Biblioworld

vendredi 27 mars 2015

Baromètre des emprunts et acquisitions en bibliothèque

actu_MCC_Palmares-300x300

« Quels sont les documents les plus achetés par les bibliothèques de lecture publique ? Quels sont les documents les plus empruntés au sein de ces bibliothèques ? Peut-on comparer les usages en bibliothèque et les pratiques d’achats de livres en librairie ? »

Pour répondre à ces questions, le ministère de la Culture et de la Communication (en partenariat avec TMO Régions, C3Rb et BibLibre) a, sur un panel représentatif d’une centaine de bibliothèques de différentes tailles et réparties sur tout le territoire, établi un  « baromètre » des titres les plus achetés et les plus empruntés en 2014. Se basant sur 5 millions de prêts et 230 000 acquisitions, il s'inspire notamment d’expérimentations menées depuis plusieurs années par certains établissements eux-mêmes, qui publient régulièrement leurs statistiques de prêt et d’achat. Les  résultats de ce baromètre montrent notamment que :

  • Presque la moitié (45 %) des 10 000 titres les plus empruntés correspond à des BD tout public (viennent ensuite les ouvrages jeunesse hors BD, les fictions puis les documentaires).
  • Deux tiers des 10 000 titres les plus achetés par les bibliothèques correspondent à la BD tout public et aux fictions (33 % chacun).
  • Enfin, comparer emprunts et acquisitions sur une période donnée s’avère « difficile » car il y a un décalage entre les dates d’acquisitions et d’emprunts, mais aussi parce que les œuvres anciennes sont prépondérantes dans les emprunts (la moitié ont une date d’édition antérieure à 2009 et seulement 6% ont été édités en 2014).

Source: Fil BBF

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharcher le dociment entier enallant sur ce site.

Posté par Livreblog à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 26 mars 2015

Imaginez la bibliothèque la bibliothèque universitaire de demain

Imaginez la bibliothèque universitaire de demain !

Vous êtes étudiant en Île-de-France, vous pouvez vous inscrire à un concours. Rien d'étonnant me direz-vous. Mais celui-ci n'a pas pour but d'intégrer une école prestigieuse.  Son objectif est de proposer des projets pour la future bibliothèque universaire construite sur le campus Condorcet à Aubervilliers. Celle-ci verra le jour en 2018. 

Les participants devront inventer des espaces innovants de travail pour les étudiants de 1er cycle universitaire, avec comme fil d’Ariane l’usage du numérique et des pratiques de travail en groupe des étudiants. Sans oublier les changements intervenus dans la vie sociale des étudiants, qui devront se traduire par des solutions d’aménagement intérieur des bibiolthèques universitaires qui sont aussi des lieux de vie. Ce concours qui mêle archicture, design et de nombreuses autres disciplines porte sur la conception d’un espace type d’une surface moyenne de 400 m² (dimensions recommandées de 16 m x 25 m, avec une hauteur de 3,5 m) intégrant les usages numériques actuels et un certain nombre de services ou d’équipements mis à disposition des étudiants. L'espace imaginé devra prendre en compte l’évolution des pratiques de travail des étudiants dans leur rapport à l’information, aux outils de communication et dans leur rythme de vie. 

Vous pouvez vous incrire jusqu'au 30 avril en remplissant la fiche suivante. Les candidats doivent participer en équipe, si possible pluridisciplinaire : école d’architecture, école de design, formations du numérique et de l’informatique, formations en sciences humaines et sociales. La date limite pour déposer votre projet est le vendredi 29 mai 2015. La remise des prix aura lieu en septembre. Le lauréat recevra 5000€ (pour en savoir plus vous lire le réglément de ce concours en cliquant ici).

mercredi 25 mars 2015

Eurêkoi – Quand les bibliothécaires répondent directement aux internautes

Eurekoi

120 bibliothécaires formés à la recherche documentaire sur internet et au sein de bases de contenus spécialisées s’engagent à répondre aux questions des internautes.  Pour obtenir des réponses, rien de plus facile, il suffit de se rendre sur le site dédié ou sur la page FacebookLes questions posées sont diverses et quand on détaille les réponses celles-ci ne se contentent pas d’une vague réponse, le contenu est précis à la page près. 

