1119570_4392656

La FNAC n'est plus partenaire du Festival de la BD (lire ci-dessous). Elle est même aujourd'hui concurrente de l'événement angoumoisin. L'enseigne lance en effet son propre prix de la BD Fnac. L'an dernier, ce prix existait déjà mais il était choisi parmi la sélection officielle du festival et avait été attribué à "Portugal" de Cyril Pedrosa.

"Cette année, on organise ce prix de façon totalement indépendante avec une sélection faite par nos experts-vendeurs", explique la directrice-adjointe de la communication de la Fnac. Un prix qui devrait être remis "avant l'été" et qui montre que "la Fnac ne se retire pas d'Angoulême pour des raisons seulement économiques mais parce qu'elle a fait d'autres choix en terme de visibilité pour promouvoir ses actions culturelles", poursuit la responsable de la communication.

Autrement dit, la Fnac n'a plus vraiment besoin de la vitrine d'Angoulême pour mettre en avant "un secteur très dynamique qui représente pas mal de parts de marché". Jusqu'à l'an dernier, elle mettait en avant dans ses rayons la sélection officielle du Fibd. Elle mettra désormais en tête de gondole ses propres choix.

Source: Charente Libre