Si les livres et les magasins ont été déjà numérisés, il manquait quelque chose pour déplacer au Réseau, aux foires. Avec cette idée naît la première foire virtuelle de livres poussée par la plate-forme d'autoédition Bubok et Imaste, une palteforme technologique,  plateformes toutes deux espagnoles. "L'objectif est de recopier une foire presencielle, traditionnelle, mais avec les avantages d'Internet : il ne faut pas louer de pavillons très chers et il y a flexibilité beaucoup plus importante pour interagir avec les lecteurs", a expliqué Angel Marie Herrera, fondateur de Bubok, pendant la cérémonie de présentation lors du forum Ficod.

Même si elle va être virtuel, la foire aura lieu dans une période limitée de temps, entre 6 et le 11 mars 2012, et il y araient plus de 65 exposants parmi ceux-ci se trouvent des maisons d'édition, des librairies, des fabricants d'eReaders et des auteurs individuels."Santillana, Vicens Vives et La Casa del libro ont déjà montré leur intérêt. D'ici le  mois de mars nous aurons formaliser tous les accords", a dit le Forgeron.

Se promener dans cette foire virtuelle rappelleles mondes parallèles  de Second Life, bien que le responsable de la technologie, Miguel Arias, se hâtet de signaler les différences. "Vous n'avez besoin  de rien  télécharger, vous interagissez directement depuis le navigateur et il n'y a pas de faussetés,  l'interface est beaucoup plus simple que c'était Second Life".

N'importe qui pourra la visiter, déambuler par les exposants, voir des nouveautés de l'édition et acheter des livres. Imaste a organisé déjà 140 foires virtuelles dans des dizaines de pays, de l'art à la gastronomie, mais ce sera la première de livres. Pendant sa célébration en mars 75.000 visiteurs espèrent arriver et obtenir plus de 100.000 enrengistrements.

L'écrivain nord-américain Noah Gordon participera à cet événement, de façon virtuelle. En effet, il fera des vidéoconférences depuis sa maison du Boston. Gordon s'est déclaré fan du Kindle et les tablettes pour la lecture.

Source: El Pais