Biblioworld

samedi 4 juillet 2015

"Le Chat" de Geluck va avoir son propre musée à Bruxelles

geluck_le_chat_2013

À partir de 2019 en principe, le musée sera installé à deux pas du palais royal et de la grand-place, au coeur d'un quartier accueillant déjà de prestigieuses institutions culturelles : Musée Magritte, Musée royaux des Beaux-Arts de Belgique, Musée des Instruments de Musique, ou encore Palais des Beaux-Arts (Bozar).

"Pour un enfant né à Bruxelles, on ne peut rêver un endroit plus prestigieux", a commenté Philippe Geluck. "Dans le musée, on aura cette succession de salles, cette narration chronologique, avec les débuts du Chat, et même quelques documents archéologiques, et puis une grande exposition avec mes travaux actuels, avec mes grandes toiles, avec des sculptures de résine ou de bronze, des murs vidéos et des oeuvres numériques", a-t-il ajouté sur la télévision locale Télé-Bruxelles. 

"Une partie du musée sera réservée à des expositions +invitées+. Je rendrai hommage à des grands maîtres du passé : Sempé, Chaval, Siné, (Jean) Bosc, (Saul) Steinberg... Enfin, tout ceux qui m'ont marqué. Et l'on parle bien de dessin d'humour et de dessin de presse, et pas de bande dessinée. Et je vais bien entendu rendre hommage à toute l'équipe de Hara Kiri, à ceux qui ont fondé Charlie Hebdo, et j'évoquerai évidemment les événements tragiques de janvier 2015", sans oublier "les grands actuels", comme le dessinateur du quotidien belge Le Soir Kroll, a-t-il poursuivi.

L'annonce de la création du musée découle d'un accord entre le dessinateur, qui souhaitait depuis plus de 10 ans créer un musée du Chat dans sa ville natale, et de la Région de Bruxelles-Capitale. La région a accepté de rénover, pour un montant de 4,5 millions d'euros, un bâtiment de quatre étages laissé à l'abandon depuis des années et de le mettre à disposition du Musée du Chat pour un euro symbolique, a précisé le chef du gouvernement régional bruxellois, Rudi Vervoort. Le dessinateur financera, avec l'aide de sponsors privés, les travaux de scénographies, d'installation et d'aménagement de ce nouvel espace, qui comprendra également une cafétéria et une boutique de souvenirs.

Source: Culturebox.fr

 

Posté par Livreblog à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 2 juillet 2015

Les manuscrits de Kafka demeurent la propriété de la Bibliothèque nationale d'Israël

manuscrit kafka israël

Un tribunal israélien a décidé qu’une collection de manuscrits rares de Franz Kafka resterait la propriété de la Bibliothèque nationale d’Israël, mettant fin à une longue saga, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Ce jugement impose à Mme Eva Hoffe, qui réclamait la propriété de ses manuscrits, de les donner à la Bibliothèque nationale. Dans le verdict, les juges ont estimé que la collection Brod, contenant des textes rares de l’auteur tchèque, devait être remise à la Bibliothèque nationale à Jérusalem, selon les voeux de Max Brod.

Franz Kafka avait demandé à son ami Max Brod de brûler tous ses écrits après sa mort, survenue en 1924, alors que l’écrivain juif praguois n’avait que 40 ans. Cette demande n’avait pas été respectée par son exécuteur testamentaire. Après l’invasion de la Tchécoslovaquie par l’Allemagne en 1939, Max Brod a immigré en Palestine, emportant avec lui des manuscrits de Kafka, qu’il léguera à sa fidèle secrétaire, Esther Hoffe, à sa mort en 1968. Dans son testament, il a demandé à Mme Hoffe de léguer à son tour ces archives, évaluées à plusieurs millions de dollars, à « l’Université hébraïque de Jérusalem ou à la bibliothèque municipale de Tel-Aviv ou à une autre institution en Israël ou à l’étranger ».

Mais l’ancienne secrétaire, morte en 2007, a partagé la succession entre ses deux filles, et la collection Brod est devenue l’enjeu de disputes entre instituts universitaires, archives nationales allemandes et israéliennes, puis héritières de Mme Hoffe.

