Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecture ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 26 mars 2017

Première édition du Pavillon des Livres à l'Orangerie

pavillon_des_livres-

Courez-y tant qu'il est temps ! Ce Pavillon des Livres est ouvert  Jusqu'à 17 h  aujourd'hui  Pavillon Joséphine. Ce bel et trop bref évènement est porté par "L'Enchantement par les Livres", une jeune association qui surfe sur le succès de la Cabine aux livres au parc de l'Orangerie. Ce sont  trois copines, Elena, Muriel et Gwanaëlle, passionnées de lecture, qui ont eu l'idée de créer ce mini-salon du livre strasbourgeois. Le principe est simple : vous allez au Pavillon en apportant un, deux... jusqu'à cinq livres et les échanger contre autant d'ouvrages trouvés sur place. Tous les genres littéraires sont acceptés. Et c'est gratuit !

De quoi anticiper la réouverture de la Cabane aux livres. Deux fois incendiée, cette petite librairie gratuite, qui attire une foule impressionnante de lecteurs, a été reconstruite par les Compagnons du Devoir. Gérée par les bénévoles de l'ADIQ, l'association de défense des intérêts des quartiers centre-ouest de Strasbourg, elle rouvrira ses portes le 12 avril prochain  L'association "L'Enchantement par les livres" annonce, sur son site, cette journée exceptionnelle de rencontres "ponctuée de moments de lecture, d’écriture, de découvertes littéraires, d’un grand jeu de piste dans le parc pour les familles, ainsi que d’ateliers de bricolage et d’illustration pour les enfants". 

Source:  France 3 Grand Est

Posté par Livreblog à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 25 mars 2017

Une miss Littérature au Benin

Miss Littérature 2016

L’édition 2017 de Miss littérature est ouverte ! Et ce, avec la phase des inscriptions dont la clôture est fixée au 31 mars prochain. L’appel à candidature lancé sur le site officiel de l’événement www.misslitterature.org, est à l’intention des jeunes filles, élèves et étudiantes nées entre le 28 février 1993 et le 02 mars 1999. Cette phase sera suivie d’une présélection devant permettre de sélectionner les dix finalistes parmi lesquelles seront élues la miss et ses deux dauphines. Celles-ci succèderont respectivement à Charlène Odunlami, Oriane Todan et Reine-Marie Donouvossi, le trio gagnant de la première édition, l’année dernière. Ces lauréates seront connues à l’occasion d’une finale faite de comptes rendus de lectures, et de questions-réponses sur des livres d’auteurs béninois, et autres sujets liés à la littérature et à l’actualité en général.  

Il s’agit ici d’une compétition de beauté  intellectuelle béninoise, visant à «encourager les jeunes filles à la lecture», dans un contexte local où la lecture est délaissée au profit de la télévision, des smartphones, etc. Par cette initiative, l’Ong Association Peace pour l’Enfance et la Jeunesse, entend participer à la correction d’une telle situation qui fait baisser le niveau de culture des écoliers, élèves et étudiants.

Mais au-delà, l’association, incite les jeunes filles qui constituent sa cible ici, à s'essayer à l'écriture, en leur donnant le goût et les armes pour écrire. C’est à cet effet, qu’elle a instauré dans l’agenda du concours, des ateliers d’écriture avant et après la phase finale, animés par les meilleurs écrivains de la place. Ces ateliers d’écriture aboutissent à la publication d’un recueil de nouvelles signé des 10 candidates finalistes.

Posté par Livreblog à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 24 mars 2017

Sa farce est devenue un polar

farce polar

Il est venu à l’écriture sans grande passion pour la littérature, plus par jeu que par vocation. Florent Massias, un habitant de Yerres (Essonne), dédicace son premier livre, « Détention à ciel ouvert », ce samedi à la librairie Denis de Montgeron. « Tout est parti d’une farce faite à ma compagne, explique cet ingénieur de 37 ans. Elle lit beaucoup. J’ai commencé à lui imprimer mes 40 premières pages en disant que ça provenait d’un polar trouvé sur Internet. Elle voulait connaître la suite. Je lui ai finalement avoué que j’en étais l’auteur. C’était en mai 2014. Elle m’a demandé de finir pour Noël. »