Quelques exemples de questions : Dans quel recueil se trouve le poème « Epiphanie » de José Maria Hérédia ? Ou encore, je souhaite mener une recherche sur les femmes dans le street-art, quelles ressources me conseillez-vous ? 
A chaque fois les réponses font mouche et entrent profondément dans le détail de la question posée.

Cette initiative est une riche idée et va bien plus loin que les réponses apportées par un moteur de recherche, puisque derrière la machine se trouvent des bibliothécaires impliqués.  Eurêkoi est un service public proposé par la Bibliothèque Publique d’information du Centre Pompidou à Paris pour le Ministère de la Culture et de la Communication en partenariat avec le Service de la lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  26 bibliothèques situées en France et 21 bibliothèques de la Fédération Wallonie-Bruxelles adhèrent à cette initiative.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 24 mars 2015

Agression d'une romancière admiratrice de Salman Rushdie

Zainub_Priya_Dala_brique_agression_Rushdie

Une écrivaine sud-africaine a été agressée et frappée à coup de brique au visage un jour après avoir fait l'éloge du romancier britannique Salman Rushdie, victime d'une fatwa pour «blasphème» contre l'Islam, lors d'un festival de littérature à Durban (est), a rapporté lundi son éditeur. Zainub Priya Dala, âgée d'une trentaine d'années et qui publie ce mois-ci son premier roman, avait pris la parole la semaine dernière devant des élèves qui lui avaient demandé quel était son écrivain préféré. Le lendemain, trois inconnus l'ont suivie à bord d'une voiture, forcée à s'arrêter et lui ont mis un couteau sous la gorge. «Elle a été frappée au visage avec une brique et traitée de pute de Rushdie», a précisé dans un communiqué Penguin Random House en Afrique du sud, qui abrite la maison d'édition Umuzi publiant la jeune auteure. La veille déjà, pendant son intervention dans cette ville qui abrite une importante communauté indienne et musulmane, plusieurs élèves et enseignants avaient ostensiblement quitté la salle après qu'elle ait expliqué ce qu'elle appréciait chez Salman Rushdie.

«Nous condamnons totalement cette agression brutale», a ajouté son éditeur. «Avons-nous atteint un tel état d'intolérance que nous ne pouvons pas écouter un écrivain professer son admiration pour un autre sans vouloir l'attaquer avec une brique et un couteau?»

Le Britannique d'origine indienne Salman Rushdie est l'auteur du roman Les Versets sataniquesqui lui a valu une fatwa émise par l'ayatollah Khomeini en 1989 demandant sa mort pour «propos blasphématoires» envers l'islam. Le romancier qui a été obligé de vivre une dizaine d'années dans la clandestinité a aussi réagi à l'incident de Durban sur Twitter, parlant d'une agression «épouvantable et honteuse». Une enquête a été ouverte par la police après une plainte de la jeune femme.

What about meera («Que devient Meera?»), premier roman de ZP Dala - elle-même non pratiquante et d'origine musulmane selon son éditeur - raconte l'émancipation d'une femme et dépeint son courage. Salman Rushdie reste haï par certains militants musulmans qui l'ont forcé à renoncer à participer à un festival de littérature en Inde en 2012 après une menace de mort.

Source: Le Figaro

Posté par Livreblog à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 23 mars 2015

Des livres permettant aux malvoyants de découvrir les monument nationaux

image relief

La collection Sensitinéraires propose aux aveugles et malvoyants une découverte sensible des monuments nationaux à partir de supports tactiles (planches en gaufrage avec plusieurs niveaux de relief) et auditifs. Pour permettre une grande autonomie de lecture, chaque volume se compose d’une soixantaine d’images en relief -conçues et réalisées par Christian Bessigneul, graveur et spécialiste en aménagements audio-tactiles- et de deux livrets déclinant cette même iconographie, l’un en couleurs, l’autre sous forme de dessins contrastés. Un CD audio présente l’histoire du monument et en livre une description détaillée, accompagnée de commentaires guidant la lecture tactile des images, dus à Hoëlle Corvest, elle-même non-voyante. Elaborés en collaboration avec les associations représentatives des personnes déficientes visuelles (Association Valentin Haüy et Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes), ces ouvrages invitent à une découverte singulière. 

