Biblioworld

Nouveau blog

Si vous voulez découvrir mes conseils de lecteurs ,  vous pouvez vous rendre sur le blog coups de coeur littéraires  en cliquant sur l'image suivante:

Blog

Posté par Livreblog à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 27 août 2016

La boîte à livres de l'escalier Badelard vandalisée

Boite à livres Quebec

«Un livre qui ne circule pas est un livre triste.» Outré que la boîte à livres de l'escalier Badelard (Québec), reliant Saint-Roch et Saint-Jean-Baptiste, ait été vandalisée dans la nuit de mercredi à jeudi, le fondateur des éditions Alto, Antoine Tanguay, s'est engagé à payer la facture des réparations.

«Je fais ça par simple intérêt comme citoyen. Je l'utilise en toute saison. Je dépose des livres et j'en prends aussi», indique auSoleil M. Tanguay, trouvant déplorable la situation. «La boîte à livre est un peu une façon de remettre le livre au centre de la ville. [...] Comme c'est une boîte où les gens donnent des livres et ne les achètent pas, je me suis dit que c'est comme une maison qui fait des livres et qui encourage le livre dans le sens plus large. C'est important», poursuit-il.

Jeudi matin, le groupe Verdir et Divertir, un organisme à but non lucratif, a eu une bien mauvaise surprise. La cabane à bouquins qu'il a mise en place au printemps 2014 dans l'escalier Badelard avait été en partie détruite. Les réparations sont estimées à «quelques centaines de dollars». Quant aux livres, la porte-parole de Verdir et Divertir, Suzie Genest, n'est pas en mesure de dire combien ont été volés.

«Il y a beaucoup de roulement à cet endroit, alors je ne peux pas savoir ce qu'il y avait. Lorsque je suis passé un peu avant, il n'y en avait pas beaucoup. C'est vraiment plus un acte de destruction», dit-elle, ajoutant que la cabane avait déjà été vandalisée par le passé, mais rien de comparable. Elle a aussi tenu à remercier M. Tanguay pour son geste.

 

Posté par Livreblog à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 20 août 2016

Une bibliothèque flottante pour lire entre deux eaux

bibliothèque flottante

The Floating Library ( la bibliothèque flottante) est un projet artistique très original. Conçu par l’artiste Sarah Peters, cette bibliothèque propose aux lecteurs de découvrir des livres inédits sur un « bateau ».  Pour s’y rendre, tous les moyens sont bons : kayaks , canoés, skiff, pédalo ou tout autre moyen de locomotion amphibie sont acceptés. Seules les personnes arrivant à la nage se verront voir refuser l’entrée de cette bibliothèque si originale. The floating library est basée aux USA dans le Minnesota. L’artiste explique : « Ici, dans le Minnesota, nous vivons autour de 10.000 lacs. En toutes saisons les habitants affluent vers l’eau pour se détendre et se socialiser. Pourtant, de longues journées à la plage ou des excursions en canoë impliquent rarement des moments de lecture ». 

Ce radeau créé sur mesure comprend des étagères construites pour contenir des livres imprimés adaptés à la lecture sur l’eau, les rayonnages sont protégés par des plastiques pour éviter les éclaboussures.  
Une équipe de bibliothécaires sympathiques facilitent l’accès et fait des suggestions de lecture aux visiteurs. The floating library est basée aux USA dans le Minnesota. L’artiste explique : « Ici, dans le Minnesota, nous vivons autour de 10.000 lacs. En toutes saisons les habitants affluent vers l’eau pour se détendre et se socialiser. Pourtant, de longues journées à la plage ou des excursions en canoë impliquent rarement des moments de lecture ».  

Les lectures sont nombreuses et uniques puisque chaque livre a été conçu par un artiste. On y trouve des fanzines photocopiés, des brochures imprimées cousues à la main et des objets qui ressemblent plus à des sculptures que des livres. Certains d’entre eux sont faits pour durer éternellement, certains vont disparaître avec le temps, certains sont conçus pour l’environnement unique de cette bibliothèque. Un peu plus de 100 livres font partie de la collection 2016. Ils sont à lire sur le lac Phalen en Juillet et Août.

