Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecture ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]


samedi 17 avril 2021

Hausse de lectures de livres en Chine en 2020

La valeur du marché de la lecture numérique a atteint 35,2 milliards de yuans (5,4 milliards de dollars soit 4,5 milliards d'€) e n Chine l'année dernière, en hausse de 21,8% sur un an, selon un rapport sectoriel publié vendredi. 

Le nombre lecteurs numériques en Chine a augmenté de 5,56% en base annuelle pour atteindre 494 millions en 2020, selon le rapport publié par l'Association d'édition audio-visuelle et numérique de Chine lors de la 7e Conférence sur la lecture numérique de Chine, à Hangzhou, dans l'est de la Chine. Selon un sondage effectué dans le cadre du rapport auprès de 20.326 personnes ayant l'habitude de lire des livres en format papier ou d'écouter des livres audio dans 209 villes, chaque personne lit en moyenne 9,1 livres numériques et écoute 6,3 livres audios, respectivement. Dans le même temps, les personnes interrogées lisent en moyenne 6,2 publications imprimées en 2020, soit 2,6 de moins que l'année précédente. Davantage de lecteurs ont la volonté de payer pour des contenus de qualité en ligne. Environ 26,8% des lecteurs numériques ont dépensé en moyenne cent yuans ou plus par mois pour de la lecture numérique.

L'apparition de la pandémie de COVID-19 et la commercialisation de la 5G ont accéléré le passage de la lecture de la numérisation à l'intelligentisation. D'après le rapport, les nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée ont étendu la couverture de la lecture numérique dans les bibliothèques et les librairies en nuage. En outre, les services de nuage et de l'Internet des objets dans le domaine de la lecture numérique sont entrés dans une phase de développement rapide.

Source: Chine.org

Posté par Livreblog à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 16 avril 2021

Hausse de l’empreinte carbone d' Hachette Book Group

328c8e24_30c3_4298_a755_3b64015c1041

Hachette Boook Group, l'une des cinq grandes maisons d'édition américaines, a publié un «rapport d'avancement environnemental» pour 2019 et 2020. Comme on pouvait s'y attendre, il y a eu une réduction importante de l'empreinte carbone de l'entreprise sous les conditions de la pandémie de coronavirus COVID-19 . En excluant le papier, selon le rapport «l'empreinte carbone de HBG a diminué de 34% l'année dernière, en raison de réductions importantes de l'électricité de bureau, des voyages d'affaires et d'autres impacts liés à la pandémie.

« Le papier que nous achetons représente environ 95% de l’empreinte carbone globale d’Hachette Book Group, et nous avons imprimé beaucoup plus de livres en 2020 que les années précédentes. En conséquence, l’empreinte carbone de l’entreprise a globalement augmenté de 2% en 2020 », peut-on lire dans les extraits du  rapport publiés par Publishing perspective. Un chiffre éloigné des objectifs de réduction annuelle de 2,5% de l’empreinte carbone fixé l’éditeur en 2016. « Nous restons déterminés à nous approvisionner en papiers recyclés lorsqu’ils sont disponibles sur le marché et à pousser nos fournisseurs à intégrer des fibres recyclées dans davantage de produits en papier », fait aussi savoir la direction d’Hachette Book Group.

Hachette Book Group produit actuellement ce qu'il dit être plus de 1 400 nouveaux titres pour adultes par an, dont environ 50 à 100 sont produits uniquement dans des formats numériques. Sa production comprend également jusqu'à 300 livres pour les jeunes lecteurs et 700 titres de livres audio, à la fois en téléchargement numérique et en formats physiques.