Dans cette collection proposée par les éditons du Patrimoine édité le centre national du Patrimoine propose pour l'instant les titres suivants (si vous voulez en savoir plus sur l'un de sur l'un des ces titres, clquez sur l'image correspondante):

appocalyse angersabbaye clunycarcassonepanthèon

sainte chapelle paris

 

Posté par Livreblog à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



dimanche 22 mars 2015

Défilé d’auteurs en colère au Salon du livre

des-auteurs-en-colere-au-salon-du-livre

Romanciers, essayistes, illustrateurs, dramaturges, scénaristes ou encore traducteurs : entre 200 et 300 auteurs ont défilé samedi 21 mars à Paris dans les allées du Salon du livre afin d’alerter l’opinion sur les menaces qui pèsent sur leur métier. Jamais en trente-quatre ans d’existence le traditionnel rendez-vous du monde de l’édition n’avait été le théâtre d’une telle manifestation. Organisée par le Conseil permanent des écrivains (CPE) – qui regroupe 17 syndicats et associations d’auteurs – celle-ci fait suite à une lettre ouverte rendue publique cette semaine, signée à ce jour par plus de 1 700 personnes et titrée : « A ceux qui oublient qu’il faut des auteurs pour faire des livres ».

Il est 15 heures quand le cortège se met en branle dans le hall 1 de la porte de Versailles. Un peu à l’image de la marche des auteurs de bande dessinée ayant eu lieu à la fin de janvier en marge du Festival d’Angoulême, on sent que la corporation n’a pas vraiment l’habitude de battre le pavé, fût-il comme ici recouvert de moquette. Un slogan unique est scandé par les manifestants regroupés derrière une banderole trop petite : « Pas d’auteurs, pas de livres ». Quelques romanciers connus ont répondu présent, comme Camille Laurens, François Taillandier, Isabelle Lévy, Pierrette Fleutiaux, Céline Minard ou Dominique Fabre. Entre les craintes que font naître les réformes sociales en cours, celles qui entourent la question des droits d’auteur au plan européen et la baisse générale des revenus associés à l’écriture, la profession ne manque pas de motifs de contestation, comme l’a ensuite souligné au micro la présidente du CPE, Valentine Goby, Prix des libraires 2014 avec Kinderzimmer (Actes Sud). « Les auteurs de livres sont clairement en danger, et la création artistique avec », a-t-elle assené.

L’un des déclencheurs de la gronde est un projet d’augmentation de cotisation de retraite complémentaire lancé en mai 2014. Obligatoire à partir de l’an prochain, celle-ci ponctionnerait les auteurs de l’équivalent d’un mois de salaire. Dans un contexte de précarisation accentué des professions de plume, la mesure n’est pas sans inquiéter. D’après le « Baromètre des relations entre auteurs et éditeurs » que vient de publier la Société civile des auteurs multimédia (SCAM) et la Société des gens de lettres (SGDL) auprès de 1 800 personnes, 69 % des auteurs percevraient ainsi moins de 10 % de droits d’auteurs et 19 % d’entre eux seraient même rémunérés à un taux inférieur à 5 % du prix public de vente (ils étaient 15 % en 2013). « Pourquoi la part la plus maigre de toute la chaîne éditoriale revient-elle aux auteurs ? », a lancé Valentine Goby en rappelant que 1 euro par livre vendu – « soit à peine le prix d’une baguette » – était en moyenne reversé à celui ou celle qui l’a écrit. Mais ce qui inquiète la profession est le projet d’harmonisation au plan européen du droit d’auteur. Un récent rapport de l’eurodéputée allemande Julia Reda (Parti des pirates) préconisant de rendre obligatoires toutes les exceptions au droit d’auteur au sein de l’Union a mis le feu aux poudres dans les milieux littéraires français. Idem de la récente décision de la Cour de justice européenne d’ordonner à la France de faire passer la TVA sur les livres numériques de 5,5 à 20 %. « Un livre numérique est aussi un livre », a rappelé Valentine Goby dans un concert de crécelles et d’applaudissements auquel le lieu n’est pas vraiment habitué.