Florent met finalement le point final à son roman policier avec six mois de retard. « Détention à ciel ouvert » raconte l’histoire d’un professeur de psychologie qui réside à Yerres et qui se retrouve au cœur d’une affaire de meurtres en série. Lassé de trouver porte close chez les grandes maisons d’édition, l’auteur décide d’imprimer à son compte 100 exemplaires de son ouvrage, vendu actuellement dans deux librairies du Val d’Yerres. Florent en a déjà écoulé 70 exemplaires

Si vous voulez  découvir, son livre  il  est disponibes dans le reseau des biblothèques de la commauté d'aglomèration de Val d'Yerres Val de Seine.  Si vous voulez renconter cet auteur., il dédicera son livre  demain à partir de 16 heures à la librairie Denis située 88, avenue de la République à Montgeron.

Source: Le Parisien

jeudi 23 mars 2017

Le château de Breteuil retrouve son salon des jeux et sa bibliothèque Louis XVIII

chateaubreteuil

À l’occasion des vacances de printemps, le château de Breteuil à Choisel (Yvelines)  rouvre au public le salon des jeux et la bibliothèque Louis XVIII, qui étaient fermés au public depuis un mois pour des travaux de rafraichissement.

Le salon des jeux meublé d’une table de trictrac et de mobilier Louis XVI, rouvre au public après avoir subi des travaux de peinture afin de lui redonner son éclat. De même pour la bibliothèque de Louis XVIII, toute tapissée de vert et décorée de boiseries. On trouve dans cette pièce le fauteuil roulant de Louis XVIII, légué par le roi en personne en 1824 à Charles, le cinquième Marquis de Breteuil. La bibliothèque renferme également une collection de vingt-six livres anciens, offerte par Charles X quelques mois avant sa chute en 1830. Les travaux de restauration de ces deux pièces ont été entièrement financés par le château. Ces vacances de printemps sont l’occasion de découvrir également une nouvelle scène des contes de Perrault dans la cour des écuries.

Source: Connaissance des  Arts

Posté par Livreblog à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mercredi 22 mars 2017

Les métiers de l’édition en 35 fiches !

auteur-generique-juill-2015

La Commission sociale du SNE et la Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi (CPNE) de l’édition, en partenariat avec l’AFDAS, ont réalisé 35 fiches relatives aux métiers de l’édition.

Les objectifs sont de de faire connaître plus largement les métiers de l’édition et leurs dernières évolutions, d’identifier les formations prioritaires, à mettre éventuellement en place, et d’identifier des trajectoires professionnelles potentielles pour les personnes travaillant dans le secteur.

Marketing, fabrication, commercial, artistique, distribution … chaque filière est détaillée de façon très précise.

Et pour compléter ce dispositif, rendez-vous au Salon Livre Paris au Forum des métiers sur la scène professionnelle !

Pendant 4 jours, plusieurs rendez-vous ouverts au public sont prévus pour se familiariser avec les métiers du livre et mieux en comprendre les arcanes.

Des dizaines de professionnels viendront à la rencontre du public pour expliquer de façon pratique en quoi consiste leurs métiers et peut-être susciter des vocations

Source: Idbook

Posté par Livreblog à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 21 mars 2017

“Les Français et la lecture” : une étude réconfortante du CNL

les-francais-et-la-lecture-une-etude-reconfortante

Non, le livre n'est pas mort ! Alors que Livre Paris (ex-Salon du Livre) démarre vendredi 24 mars, une étude du CNL (Centre national du livre), intitulée « Les Français et la lecture » et publiée ce mardi 21 mars, nous en apporte la démonstration. Menée en janvier 2017 (la dernière datait de 2015), elle dresse un constat globalement positif, mais fait ressortir plusieurs évolutions, dans les motivations comme dans les pratiques. Les Français sont d'abord 84% à se déclarer spontanément lecteurs de livres : 24% lisent peu, mais 60% affirment lire moyennement ou beaucoup. Près de la moitié d'entre eux lit d'ailleurs tous les jours, ou presque : principalement par plaisir ou pour apprendre, et parce que les bienfaits de cette activité sont nombreux. Ainsi, lire est avant tout un moyen d'approfondir ses connaissances, de s'ouvrir l'esprit et se faire plaisir... mais aussi de passer le temps et d'oublier ses soucis. Le roman reste le genre littéraire le plus apprécié (69%), et particulièrement le roman policier qui attire 43% des lecteurs. Suivent (59%) les livres pratiques (consacrés à la cuisine, la décoration, le bricolage, les voyages…) et les BD, mangas ou comics (48%). L'étude révèle également l'influence importante de l'éducation et du contexte familial sur les pratiques de lecture : ainsi, 20 % des Français n'ayant pas été « initiés », plus jeunes, à cette activité, resteront des non-lecteurs une fois adultes.