Source: Idboox


Posté par Livreblog à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 3 août 2016

L'éditeur Au Vent des îles s’installe à l’aéroport

Papete Aéroport Livre

La maison d’édition locale Au vent des îles va poser ses ouvrages dans la boutique éphémère de l’aéroport de Papete (Tahiti). Au total, 150 titres sur les 200 inscrits au catalogue seront présentés dans cinq collections : beau-livre, littérature, sciences humaines, guide pratique et ouvrage et enfin album jeunesse. 

Cette initiative vise à toucher un public toujours plus large, des visiteurs de la Polynésie française qui n’ont pas toujours l’occasion de se rendre dans les librairies du territoire ou bien encore les îliens qui ont fait savoir leur intérêt pour la littérature à l’occasion des derniers salons : Raivavae, Huahine… 

Rendez-vous du jeudi 4 au dimanche 7 août, de 8h30 à 18h30. Des bonbons littéraires seront distribués aux visiteurs. 

Source:  Tahiti Info

Posté par Livreblog à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 30 juillet 2016

Lire nomade au parc, avec la roulotte aux mille histoires

Mobithèque Genêve

Cette semaine, elle trônait à côté du terrain de basket du parc Geisendorf. Belle, fière et ouverte, offrant ses appâts textuels aux passants. Ainsi coule la vie nomade de la Mobithèque, soit la fière roulotte apprêtée par les Bibliothèques municipales de la Ville, qui parcourt les parcs genevois pendant tout l’été, du mardi au vendredi. A l’intérieur de ce bibliobus décapotable (latéralement), des centaines de livres pour enfants et adultes, que bibliothécaires et stagiaires d’été dispersent dehors, dans des bacs en plastique. Mais aussi des iPad bourrés d’applications didactiques, tant pour les petits que pour les grands. Et bien sûr, des animations. Le but? Faire mieux connaître les offres des Bibliothèques municipales à la population, et inciter les enfants à la lecture, par le biais d’approches ludiques. «Beaucoup de personnes ne savent pas qu’un tel service de prêt gratuit existe, proposant livres mais aussi DVD et journaux. Et pas uniquement les nouveaux arrivés à Genève!» constate Christian Allemann, bibliothécaire de la Servette, présent cette semaine au parc Geisendorf. Parmi les high light des activités proposées? «Les rallyes et les quiz permettant de comprendre le fonctionnement des bibliothèques (ndlr: par exemple «Combien de livres peut-on emprunter selon vous? A votre avis, y a-t-il des événements culturels organisés pendant l’année?» etc.) ont particulièrement bien fonctionné. Certains reviennent tous les jours ou presque», assurent Laetitia Leroux et Anna Leckie, étudiantes à la Haute Ecole de gestion engagées comme stagiaires durant tout l’été à la Mobithèque. «On a également l’occasion de réaliser des cartes de lecteurs pour les personnes intéressées qui ne seraient pas encore inscrites, de manière à ce qu’elles puissent directement repartir avec des livres empruntés», se réjouit Christian Allemann. Jeudi dernier, la comédienne Julie Annen est venue lire à haute voix des extraits de livres pendant la pause de midi, rendez-vous hebdomaire intitulé «Lectures Jukebox». Le public est clairsemé et très féminin: deux mamans avec leur enfant, une grand-mère gardant sa petite-fille. Sollicités, les adolescents dribblant sur le terrain ne se sont pas laissé tenter par l’aventure… L’ambiance est donc intime. On se laisse bercer par la voix de la conteuse, qui s’attaque au monologue difficile du râleur dans Des arbres à abattre, de Thomas Bernhard. Sur demande d’une maman, elle lit ensuite des petits témoignages d’hommes racontant leur paternité, tirés d’un livre qu’elle a rédigé elle-même (Pères). Des interactions avec le public interviennent après chaque texte. Les femmes présentes se confient sur le manque de sommeil. «C’est rare d’entendre le point de vue des hommes sur la parentalité. D’habitude, c’est toujours les mères qui s’expriment sur le sujet…» sourit une maman voilée, berçant son bébé. On a ensuite le droit à un épisode de La mort du roi Tsongor, par Laurent Gaudé.