Source: Le Monde

Posté par Livreblog à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 21 mars 2015

Les exportations de livres français à + 0,5 % en 2014

EXPORT

Les exportations françaises de livres ont progressé de 0,5 % en 2014, à 692,1 millions d'euros, d'après les statistiques douanières retraitées par la Centrale de l'édition qui traduisent un bilan plus favorable des ventes de livres français à l'étranger qu'en France, où elle s'inscrivent à - 0,5 % d'après nos données Livres Hebdo/I+C. Lissée sur quatre ans, le bilan de l'édition française à l'export s'affiche stagnant, à - 0,4 %, quand, sur la même période, le marché s'est contracté dans l'Hexagone. La modestie de la croissance des ventes de livres français à l'étranger l'an dernier s'explique essentiellement par un recul de l'activité vers la Belgique, premier client de l'édition française avec 177 millions d'euros (- 7,4 %) qui représentent le quart des exportations françaises, et vers le Canada, troisième client avec 75 millions d'euros (- 4,4 %). La poursuite du recul des ventes dans les départements d'outre-mer (- 8,6 %), qui sont intégrées aux statistiques douanières, contribuent également à affaiblir la performance du livre français à l'export.

A contrario, 2014 se révèle une excellente année pour l'édition française sur son deuxième marché étranger, la Suisse (104,7 millions d'euros, +12,4 %), de même que chez ses principaux clients d'Europe non francophone : Allemagne (+ 16,1 %), Royaume-Uni (+ 42,6 %), Espagne (+ 29,4 %) et Italie (+ 13,7 %). De même l'activité se révèle bien orientée au Maroc (+ 3,4 %) et en Algérie (+ 7,9 %), en Afrique francophone (+ 15,2 %) et non-francophone (+ 11,5 %) comme au Proche-Orient (+ 13 %).

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

vendredi 20 mars 2015

Les Sorcières récompensent Fanny Ducassé

Louve Fanny Ducassé

Pour la 7e édition de son prix du premier album, l’association des librairies spécialisées en jeunesse, plus connue sous le nom des Sorcières, a élu Louve de Fanny Ducassé qui recevra la récompense vendredi 20 mars dans les locaux de son éditeur, Thierry Magnier.
Paru en octobre 2014, l’album raconte l’histoire d’une jeune fille atteinte d’une terrible malédiction: sa chevelure s’enflamme dès qu’elle se laisse submerger par ses émotions. Avec Louve, Fanny Ducassé a devancé Ronald Curchod, nommé pour La nuit quand je dors (Editions du Rouerge); Aaron Becker, auteur d’Imagine (Gautier Languereau); Audrey Spiry choisie pour Lotte(Sarbacane) et Virginie Morgand pour Tchoum (MéMo).

Source: Livres Hebdo

Pour en savoir plus vous pouvez regarder cette vidéo:

 

Posté par Livreblog à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Réouverture de la bibliothèque de l'Hotel de ville de Paris

Bibliothèque hotel de ville Paris

La Bibliothèque de l'hôtel de Ville de Paris a réouvert hier à 9 heures 30 comme annoncé dans un post sur sa page Facebook

"JEUDI 19 MARS
REOUVERTURE DE LA BIBLIOTHEQUE AU PUBLIC

La Bibliothèque de l’Hôtel de Ville est ouverte, à partir du 19 mars et jusqu’à nouvel ordre, aux lecteurs déjà titulaires de la carte du réseau des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris, munie d’une photographie. 
(Une pièce d’identité doit être déposée à l’Accueil de l’Hôtel de Ville, 5 rue de Lobau)."

Cette bibliothèque avait été fermée juste après les attentats qui avait touché Charlie Hebdo (pour en savoir plus vous pouvez lire l'article suivant en cliqueant ici). Ses horaires d'ouverture sont les suivants lundi à vendredi de 9 heures 30 à 18 heures.

jeudi 19 mars 2015

Une librairie imprime les premiers pages des classique sur ses sacs

cgh_barnes_noble4cgh_barnes_noble5

Les librairies de la chaîne américaine Barnes & Noble ont eu une idée orginale, elles ont decidé de faire imprimer sur leurs sacs en papier les premiers chapitres des classiques de la littérature. Ainsi, leurs clients peuvent lire des extraits de Moby DickLe Magicien d'Oz, ou encore Alice au pays des Merveilles et Huckleberry Finn.