Le poids du numérique se renforce, suivant deux tendances : le nombre de lecteurs de « e-books » (24%) est en hausse de 5 points par rapport à 2015, et le nombre de livres numériques lus passe de deux à trois, dans le même temps. Le lectorat, enfin, s'est « considérablement féminisé », souligne l'étude : il est aujourd'hui composé d'autant d'hommes que de femmes, majoritairement jeunes, et diplômé(e)s. 

Si l'achat de livres neufs reste stable, l'analyse du CNL fait ressortir que « les circuits alternatifs affichent une très forte progression » : 34% des lecteurs ayant acquis un livre en 2017 se sont tournés vers un ouvrage d'occasion ; ils n'étaient « que » 26% en 2015. Cette hausse est plus marquée chez les 35-49 ans. Le livre reste par ailleurs un objet que l'on aime offrir, et conserver, souligne l'étude. Pour leurs achats, les Français choisissent encore, en majorité, les librairies (générales et spécialisées) et les grandes surfaces culturelles, mais les difficultés que connaissent les premières sont réelles : forte progression des sites de vente en ligne (désormais troisième lieu d'achat), absence de librairies à certains endroits du territoire, ouvrages parfois indisponibles, et l'impression que les prix y sont plus élevés, alors même qu'en France, la loi garantit depuis trente-cinq ans le prix unique du livre !

Source: Télérama

Posté par Livreblog à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 20 mars 2017

Mazarine Book Day #2

bandeau_bookday

 Entre un écrivain et un éditeur, c'est toujours l'histoire d'une rencontre.  C’est pourquoi, les éditions Mazarine organisent The Mazarine Book Day! Comment faire  pour s'inscrir?e C'est simple.Vous   remplissez le formulaire en cliquant ici.  Il faut apporter  le pitch de votre livre et un chapitre (mais SANS votre manuscrit). Vous présenterez votre roman pendant 10 minutes à un membre du jury blogueur, puis pendant 10 minutes à un membre du jury éditeur. Vous pourrez également rencontrer des auteurs de la maison et bénéficier de conseils lors de cette journée festive.

Ca se passa le 25 mars, à partir de 13h30 à L'Alcazar ( 62 rue Mazarine, Paris 6ème ).

Souce: Editions Mazarine

 

Posté par Livreblog à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 17 mars 2017

Des ebooks dans les gares russes

mobile_libraries_service_rian

Dans le cadre du projet «Un livre pour la route», certaines gares de Russie proposent aux voyageurs de télécharger des livres numériques gratuitement.  Une signalétique représentant des étagères de bibliothèques sont placées dans plusieurs salles d’attente à Moscou, Pavelets Kazan et dans les gares de Biélorussie. Les titres sont désignés sur une couverture de livre, il suffit alors au voyageur de scanner les QR codes affichés pour télécharger le livre numérique. 150 ebooks allant d’Apolló Batman, de Viktor Pelevine à Game of Thrones, de George Martin, en passant par Le journal de Bridget Jones, d’Helen Fielding sont ainsi proposés aux voyageurs.

Auparavant, les passagers avaient la possibilité de se plonger dans la lecture de livres bien réels, qu'ils empruntaient dans la salle d'attente et redéposaient à la fin de leur trajet. Cependant, les organisateurs du projet, remarquant qu'à l'heure actuelle même les retraités sont équipés de smartphones, ont finalement décidé de passer au tout numérique.

Nikolaï Berezine, directeur de la communication avec les usagers chez les Chemins de fer de Russie explique : « C’est un service insolite pour les visiteurs des gares ferroviaires. Nous sommes convaincus qu’il sera très prisé, et qu’il permettra d’y rendre l’attente encore plus agréable. Nous espérons par ailleurs que nos partenaires étendront ce service à d’autres gares ».