«Quand il pleut, on a la possibilité de passer un dessin animé. On tend une bâche depuis le bus et un bimer projette la vidéo sur un écran que l’on peut tirer. On aborde des gens dans le parc pour les prévenir qu’une projection pour enfants aura lieu dans les dix minutes. Cela plaît beaucoup», explique encore l’équipe de la Mobithèque. Pourtant, le service n’est pas une garderie, et les parents sont responsables de leurs enfants sur l’espace de la Mobithèque et avec le matériel mis à disposition.

La semaine prochaine, la roulotte fera escale au parc des Chaumettes, avant de s’installer sur la pelouse des Bastions et de finir place de la Navigation. Une bonne occasion de chiner dans les bacs pour une pause lecture au vert, ou de familiariser fillette et fiston au merveilleux monde du livre… «Sortir pour lire» manifestation des Bibliothèques municipales de la Ville. Du 2 au 5 août, de 15 h 30 à 18 h 30 au parc des Chaumettes, du 16 au 19 août de 15 h 30 à 18 h 30 au parc des Bastions, du 23 au 26 août de 15 h 30 à 18 h 30 sur la place de la Navigation. Lectures adultes par une comédienne les jeudis à 12 h 30. Rens. sur www.mediationbm.ch, télécharger le programme complet.

Source: Tribune de Genève

Posté par Livreblog à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


vendredi 22 juillet 2016

La médiathèque se met au bleu à Martigues

Martigues livres plages

L’opération « la médiathèque à la plage » est reconduite cet été. Décontraction et atmosphère de vacances pour candidats à la lecture sur la plage

« Il y en a beaucoup qui pourraient nous envier un cadre de travail pareil », confie Valérie, bibliothécaire, qui participait le 21 juillet, en compagnie de Vuthia et de Leslie, à l’opération « la médiathèque à la plage ». La petite plage de Carro en contrebas à l’entrée du « village », la corniche de Baou Tailla et ses traces d’activités de carriers à deux pas, la vue sur les bateaux qui sortent du port : il y a pire comme « délocalisation » pour les agents de la médiathèque Aragon qui continue par ailleurs de fonctionner tout l’été. Un ancien bateau utilisé comme étagère à livres, des revues, des ouvrages pour enfants... et même des prêts de jeux de plages (raquettes de badminton, boules de pétanque en plastique) : tout est fait pour accueillir les usagers de la plage en toute décontraction. Jusqu’aux transats qui peuvent servir aux lecteurs comme aux bibliothécaires qui déjeunent sur place à midi. Et on n’est même pas obligé de dévorer un roman pour le rendre dans la journée. « Les personnes peuvent emprunter les livres gratuitement et les ramener après l’été à la bibliothèque centrale ou dans les annexes, c’est essentiel que le livre circule »,* soulignent les bibliothécaires. La circulation se fait dans tous les sens car de nombreux livres ont été donnés à la médiathèque par des lecteurs. « C’est du bookcrossing à la plage, ils peuvent aussi laisser les ouvrages à la famille, aux voisins », résume Valérie, « en plus les gens sont souriants, c’est une atmosphère de plage, de vacances, sans stress, on n’est pas dans la structure officielle, c’est bien et on peut aussi interpeller les passants ». Cette animation, qui en est à sa deuxième édition, a déjà ses fidèles, à l’image de la petite plage, plus intime que celle du Verdon à La Couronne. « Il y a des Martégaux mais aussi des touristes, comme ce monsieur qui m’a dit : "Vous vous souvenez de moi ? Je suis venu l’année dernière" », sourit Vuthia.
« La médiathèque à la plage » n’est pas la seule opération estivale où la structure va au-devant des lecteurs. Le médiabus parcourt aussi les quartiers et les plages de la commune, du mardi au samedi, du Verdon à Tamaris, de Touret de Vallier au camping de l’Arquet. Il fait escale sur le marché de Jonquières le jeudi matin et l’après-midi à la piscine municipale. Cet été, plus que jamais, c’est « lecture pour tous ».
Source: La Marseillaise