Posté par Livreblog à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 15 avril 2021

Un artiste poursuivi pour ses sculptures de Tintin

Buste Tintin Peppone

Tintin : c’est l’histoire de sa vie. Des albums qui ont marqué toute son enfance. Le soir lorsqu’il était petit, le père de Christophe Tixier, aujourd’hui décédé, tournait avec lui les pages des aventures du jeune reporter à la houppette. Le Tibet, la lune, les soviets, le Congo, l’ile Noire... 24 bandes dessinées qui ont fasciné le garçonnet. Les années passent, le petit Christophe grandit, il devient Peppone le plasticien. À la mort de son père, les albums de Tintin lui reviennent. C’est pour retrouver en quelque sorte le lien avec ce père que l’artiste décide de transformer cet héritage de papier en œuvre d’art. Dans son atelier au pied du Luberon Christophe Tixier maroufle des sculptures de Tintin en résine avec les vignettes des albums de son père. Peppone réalise 90 bustes à l’effigie de Tintin. L’histoire pourrait s’arrêter là.

Mais aujourd'hui devant le tribunal de Marseille l’artiste va comparaitre. C’est la société Moulinsart, chargée de l’exploitation des œuvres d’Hergé, qui le poursuit pour "contrefaçon".

Avec ses avocates l’artiste entend se défendre sur deux fronts. Le premier pour le moins original "Tintin est-il une œuvre d’Hergé ? "Qui a vraiment créé ce personnage ?' L’une de ses avocates Me Delphine Cô rappelle qu’un illustrateur français avait déjà publié un album au nom de "Tintin-Lutin" en 1898. Il racontait les aventures d’un personnage au pantalon de golf. 1898, c’est plus de trente ans avant la parution du premier album de Tintin signé par Hergé. Problème pour revendiquer les droits d’auteur d’un personnage il faut que l’œuvre soit originale. Pour l’avocate ça ne serait pas le cas ici. Les conseils de Christophe Tixier vont aussi plaider le droit à la création et la liberté d’expression de l’artiste.

Dans une précédente affaire qui opposait déjà les deux mêmes parties devant le tribunal correctionnel, la société Moulinsart avait été déboutée. Cette fois-ci les ayants droits réclament 200.000 euros de dommages et intérêts à Peppone et la restitution des 90 sculptures créées (si vous voulez les découvrir, cliquez ici.)

Source: France 3 Méditerrannée

Posté par Livreblog à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 14 avril 2021

Une fête des librairie en 2021

Affiche-San-Jordi-site-scaled

Pour sa 23e édition, la Fête de la librairie indépendante retrouve son tempo habituel. Elle se déroulera samedi 24 avril et mobilisera plus de 450 libraires en France, en Belgique et au Luxembourg.  Plus de 480 libraires indépendants sont mobilisés en France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg et en Suisse francophone. Cette date marque également la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Portée depuis le départ par la libraire parisienne et l’association Verbes, la Fête de la librairie indépendante compte parmi ses partenaires le Centre national du livre (CNL), le Syndicat de la libraire française (SLF), les éditions Actes Sud et Gallimard, et Livres Hebdo.

Pour l’occasion, le livre Que vive la loi unique du prix du livre ! tiré à 25 000 exemplaires, en partenariat avec les éditions Gallimard, sera offert aux clients des librairies participantes à la journée. L’ensemble des publications de l’Association Verbes a toujours comme ligne éditoriale de transmettre à un large public un aspect de l’histoire ou de la culture du livre. Ce livre est pensé comme une librairie avec plusieurs entrées et différentes collaborations de : Jack Lang, Antoine Gallimard, Mathieu Sapin (auteur de bande-dessinée), Agnès Desarthe (écrivaine et traductrice), Alban Cerisier (éditeur de chez Gallimard), Jean-Yves Mollier (professeur historien) et Mohammed Aïssaoui (écrivain journaliste).

