiques des Français en matière de bibliothèques, parue en juin 2017.Parmi les personnes qui déclarent ne pas fréquenter les bibliothèques, 16 % n'y sont jamais allées et 21 % y sont allées seulement une fois dans leur vie. 37 % des répondants sont donc complètement ou quasi complètement éloignés des établissements de lecture publique. 39 % des non usagers fréquentaient assez régulièrement une bibliothèque auparavant. 47 % des non usagers ont des enfants qui fréquentent une bibliothèque. Assez logiquement, 60 % des non usagers ne connaissent pas du tout ou mal l'offre de services de la bibliothèque de leur ville ou de leur quartier.

Les non usagers ont en revanche une image plutôt bonne des bibliothèques, sans que cela les incite pour autant à les fréquenter. 63 % pensent que les bibliothèques facilitent l'accès à une diversité de documents, 45 % les trouvent modernes et 42 % les trouvent attirantes. 82 % considèrent qu'elles contribuent à donner le goût de la lecture. Globalement, 67 % des répondants considèrent que les bibliothèques sont utiles à tous. 34 %, en revanche, pensent que le développement d'Internet rend les bibliothèques moins utiles qu'avant.
D'une manière générale, 34 % les répondants considèrent qu'une bibliothèque est indispensable dans une commune, tandis que 51 % pensent qu’elle est utile mais pas indispensable, et 7 % qu’elle est inutile ou pas vraiment utile.

Si les non usagers ont plutôt une bonne image globale de la bibliothèque, seuls 50 % envisagent la possiblité de les fréquenter à l'avenir, 12 % déclarent qu'ils ne s'y rendront "certainement pas".

Ces résultats ont suscité beaucoup de réactions au sein du congrès de l´ABF. "Les bibliothèques ont un problème de visibilité, a constaté Anne Verneuil, responsable de la commission advocacy de l'ABF et directrice de la bibliothèque municipale de Valenciennes. 30 % des répondants connaissent la bibliothèque, c'est inquiétant. On ne doit pas être dans une démarche de conquête mais dans une démarche de séduction".

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 8 juin 2018

Bibliothèques UK – Droit de prêt des ebooks et des livres audio

Digital Library Leading

Le gouvernement britannique marque un grand coup concernant le droit de prêt des livres numériques et des livres audio.  Le droit de prêt public sera étendu aux ebooks et livres audio à télécharger empruntés dans les bibliothèques à partir du 1er juillet. Ce changement signifie que les auteurs sont éligibles au paiement pour l’emprunt de leurs œuvres imprimées sur papier ou numériques (ebooks et audio)

La Société des Auteurs (Society of Authors) est « ravie » de cette décision suite à des années de campagne sur le sujet.

Le Royaume-Uni est l’un des premiers pays à étendre son système d’octroi de prêts aux bibliothèques aux prêts numériques à distance. Le prêt numérique dans les bibliothèques publiques a considérablement augmenté au cours des six dernières années, selon le communiqué du Département du numérique, de la culture et des médias et Sport (DCMS). L’an dernier, plus de 6 750 000 d’œuvres ont été empruntées au format numérique, contre seulement 750 000 en 2011/12.

Le ministre des bibliothèques, Michael Ellis, a déclaré: « Nous voulons aider nos bibliothèques à prospérer à l’ère numérique. Cette législation respecte un engagement manifeste et reconnaît l’augmentation passionnante du prêt numérique. En prolongeant le programme, nous veillons à ce que les auteurs soient correctement rémunérés, car l’industrie du livre électronique continuera de croître dans le futur. » 
Tom Holland, président du comité consultatif du Public Lending Right (PLR), a déclaré que c’était «une excellente nouvelle que le gouvernement appuie un PLR adapté au XXIe siècle».

« Cela est un grand pas pour les auteurs, qui sont pleinement conscients que les livres imprimés de nos jours ne sont pas le seul moyen d’atteindre leurs lecteurs », a déclaré T. Holland.

Le programme PLR est géré par la British Library pour le compte du gouvernement, avec plus de 6 millions de livres dont les paiements sont versés à 22 000 auteurs, illustrateurs, photographes, traducteurs et détenteurs de droits chaque année.

Source: Idboox