Librairie Le Parchemin, Montréal

Dans le cadre de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA), dans plus de 17 villes au Québec, une trentaine de libraires issus des librairies membres de l’Association des libraires du Québec (ALQ) prendront les rues d’assaut afin de prescrire des lectures aux amoureux du livre. Partout dans la province, dans les régions comme à Montréal ou dans la vieille capitale, des trésors littéraires en guise de stéthoscopes, ces spécialistes du livre sauront suggérer de nombreux traitements aux passants. Le vingtième anniversaire de la JMLDA sera donc célébré comme un véritable cri d’amour envers le livre, à ciel ouvert, par les libraires.

C’est suite au succès de ce type d’activité dans les salons du livre de Montréal, de l’Outaouais et de Québec, où des libraires invités dans le kiosque des libraires avaient la possibilité de mettre leur expertise de l’avant en conseillant les visiteurs, que l’idée d’investir les lieux publics afin de prescrire des lectures s’est présentée comme une nécessité à la fois pertinente et ludique, le cadre de la JMLDA servant efficacement la cause.

« Les libraires sont des médiateurs culturels essentiels dans leur quartier. Chaque matin, ils ouvrent leurs portes dans le but de créer des échanges, permettant ce rendez-vous prodigieux entre des livres et des lecteurs. Aujourd’hui, ils provoqueront cette rencontre en allant vers les lecteurs avec l’intention de sensibiliser les gens à la lecture. Une manière positive et originale de rappeler leur rôle de prescripteur » a indiqué Katherine Fafard, directrice générale de l’ALQ.

Les libraires seront donc appelés à jouer le jeu en allant dans des cafés, dans certains parcs, à l’entrée des bibliothèques, sur les terrasses, ou tout simplement en sillonnant les rues à proximité de leur lieu de travail et ce, tout au long de la journée du 23 avril. En tant que maillons centraux dans la transmission du savoir culturel, les libraires ayant répondu à l’appel se feront un devoir et un plaisir de conseiller le meilleur remède aux malades de lecture qui croiseront leur chemin.

Source:  Association des libraires du Québec