Source: Le devoir

mercredi 1 juillet 2015

Plus de livres numériques vendus en Espagne que de livres de poche

libros españa

Une semaine après son homologue français, le syndicat des éditeurs espagnols (FGEE) a donné ses chiffres pour l'année 2014. De bonnes nouvelles, puisque après une série de cinq années très noires, l'édition espagnole respire enfin avec un chiffre d'affaire en hausse de 0,6% à 2,19 milliards d'euros. Ce sont les ventes de manuels scolaires, de livres de jeunesse et universitaires qui tirent le marché. Mais c'est surtout le livre numérique espagnol qui connait une hausse de +37% à 110M€. Un signe très important, c'est la première fois que le livre numérique dépasse le livre de poche qui a perdu en cinq ans 38% de titres publiés (3815 contre 6001 en 2010) et 40% de chiffre d'affaire toujours sur la même période (103 M€ contre 176,6 M€). Nous n'en sommes pas là en France, où le poche résiste bien, le numérique ne représentantqu'un peu plus de 20% des ventes de poche. Parallèlement au poche, c'est le roman littéraire qui dégringole en Espagne avec une perte inquiétante de 150M€ en cinq ans.

Source: Aldus

Posté par Livreblog à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 29 juin 2015

Rentrée littéraire 2015 – Un site pour lire en avant-première !

rentreelitteraire2015

Place des éditeurs lance un site de lecture en avant-première pour sa rentrée littéraire. Ce site offre un accès simple et sécurisé qui permet de lire en avant-première les 11 titres de la rentrée littéraires des éditions Belfond et Presses de la Cité.  Ce portail permet de lire en streaming les ouvrages de la rentrée littéraire de septembre, en étant connecté et d’accéder à l’ensemble des titres complets des deux maisons. Pour lire ces contenus avant tout le monde, le groupe d’édition choisit 300 lecteurs VIP et bien entendu les libraires. L’objectif est de recueillir des avis de lecture en amont de la parution des titres. Plusieurs centaines de libraires seront contactés par un email les invitant à s’inscrire pour accéder à la lecture de ces livres en version numérique. Grâce à cette initiative, les éditeurs vont pouvoir mesurer la traçabilité des actions réalisées sur le site par les internautes (dates de connexion, livres les plus consultés, dépôts de commentaires, notes ; etc.). Pour chaque titre, un espace commentaire ou avis est prévu ainsi que la possibilité de noter via un système de nombre d’étoiles. Voici la liste des ouvrages sélectionnés pour cette opération inédite : 

  • Tout ce qui est solide se dissout dans l’air de  Darragh McKeon chez Belfond 
  • Plus doux que la solitude  de Yiyun Li chez Belfond 
  •  Où étiez-vous tous  de Paolo Di Paolo chez Belfond 
  • Du temps où j’étais mac d'Iceberg Slim chez Belfond 
  • Barracuda de Christos Tsiolkas chez Belfond 
  • La petite barbare d' Astrid Manfredi  chez Belfond
  • Tandis que je me dénude de Jessica Nelson chez Belfond
  •  Le malheur sera ta chance chez Belfond
  • Paradis amer  de Tatamkhulu Afrika aux Presses de la cité 
  •  Tourner la page   d'Audur Jonsdottir aux Presses de la cité 
  • Blasmusikpop de Vea Kaiser  aux Presses de la cité 


Posté par Livreblog à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 28 juin 2015

le LaM invite les médiathèques pour donner à découvrir l'art autrement

bookboxes à laM

Ateliers, lecture de contes, visite tactile, petits spectacles à Villeneuve-d’Ascq (Nord)... Depuis samedi et encore ce dimanche, le musée s’est associé à des professionnels du livre et à des lecteurs acharnés pour un parcours singulier à travers ses salles. C’est la première manifestation du genre, bien dans l’esprit d’un musée qui veut ouvrir grand ses portes, à tous et à tous les modes d’expression.

Ce dimanche, la matinée est consacrée à des échanges sur l’édition d’art et ses innovations, autour de professionnels du secteur. Mais les jeunes sont déjà à la fête avec deux ateliers « gravure et fanzine ». La suite de la journée est ponctuée de plusieurs rendez-vous croisant les mondes de la création artistique et de la pratique littéraire, la plupart animés par les médiathèques associées en réseau de la MEL.