Source: Centre National du Livre

Posté par Livreblog à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


mardi 13 avril 2021

Hausse de l'utilisation des livres numériques par les français en 2020

moins-de-piratage-livre

L'année 2020 a permis de gagner "près d'un million de lecteurs de plus en douze mois", souligne l'institut Médiamétrie dans un communiqué. "Si le lectorat du livre numérique s'affirme toujours plus féminin et plus jeune, l'évolution des pratiques de lecture, quel que soit le support, est en hausse significative chez les 15/24 ans", dont 46% ont déjà lu un livre numérique 

C’est sûrement lié aux confinements, mais, plus d’un Français sur quatre (26%) a déjà lu un livre numérique. C’est près d’un million de lecteurs de plus en douze mois (13,8 M). Et près d’un Français sur cinq (19%) a déjà écouté un livre audio physique ou numérique (9,9 M). Autre donnée intéressante, 26% des lecteurs de livres audio numériques le sont depuis moins d’un an (21% pour le livre audio physique et 15% pour l’audio numérique). On note aussi une évolution dans les pratiques de lecture. En effet, chez les 15/24 ans, un jeune sur deux a déjà lu un livre numérique et près d’un sur cinq a déjà écouté un livre audio. La fréquence de lecture est de plus en plus élevée quel que soit le support. Elle reste toutefois plus importante sur un support imprimé (39% des lecteurs lisent au moins un livre papier une fois par semaine) que numérique (18%) ou audio physique (9%) et numérique (16%). Le smartphone reste l’appareil le plus utilisé. En effet, 42% des lecteurs l’utilise pour les ebooks. Et 52% s’en serve pour écouter des audio books.

Pour la deuxième année consécutive, ils l'ont fait d'abord sur téléphone portable (42%) La liseuse n’est pas en reste. Un lecteur de livres numériques sur 3 en possède une. 33% lisent sur tablette. Quant aux livres audio physiques, ils sont principalement écoutés sur ordinateur (51%). Les utilisateurs de liseuses lisent beaucoup et régulièrement. 35% lisent une à plusieurs fois par semaine. 33% + de 20 livres par an. Et, 79% ont adopté la lecture numérique depuis plus de 2 ans. Par ailleurs, 58% achètent plus de 5 ebooks par an.  On achète plus aussi ! 56% déclarent acheter + de 5 livres par an (+3 points). C’est aussi le cas pour les ebooks à 39% (+ 3 points), pour le livre audio physique à 22% (+ 7 points) et pour l’audio dématérialisé 28% (+ 2 points). On retrouve la même tendance pour les français achetant plus de 10 livres par an.

Les bibliothèques ne sont pas oubliées. L’emprunt numérique en bibliothèque est en hausse et concerne 29% des lecteurs de livres numériques et 34% des audio lecteurs numériques. 

Voici une présentation en vidéo de ces chiffres:

 

Posté par Livreblog à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 11 avril 2021

Restitution de près de 500 exemplaires à la Bibliothèque nationale d'Espagne

retour livres BNE

La Bibliothèque nationale d'Espagne signera dans les semaines à venir un accord de retour avec l'abbaye de Valle de los Caídos qui permettra la restitution de 457 titres qui y ont été donnés en 1961. L'enquête sur la localisation des livres a débuté en 2018. Celle-ci a permis de découverir dans le Catalogue collectif du patrimoine bibliographique (CCPB) une série d'exemplaires, située dans la bibliothèque de l'Abadía del Valle de los Caídos, dans laquelle se trouve l'estampille de la Bibliothèque nationale d'Espagne. Certains titres se composent de plusieurs volumes, de sorte que la liste finale des copies récupérées pour les fonds du BNE dépasserait les 900 volumes. Sur un total de 494 titres de la liste, 37 n'ont pu être localisés dans le CCPB.