Et la chaîne se félicite de ce que les sacs promeuvent plus que la marque, en soi : « Elle reflète l'amour des livres, et offre une expérience de lecture – vous pouvez commencer à lire sur le chemin de la maison », explique Sagi Haviv, partenaire à l'origine des sacs. 

 Plus de 100 millions de ces sacs ont été distribués dans les 700 librairies du territoire, pour ce mois de mars.

Posté par Livreblog à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Momentanément plus d'e-livres dans les bibliothèques flamandes

eboeken-bibnet_small

En 2014, les bibliothèques flamandes avaient initié le projet 'E-boeken in de bib'. Leurs membres pouvaient moyennant un crédit prêt télécharger des e-livres, qui pouvaient être lus par le biais d'une appli spéciale. Pour pouvoir emprunter trois livres numériques pendant quatre semaines, il fallait débourser cinq euros.

Les utilisateurs se sont cependant plaints de l'instabilité de l'appli de lecture, de problèmes de lecture hors ligne, d'une offre limitée et du prix. La plupart ne le conseillaient pas aux membres de leur famille ou à leurs amis, comme il ressort d'une étude effectuée auprès d'eux.

Les bibliothèques flamandes mettront donc fin au projet pilote début mai. Elles ne considèrent cependant pas comme battues et entendent proposer en 2016 une offre renouvelée plus importante, ainsi qu'une appli de lecture fiable et un meilleur modèle de paiement.

Source: datanews.levif.be

 

Les utilisateurs du livre numérique n'abandonnent pas le format papier

Livre numérique

Le numérique ne représente pas une menace au format papier. Au contraire : 54% des lecteurs de livre digitalisé lisent plus de 10 livres papier par an, montre une étude réalisée par Librinova et Youboox auprès de 510 personnes. Les principaux atouts du numérique sont le coût (27%), la simplicité d'utilisation (23%) et la possibilité de découvrir de nouveaux auteurs. Sur tablette ou en format classique, les exigences sont les mêmes, à savoir la qualité du contenu, pour 76% des sondés. Sur ces deux supports confondus, le genre préféré le plus fréquemment cité (par près de 4 personnes sur 10) sont les oeuvres de fiction. Ensuite, il semble que le digital se prête un peu mieux aux nouvelles et histoires courtes (15%), tandis que le papier est plus propice aux BD et mangas (13%).

La différence la plus notable concerne le suivi de la lecture. Les lecteurs en numérique se lassent plus vite que les autres. Ils sont en effet seulement 35% à terminer systématiquement un ouvrage sur tablette, contre 60% pour le livre papier.

Source: La montagne

Posté par Livreblog à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 18 mars 2015

Possible découverte des restes de Cervantès à Madrid

tombe cervantes

L'équipe chargée de rechercher les restes de l'auteur de Don Quichotte, Miguel de Cervantès, est convaincue de l'avoir retrouvé dans la crypte d'une église du centre de Madrid, quatre siècles après la mort de l'inventeur du roman moderne.

"Après analyse de toute l'information (...), il est possible de considérer que parmi les fragments de la 'réduction' découverte dans le sol de la crypte de l'actuelle église des Trinitaires se trouvent certains fragments appartenant à Miguel de Cervantès", a annoncé mardi Francisco Etxeberria, directeur de l'équipe scientifique chargée des recherches.

Les fouilles ont démarré en mars 2014 dans un quartier historique du centre de Madrid, avec caméras infrarouges et scanners en 3D. Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion en analysant un faisceau d'indices d'ordre documentaire sur l'auteur de Don Quichotte, indices comparés à leurs recherches anthropologiques et archéologiques sur place, bien que les restes n'ont pas été analysés de manière "génétique".

"Il n'y a pas d'identification confirmée par la voie génétique", a déclaré l'archéologue Almudena Garcia-Rubio. "Nous sommes convaincus que nous avons entre ces fragments, quelque chose de Cervantès", a cependant insisté le docteur Etxeberria.

Source: Livres Hebdo

Posté par Livreblog à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,