Par exemple, la bibliothèque de Saint-André présentera les jeux qui sont fabriqués en son sein à partir de matériaux de récup, lors d’ateliers d’art plastique (pour les 4-8 ans, de 15 h à 17 h). La médiathèque l’Albatros d’Armentières, pour sa part, fera découvrir comment elle utilise les réseaux sociaux pour créer du lien entre ses abonnés, notamment son blog Zig Zag. Elle proposera aussi deux séances pour découvrir les livres en braille. En prolongement, le LaM animera une visite tactile de ses salles. Plus insolites, et pour les plus grands, les « bookboxes » conçues par des designers pour la médiathèque de Lomme. Installées un peu partout dans le parc du LaM, ces petites cabanes invitent au troc littéraire : vous laissez un livre, vous en reprenez un autre. Les visiteurs pourront aussi faire le test de la « page 99 », initié par un éditeur anglais. Apportez votre livre préféré, lisez en public la page 99 et donnez-lui envie à son tour de le dévorer. Cette opération séduction express sera enregistrée dans un petit studio aménagé tout exprès et « postée » sur Facebook et Twitter. Enfin, à 17 h, une performance sera donnée autour de l’artiste et poète Robert Filliou, par des amateurs ayant participé à un atelier de lecture et d’écriture.

Source: Nord Eclair



samedi 27 juin 2015

Le maire de Venise interdit les livres sur l'homoparentalité

Tango makes three

Élu le 15 juin, le centre-droite vénitien Luigi Brugano veut tenir une de ses promesses de campagne: nettoyer les écoles maternelles et primaires des livres traitant du thème de l'homoparentalité et de l'adoption par des parents de même sexe, comme le rapporte le journal britannique The Telegraph. Dans son viseur se trouvent déjà plusieurs livres pour enfants dont And Tango makes three (Avec Tango, ça fait trois) qui met en scène un couple de pingouins de même sexe qui adopte un bébé. Les enfants des écoles de Venise ne pourront plus lire l'histoire de Roy et Silo. Inspiré de faits réels, un couple de pingouins mâles s'était vus offrir un œuf à adopter: le bébé avait alors été nommé Tango par les soigneurs du zoo. Le livre de Justin Richardson et Peter Parnell avait déjà créé la polémique lors de sa sortie en 2005, principalement aux États-Unis et à Singapour. Le maire qui souhaite donner un tournant conservateur à sa ville s'est exprimé auprès du journal La Repubblica: «Nous ne voulons pas avoir une attitude discriminatoire envers quiconque. Les parents peuvent eux-mêmes s'appeler «papa 1» et «papa 2», mais je dois prendre en compte la majorité des familles qui comportent une mère et un père.» Pour lui, l'école ne serait pas le lieu propice pour sensibiliser à ce thème de la vie. «C'est aux parents d'éduquer leurs enfants sur ces choses, pas aux écoles.»

Ce livre a pourtant été distribué à un millier d'exemplaires dans les écoles de la ville par l'ancienne mairie de centre-gauche (dissolue l'année dernière pour un scandale sur la corruption). Cette décision du nouveau maire est déjà contestée: Camilla Seibezzi, une conseillère responsable du pôle anti-discrimination, accuse Luigi Brugano de censure. «Les livres ont été conçus pour être utilisés par les professeurs; ils n'ont pas été imposés aux écoles.» Distribués dans soixante-dix autres villes d'Italie, ils n'ont jamais rencontrés de problèmes avant.

Source: Le Figaro

Posté par Livreblog à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 26 juin 2015

Harry Potter : 18 ans après le premier livre, une nouvelle histoire inédite du sorcier !

tweeter rowling

Bonne nouvelle pour les millions de fans d'Harry Potter. Sur Twitter, J.K. Rowling vient d'annoncer, ce vendredi 26 juin, qu'une pièce de théâtre inspirée de sa célèbre saga littéraire est en préparation. Une pièce à ne rater sous aucun prétexte puisqu'elle racontera une histoire inédite du célèbre sorcier à la cicatrice ! L'univers d'Harry Potter est loin d'avoir révélé tous ses secrets. Un spin-off des aventures du célèbre sorcier à lunettes - avec Eddie Redmayne dans le rôle principal - verra notamment voir le jour courant 2016. 