Les enquêteurs du Département des Manuscrits, Incunables et Rares de la BNE,  ont découvert dans les archives de la Bibliothèque un document, daté du 14 avril 1961, qui confirmait que l'institution avait remis à l'Abbé de la Sainte Croix de la Vallée de los Caidos un lot de 494 livres du 16ème au 19ème siècle. Selon les travaux de recherche effectués, en plus d'avoir l'ancienne signature et le sceau du BNE, dans les livres actuellement conservés dans la Vallée de los Caidos  il y a des informations sur les provenances qui indiquent directement leur relation avec la Bibliothèque nationale d'Espagne. Par exemple, des références telles que: B. de U. (Biblioteca de Uclés), Biblioteca Real, Biblioteca Carderera, une signature BU ou un cachet de la Biblioteca de Ultramar, Librería de Agustín Durán, Pascual de Gayangos, exlibrisde Cayetano Alberto de la Barrera ou héritage de Hartzenbusch, entre autres. Ainsi que dans des reliures singulières: Renaissance, en cuir gaufré aux fers dorés, aux supralibros, du duc d'Uceda ... qui, surtout dans le cas des œuvres des XVIe et XVIIe siècles, relatent leur origineà avec des fonds de la Bibliothèque nationale.

Le rapport commandé par la Bibliothèque nationale à la défense de l'État pour déterminer la propriété des fonds stipule qu'il s'agit de «la propriété du patrimoine historique espagnol appartenant à la Bibliothèque nationale d'Espagne, et ils sont la propriété du domaine public, inaliénables, imprescriptibles et inattachable. Par conséquent, son dépôt à la Bibliothèque de la Vallée de los Caídos  n'aurait pu être effectué que sous forme de prêt ou de prêt gratuit ».

La décision de signer l'accord de retour entre la Bibliothèque nationale d'Espagne et l'Abbaye de la Vallée des morts a été approuvée lors d'une récente réunion à laquelle a participé le prieur de l'abbaye, Santiago Cantera, directeur de la Bibliothèque nationale d'Espagne. Ana Santos et la présidente du Patrimoine national, María de los Llanos Castellanos. Dans les semaines à venir, le personnel du Département des Manuscrits, Incunables et Rares de la Bibliothèque Nationale commencera la comparaison définitive de l'inventaire avec les copies physiques.

Source: El Pais

Posté par Livreblog à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 10 avril 2021

Baisse du nombre de librairies à Paris ses 20 dernières années

Carte Librairies Paris

Selon le 8e recencement des commerces parisiens,  le  nombre de libraires a  baissé de  33%. en 20 ans. Elles ne sont plus que 643 dans la capitale, soit 405 librairies qui ont disparues depuis la première étude en 2000. Cependant, entre 2017 et 2020, la baisse s'est ralentie (-8%). L'Apur constate en effet que cette baisse, liée à la concurrence des grandes enseignes et du commerce en ligne, a été enrayée grâce à une politique municipale active : la SEMAEST a ainsi installé 34 librairies et éditeurs (dont 22 dans le Quartier Latin) et maintenu 19 autres dans leurs locaux. Au total, l'enquête comptabilise 580 librairies maintenues, 63 créations et 121 disparitions.  De plus le nombre de libraires indépendantes augmente. En effet, seulement 10% appartiennent à un reseau d'enseigne.

Le recensement souligne aussi les mutations géographiques: la disparition des librairies dans les arrondissements de l'ouest et du centre est partiellement compensée par la création de plusieurs d'entre elles dans le nord et l'est de la ville. Par ailleurs, 627 librairies occupent une surface de moins de 300m2, pour 9 librairies de 300 à 1000 m2 et 7 librairies au dessus des 1000 m2

Cependant comme le souligne Livres Hebdo,la densité des librairies à Paris reste plus importante que dans les autres grandes villes françaises.  Elle est de 0,9 librairie/papeterie/kiosque à journaux pour 1000 habitants, alors qu'elle n'est que de 0,5 à Bordeaux, 0,4 à Lyon, Marseille, Nancy et Nice, et 0,3 à Lille et Nantes.