 

Posté par Livreblog à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 17 juillet 2016

Jouer tout l’été à la bibliothèque de Sarrebourg

Jeu Sarrebourg

Les après-midi pluvieux, pas toujours simple de trouver une occupation peu onéreuse durant les vacances. Et ces derniers temps, ces journées se sont multipliées. La bibliothèque municipale Pierre-Messmer de Sarreboourg (Moselle)  a trouvé une solution pour pallier ce problème. Depuis peu, elle propose des jeux de société.

«Cela permet de faire découvrir la bibliothèque, apprécie Virginie Musial, directrice de l’établissement. Cela permet aussi de passer un moment agréable dans un lieu culturel. »

L’office de tourisme redirige les visiteurs qui ne sauraient pas quoi faire par mauvais temps vers la bibliothèque. Selon les âges et les goûts, les jeux proposés sont variés. « On peut venir en famille sans forcément faire les mêmes choses », assure Virginie Musial. Il y a des jeux dédiés à la petite enfance, d’autres aux adolescents. Il y a ceux à vocation plus éducative et ceux qui ne sont que ludiques. « Nous proposons des jeux connus et d’autres à découvrir, précise la directrice de la bibliothèque. Nous avons prévu une sélection la plus large possible pour éviter de ne proposer que des jeux que tout le monde a chez soi. »

Dans le panier de la bibliothèque, on peut tester ses connaissances en célébrités, ses compétences en dessin ou alors discuter. Il y a ceux qui font appel aux capacités visuelles et de mémoire et d’autres davantage à la chance. « Nous avons acheté quelques jeux, mais la plupart proviennent du conseil général avec lequel nous avons un partenariat , explique Virginie Musial. Ils proposent des valises par tranche d’âge ou thématiques. »

La bibliothèque a également acheté quelques jeux et compte acquérir quelques classiques comme le Scrabble ou le jeu de dames. Du coloriage pour les plus jeunes devrait aussi être proposé. « Nous ferons régulièrement changer les malles pour proposer des divertissements variés. »

Pour le moment, il n’est pas possible d’emprunter les jeux. Les personnes intéressées peuvent s’amuser sur place les après-midi aux heures d’ouverture de la bibliothèque, au sous-sol, près de la salle d’exposition. Petite condition, il faut au moins une personne majeure inscrite pour pouvoir utiliser ces jeux.

Source: Le Républicain Lorrain

Posté par Livreblog à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 16 juillet 2016

Le Petit Maroc inaugure sa « Boîte à livres »

boites-a-lire Lille

L’association Filofil a installé une boîte à livres dans le quartier du Petit Maroc (Lille). Objectif  : favoriser la lecture en permettant le partage de livres.

«  Les enfants, il y a ici un trésor  », annonce sans ambages le coordinateur de Nos Quartiers d’été au Petit Maroc. Le clou du spectacle ? La toute nouvelle Boîte à livres, installée rue Mariotte, et qu’un garçon sautillant se charge d’inaugurer. Les premiers livres investissent déjà le bois de ses étagères. Aux origines de cette initiative, un constat : «  Les inégalités scolaires se construisent avant même l’entrée à l’école, et sont ensuite très difficiles à réduire. Or la maîtrise du vocabulaire est déterminante.  » L’association Filofil entreprend alors d’éveiller les habitants du Petit Maroc à la lecture, en intervenant dans les crèches et centres aérés comme dans les écoles maternelles et primaires.

