collègiens ecrivains

L’auteur et éditeur Jean-Pierre Soumet organise son premier salon littéraire ce week-end à Saint-Amand (Cher). Divers auteurs régionaux présentent leurs ouvrages ainsi que des collégiens saint-amandois. Ils ont travaillé dessus durant sept mois. Des collégiens saint-amandois de Jean-Valette et Jean-Moulin ont présenté leur recueil de nouvelles, hier après-midi, à l'occasion du premier salon littéraire organisé à la salle de bal, par Jean-Pierre Soumet, auteur et directeur de JPS Éditions. C'est cette même maison d'édition locale qui a publié ce livre à double entrée réunissant les textes des élèves des deux collèges de Saint-Amand.

À Jean-Valette, la classe de 4 e 3, a travaillé sur un recueil de nouvelles fantastiques qui ont pour thème commun : l'univers carcéral. Une ombre dans ma cellule est le fruit d'un travail d'écriture que les collégiens ont effectué avec des détenus de la maison d'arrêt de Bourges.

« Cela s'est déroulé sous la forme du jeu appelé Cadavre exquis, expliquent les collégiens présents hier après-midi. Le début de la nouvelle était rédigé par un élève, ensuite le détenu devait imaginer la suite et l'élève prenait le relais pour la fin. Mais nous avons eu souvent quelques surprises car ils ont écrit des choses auxquelles nous ne nous attendions pas. Du coup, il a fallu s'adapter pour la suite. « Un excellent exercice » pour les adolescents. Onze nouvelles composent doncUne ombre dans ma cellule que le public peut découvrir au salon littéraire qui se poursuit aujourd'hui.

Pour le collège Jean-Moulin, l'inspiration était libre. Et le titre de l'ouvrage en est l'illustration : Inspirations passagères. Il réunit des histoires rédigées par des élèves de 11 à 15 ans. Et la préface prévient : « En lisant ces textes, vous allez parcourir des paysages fantastiques, rencontrer des ogres et des loups, voyager dans le passé et dans le futur et approcher les émotions adolescentes ». « Les élèves étaient libres, cela s'est fait sur la base du volontariat et en dehors des heures de cours », explique l'un des professeurs qui a piloté le projet. Au total, trente-huit nouvelles, inspirées parfois de choses personnelles, sont à découvrir. Avec cette parution de recueil de nouvelles et la participation de ces collégiens apprentis écrivains au salon littéraire de Saint-Amand, Jean-Pierre Soumet a « voulu donner le goût de l'écriture aux élèves, mais également attirer de la jeunesse auprès des auteurs régionaux présents tout le week-end. J'ai voulu un salon littéraire vivant où l'on trouve des livres, des auteurs, mais aussi de la poésie et du théâtre. J'ai voulu un événement qui rassemble ».

Source: Le Berry répuclicain