Source: Idboox et RBTH

Posté par Livreblog à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 16 mars 2017

L’Italie aura bientôt sa bibliothèque numérique patrimoniale

Dario Franceschini bibliothèque Vallicelliana Rome

L’Italie regorge de trésors patrimoniaux, les nombreuses bibliothèques et centre d’archives conservent des manuscrits, photographies, objets culturels inestimables.  Dario Franceschini, Ministre de la culture italien a annoncé la création d’une bibliothèque numérique patrimoniale commune à tout le pays. Pour mener à bien ce projet, 2 millions d’euros vont être alloués à ce chantier colossal afin de numériser, cataloguer, et mettre en ligne ces ressources; L’objectif du projet de cette bibliothèque numérique est de laisser la main à l’Italie sur son patrimoine afin de ne pas risquer que quelques géants du web s’en empare.

Dario Franceschini a déclaré : « Cet outil, conçu en une seule bibliothèque numérique nous permettra de garder l’identité et l’autonomie de chaque établissement, y participant. La digitalisation de cette énorme quantité de documents, des livres et des photographies sera un travail qui prendra plusieurs années, mais à la fin, nous aurons un très bon résultat ».

La numérisation va concerner les ressources conservées dans 101 centres archives et 46 bibliothèques à travers le pays. Rien que pour l’Istituto Luce, il y aura 10 millions de photographies à numériser. Le ministre n’a pas précisé si cette bibliothèque numérique sera accessible à tous gratuitement lors de son ouverture.

Source: Idboox

Posté par Livreblog à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 13 mars 2017

Peppa Pig, Petit Ours Brun et Winnie l’ourson: le gouvernement chinois veut limiter leurs impotations

petit-ours-brun-winnie-l-ourson-peppa-pig-e96306-0@1x

Peppa Pig, Petit Ours Brun et Winnie l’ourson feraient-ils courir un grave danger aux enfants ? Les autorités chinoises pourraient bien en être persuadées. Le South China Morning Post révèle  en effet que le pays a l’intention de réduire de manière drastique le nombre de livres pour enfants écrits à l'étranger. Sont spécifiquement visés, "les animaux qui parlent et les personnages de contes de fée" qui pourraient populariser la culture occidentale et ses opinions politiques auprès des tout-petits. Non, vous ne rêvez pas.

D’après un éditeur étranger cité anonymement par le quotidien, "le gouvernement trouve qu’il y a un peu trop d’idéologie dans nos livres illustrés (…) il a donc délibérément décidé de restreindre leur importation en faveur d’ouvrages rédigés par des auteurs chinois." D’où la volonté d’imposer une politique de quotas, plus officieuse qu’officielle, afin de réguler un marché de plus de 220 millions de jeunes lecteurs de moins de 14 ans. Dont la plupart d’entre eux plébiscitent les parutions étrangères… 

Ainsi, sur les 5 titres en tête des ventes de livres pour enfants sur la version chinoise du site de e-commerce Amazon, 3 sont écrits par des auteurs américains, 2 par des Britanniques… Un plébiscite logique puisque la majorité des 4000 livres pour enfants publiés l’an dernier en Chine sont d’origine étrangère. Pour Chu Chen, maman d’un petit garçon citée par le South China Morning Post, "les livres illustrés étrangers racontent des histoires plus simples et inspirantes que les livres chinois, trop bavards et moralisateurs". 

Une préférence que confirme Andrew Nurnberg, un agent littéraire britannique spécialiste du marché local. "Les parents chinois recherchent les livres étrangers parce que ce sont les meilleurs et parce qu’ils veulent donner une ouverture sur le monde à leurs enfants", explique-t-il. "Naturellement, le gouvernement aimerait rééquilibrer la balance. Mais en termes de qualité et de quantité, l’écart est immense, et ne devrait pas être comblé avant quelques temps." D’ici là, les autorités ont donc décidé d’employer les grands moyens afin d’enrayer l’invasion de nounours qui parlent et de cochons qui chantent, à l’heure où les familles chinoises sont désormais autorisées à avoir deux bambins. Depuis vendredi dernier, la plateforme de e-commerce Alibaba.com a ainsi décidé d’interdire purement et simplement la publicité et la vente d’ouvrages pour enfants édités à l’étranger.    

Source: LCI