librosrecortada

L’association des éditeurs de Catalogne, Gremio de Editores, a dévoilé le bilan des ventes de livres. Entre 2013 et 2015, le chiffre d’affaires du secteur a augmenté de 3,5%.  Le président de l’association, Patrici Tixis, a mis en garde contre les sommes perdues chaque année à cause du téléchargement illégal. Le piratage génère, selon lui, une perte sèche de 200 millions d’euros par an aux éditeurs en Espagne. Le livre numérique représente 5% des ventes, bien que 24% des espagnols déclarent lire en numérique.

Pour le responsable de l’association, cela signifie qu’il y a entre 19-20% des lecteurs qui ne passent pas par la case paiement (le téléchargement des ebooks gratuits ne semble pas pris en compte dans le raisonnement). Toujours selon l’association en 2015, 390 millions de téléchargements illégaux ont été enregistrés, contre 355 millions en 2014. Le représentant catalan des éditeurs salue la décision de l’Europe de baisser la TVA sur les ebooks, mais il veut aller plus loin. Il estime qu’un pacte avec les opérateurs de téléphonie est nécessaire pour empêcher la publicité sur les sites Web des pirates. Il souligne également l’importance d’inclure les notions de propriété intellectuelle dans les programmes scolaires, car il estime que, dans certains cas, le personnel enseignant «encourage le piratage. »

Source: Idboox