Posté par Livreblog à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 9 avril 2021

Looping, un robot contant des histoires

Looping

Et si un petit robot humanoïde devenait le nouveau compagnon de la lecture jeunesse ? Il se nomme Looping, fait 57 cm de haut et est tout blanc. Il a été ccrée par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis et la société Opixido et a pour objectif de développer la lecture auprès d’un public de 5 à 20 ans tout particulièrement atteint de handicaps physiques ou mentaux.

Lors de séances de tests durant 45 minutes dans  des écoles, bibliothèques, hôpitaux ou encore IME,  un comédien s'occupe de l’accueil des enfants pour favoriser le calme et les guider tout au long de la séance (en cas de problèmes un technicien d'Opixido est présent). La rencontre commence par des postures de « yoga de lecture » sorte de gymnastique-chorégraphique : le petit robot propose des gestes simples et lents pour qu’ils les reproduisent. Une fois que l’attention des jeunes est acquise, ils sont invités à choisir parmi une sélection de 5 livres pour que Looping conte l’histoire. Avant de partir, les comédiens les invitent à déambuler dans la pièce afin de regarder le petit robot et de répondre aux interrogations. Prochainement un temps calme sera organisé pour associer le corps à la réception de la lecture. Les résultats ne se sont pas fait attendre, même si des ajustements restent à établir, Looping a déjà reçu un bon accueil. Les jeunes sont curieux devant cette nouvelle forme d’interactivité.

Looping est un robot humanoïde qui ne vise pas à remplacer l’humain, et cette nuance est de taille, plutôt qu’une « intelligence artificielle », il s’agit ici d’une « intelligence assistée ». Et c’est justement parce qu’il a fallu être très attentif à chaque détail de sa conception, de la neutralité de son parlé à la douceur de sa gestuelle, que Looping se révèle être un outil particulièrement adapté aux personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Sans se substituer à la présence des thérapeutes, Looping peut les aider à capter l’attention de ces jeunes sans les envahir émotionnellement. 

 Dans l'avenir, l’équipe de recherche de la société Opixido, accompagnée de l’équipe de programmation du Salon du livre et de la presse jeunesse  proposera  des nouveaux ouvrages pour que cet outil puisse être utilisé par plus d'enfants.

Posté par Livreblog à 10:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 8 avril 2021

Des livres audio par des jeunes et pour des jeunes

enregistrement livre jeunesse luxembourg

Depuis 2016, la bibliothèque communale de Nassogne  dans la province du Luxembourg en Belgique participe au projet Éléonore. Le but est simple: permettre à des jeunes aveugles ou malvoyants de voter comme n’importe quel autre participant pour le Prix Farniente, un prix littéraire décerné par les jeunes. Chaque année, une dizaine de livres audio sont enregistrés dans le cadre de ce concours. D’habitude, la bibliothèque de Nassogne réalise l’un d’eux. Cette année, ce sont trois livres audio qui ont été enregistrés par les Nassognards.

«Pour un gros livre, on compte environ soixante heures d’enregistrement», explique Amélie Dumont, bibliothécaire et porteuse du projet à Nassogne. Outre la gestion des enregistrements, elle s’occupe aussi d’un premier montage des bandes sonores. Cette année, l’expérience a rassemblé près de quarante participants. Les livres audio contiennent donc de multiples voix, et différents niveaux de lecture, aussi.

«Le livre est découpé et les jeunes reçoivent leurs pages un peu à l’avance. Ils se préparent chacun à leur manière. Le groupe est composé en grande partie d’adolescents mais les plus jeunes sont âgés de 10 ans et il y a aussi des jeunes adultes de 20 ans qui ne veulent pas s’arrêter», explique Amélie Dumont. Les séances d’enregistrement se passent à la bibliothèque, pendant le week-end ou après l’école. «Certains sont angoissés face au micro mais ils se détendent très vite. Ça finit souvent en rires », se souvient Amélie.