La Boîte à livres, portée par le Conseil de quartier, la ville et le Fonds de participation des habitants, est le symbole des progrès accomplis. «  C’est un projet qui peut sembler peu naturel pour ce quartier réputé difficile. Pourtant, la lecture fait désormais partie de la vie du quartier.  » Après avoir «  donné des repères et des habitudes  » aux enfants, Filofil offre désormais la possibilité à chacun de prendre et de déposer les livres qu’il souhaite partager. Des activités se poursuivent cet été, en attendant «  que les boîtes à livres se généralisent dans toute la France  »…

Source: Nord Eclair

Posté par Livreblog à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 15 juillet 2016

Le festival du livre entre en gare

SNCF livres gares Aveyron

Dans le cadre de son partenariat avec le festival «Livre BD jeunesse» de La Fouillade, la SNCF organise, les 19 et 20 juillet, dans les gares de Rodez, Villefranche-de-Rouergue et Figeac des bibliothèques éphémères le temps d'une matinée ou d'un après-midi pour inviter les voyageurs et les riverains au voyage littéraire tout autant que ferroviaire. La 19e édition du festival «Livre BD jeunesse» de La Fouillade se tiendra les 23 et 24 juillet. En avant-première, la SNCF propose de mettre à disposition des voyageurs dans le cadre d'une bibliothèque éphémère une centaine de livres et de bandes dessinées qui pourront voyager de main en main, de gare en gare sous le principe du passe-livres. Pendant une demi-journée, les voyageurs trouveront sur un stand en gare des livres qu'ils pourront emporter et lire à leur rythme. Il leur suffira ensuite de les déposer dans une autre gare ou dans un train avec un marque-page passe-livres afin qu'il fasse le bonheur d'un autre voyageur.

Ces bibliothèques éphémères ouvriront leurs portes mardi 19 juillet, de 12 heures à 16 heures, en gare de Rodez; mercredi 20 juillet, de 8 heures à 11 heures, en gare de Villefranche, et de 13 heures à 16 heures dans celle de Figeac. À cette occasion, une collation sera offerte aux voyageurs dans chacune des gares. La SNCF ouvre les gares à la culture pour tous et souhaite offrir des moments de détente et de qualité aux voyageurs.

Source: La Dépêche du Midi

Posté par Livreblog à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 14 juillet 2016

Une distribution gratuite de livres sur les plages du Mourillon

livres plages Toulon

Vous avez pensé à tout, serviette, crème solaire, maillot, mais vous avez oublié votre bouquin pour partir à la plage? Pas de panique!  Les bibliothèques de Toulon (Var) lancent comme chaque année leur opération "Lire à la plage" dans le cadre de l'opération "Partir en livre".

Dès ce vendredi et ce jusqu'au 21 août, un Médiabus circulera près des plages de la Anse des Pins du Mourillon et mettra à disposition gratuitement des livres pour tout le monde. Pour récupérer un bouquin, il suffira de laisser un nom et un numéro de téléphone, et c'est tout.  Pour les plus jeunes, des animations seront également proposées. Du 18 au 30 juillet, les comédiens de "L'Autre Compagnie" feront la lecture de 12 livres jeunesse près du Médiabus. D'autres ateliers lectures et dessins sont aussi prévus les lundis, mardis, jeudis, et samedis après-midi.

Source: Var Martin

Posté par Livreblog à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 13 juillet 2016

Une TVA réduite à 6% pour les livres et les journaux électroniques

TVA livres numériques

En Belgique, la commission des Finances de la Chambre a approuvé mercredi à l’unanimité une proposition de résolution qui demande au gouvernement de prévoir un taux réduit de TVA sur les livres et les journaux électroniques, comme c’est déjà le cas pour leurs équivalents sur papier.Considérés comme des biens de première nécessité, les livres et brochures, les journaux et publications périodiques, les albums et livres d’images, les albums à colorier pour enfants, la musique manuscrite ou imprimée sont soumis à une TVA de 6% au lieu de 21%. Sont exclus les ouvrages publicitaires.

Initiée par la députée Caroline Cassart (MR), la proposition vise à appliquer le même tarif aux livres électroniques. Un amendement de Georges Gilkinet (Ecolo) a étendu la résolution à la presse sur format électronique.

«La valeur d’un livre est indépendante de son format et de la façon dont le lecteur y a accès», souligne l’auteur de la résolution, qui met en avant la révolution numérique de la société et le risque d’un déficit de compétitivité des éditeurs et livres belges sur un marché en plein essor.

Source: Sud Info

Posté par Livreblog à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,