"Je suis heureuse de confirmer qu'une pièce de théâtre intitulée 'Harry Potter and the Cursed Child' [Harry Potter et l'enfant maudit, NDLR] sera lancée à Londres l'année prochaine. Elle racontera une histoire inédite, issue d'une collaboration entre l'écrivain Jack Thorne, le metteur en scène John Tiffany et moi-même.", a-t-elle partagé, avant d'expliquer qu'il ne s'agira pas d'un préquel. Et de préciser : "Pourquoi pas un roman ? Je suis certaine que quand le public découvrira la pièce, il sera d'accord que c'est le meilleur moyen d'expression pour cette histoire." Nul doute que cette annonce rendra heureux des millions de fans d'Harry Potter !

Source:  purebreak.com

Posté par Livreblog à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 25 juin 2015

Amazon change sa façon de rémunérer les auteurs

amazoncom-inc-now-pays-authors-by-the-pages-viewers-read

Amazon a profité du lancement de sa nouvelle Kindle PaperWhite pour annoncer un changement majeur dans la manière de rémunérer les auteurs de livres numériques. Jusqu’ici le géant américain avait fait le choix de payer les auteurs sur une somme forfaitaire à partir d'un minimum de 10% de pages lues dans l’ouvrage. Maintenant la rémunération ne se fera plus au nombre de livres vendus mais au nombre de pages lues. Le livre à la découpe en quelque sorte, un changement de paradigme important comme le rappelle Affordance. La mise en place sera effective au 1er juillet prochain. Cela concerne bien entendu les auteurs qui entrent sur le programme d'auto-publication d'Amazon KDP mais aussi sur la formule d'abonnement Kindle Unlimited puisque les publications sont automatiquement reversées dans celle-ci. Amazon annonce clairement qu'un livre de 200 pages abandonné au milieu sera payé autant qu'un livre de 100 pages lu jusqu'au bout. A suivre...

Source: Aldus

Posté par Livreblog à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 24 juin 2015

Un livre se retrouve dans les meilleures vantes grâce à un jeu vidéo

1422469608-7141-jaquette-avant

sorceleur livre

Le top des meilleures ventes de livres peut receler des surprises. Parmi les livres de poche les plus prisés ces dernières semaines, on trouve une saga médiévale fantastique venue tout droit de Pologne. Son nom?Sorceleur. La raison de cette soudaine popularité? L'arrivée en magasin, le 15 mai, d'un jeu vidéo inspiré de cette saga écrite à la fin des années 1990 par Andrzej Sapkowski: The Witcher 3 Wild Hunt. Salué par la critique, le jeu caracole en tête des meilleures ventes depuis sa sortie et a entraîné le roman dans son sillage.

«Nous n'avons jamais réalisé de telles ventes sur le premier tome de la saga», se réjouit Olivier Moreira, responsable commercial aux éditions Bragelonne. Les sept volets, parus en France à la fin des années 2000, s'étaient déjà écoulés à 150.000 exemplaires, plus 20.000 en version numérique. La sortie du jeu vidéo était l'occasion de remettre la saga en avant et de publier une nouveauté tirée à 10.000 exemplaires, Le Saison des orages, préquelle aux aventures du Sorceleur (pour découvrir le résumé du roman cliquer ici).

Source: Le Figaro

Posté par Livreblog à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 23 juin 2015

Un vélo pour partager ses vieux livres

livres balladeurs

Une bibliothèque sur... un vélo ! Invitation à la lecture pour tous à Bagneux avec cette initiative originale lancée par les conseils de quartier et les associations du C.R.A.C. (Collectif des Ressources Alternatives et Citoyennes) : une boîte installée sur le porte-bagages d’un vélo stationné tous les jours sur la place Dampierre, aux arrêts du bus 128, où chacun peut venir déposer un livre, ou bien se servir.

L’occasion de faire du tri dans ses rayonnages, de partager ses coups de cœur, de découvrir de nouveaux auteurs... A venir, une boîte mieux fournie : le Collectif est à la recherche d’un triporteur pour agrandir sa bibliothèque baladeuse.

source: Le Parisien 

Posté par Livreblog à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,