Noé, 13 ans, participait au projet pour la première fois. Grand amateur de lecture, c’est naturellement qu’il s’est lancé dans l’aventure «pour aider les autres, ceux qui ne peuvent pas lire, à écouter une histoire.» Partager le plaisir de découvrir de nouveaux livres et rendre service, faire une bonne action, c’est ce qui motive les jeunes participants. «Au départ, on ne reçoit que le texte que l’on doit enregistrer, explique Noé. Donc on ne comprend pas toujours toute l’histoire. Moi, j’avais la fin. J’étais assez curieux de savoir ce qu’il se passait avant. Depuis, j’ai pu lire le livre en entier.» Son meilleur souvenir? Les ratés lors de l’enregistrement. «Tout se passe dans une bonne ambiance et quand on rate, c’est plutôt drôle», raconte-t-il. Parfois, ce sont le chien du voisin, l’alarme incendie ou un coup de téléphone qui obligent les lecteurs à réenregistrer.

Une fois finalisés, les livres audio sont prêtés aux jeunes aveugles ou malvoyants par les bibliothèques spécialisées de la Ligue Braille et de l’ASBL «La Lumière». Ils ont quelques mois pour les découvrir et voter pour celui ou ceux qu’ils préfèrent.

Source: Le JDE

Posté par Livreblog à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 7 avril 2021

Ecriture de trois livres par des collégiens sur Whisperies

ecriture livre collégiens

Quatre-vingt-deux élèves de sixième du collège Victor-Hugo de Saint Yorre (Allier) se sont investis dans l’écriture, l’illustration et les enregistrements de trois livres animés, en partenariat avec la plateforme numérique Whisperies. Ce vaste projet d'écriture pluridisciplinaire permet aux élèves de sixième de travailler l'écriture collective en cours de français, puis l'illustration en arts plastiques, enfin la mise en voix de leurs textes en éducation musicale. L'entreprise Whisperies accompagne l'équipe pédagogique et s'occupe du montage des trois livres, qui seront ensuite publiés en ligne sur leur plateforme.

Le lancement du projet s'est fait au mois de novembre avec une première intervention de Whisperies dans les classes afin de bien comprendre les étapes du travail et de définir une organisation sur l'année. La première étape d'écriture s'est déroulée pendant les cours de français de Marina Librobuono et Sophie Alais. Les élèves ont travaillé en groupes pour imaginer « un conte merveilleux », genre au programme de sixième. Ensuite, les jeunes auteurs ont appris à rédiger un storyboard de leur histoire, afin de planifier la mise en page de leur album.

Le professeur d'arts plastiques, Sylvie Ulysse, s'est appuyée sur ces storyboard pour illustrer les vingt pages de chaque livre, en s'inspirant des personnages en ombres chinoises de Michel Ocelot. « Cette technique nous a permis de créer de la continuité dans leurs illustrations », précise Sylvie Ulysse.

De son côté le professeur d'éducation musicale, Élodie Dallois, a entraîné les élèves à la mise en voix de leur texte, afin d'enregistrer la lecture orale et collective de chaque livre. Sans oublier les bruitages qu'il a fallu imaginer en classe. « C'était assez drôle de les faire travailler sur les bruitages. Cela a nécessité beaucoup d'écoute de la part des élèves », confie-t-elle.

Lors de la deuxième intervention de Whisperies qui a eu lieu tout récemment, les élèves ont pu montrer leur travail et se voir expliquer la technique pour animer leurs images, qui nécessite de juxtaposer plusieurs dessins et d'en prévoir les mouvements. Ce fut également l'occasion d'un échange fructueux avec l'équipe enseignante engagée dans ce projet. Une vidéo a été réalisée à cette occasion, afin de valoriser le travail des élèves.

Pour Sophie Alais, responsable du projet, « ce travail pluridisciplinaire de toute une année favorise incontestablement les échanges entre élèves, leur créativité, mais également leur goût de lire et d'écrire. »

Ces trois livres animés seront mis en ligne sur la plateforme Whisperies au mois de juin, pour la plus grande fierté de tous !

Source: La Montagne