strasbourg livres numériques

Quelques curieux l’ont déjà expérimentée. Installée au deuxième étage de la médiathèque André Malraux l’été dernier, la borne de téléchargement de livres numériques est la première à apparaître dans un tel lieu culturel en France. Nommée @lapplibooks dans la lignée des actions innovantes menées dans les médiathèques de l’Eurométropole, elle vise à accompagner la découverte de la mise à disposition de 300 ouvrages numériques, nouveau support accessible à l’emprunt.

«La borne est un outil de partage intéressant, elle permet de conserver des relations humaines », justifie Franck Queyraud, le chef de projet.

Devant la méconnaissance encore grande des supports de lecture numérique, les bibliothécaires peuvent ainsi utiliser cette borne de démonstration comme un mode d’emploi. 

« Parmi les 80 premiers utilisateurs, on a remarqué que beaucoup ne maîtrisaient pas forcément bien leurs nouveaux équipements », prolonge Franck Queyraud.

D’une durée initiale d’un an (avec 200 livres en français, et 100 en anglais, allemand ou espagnol) pour un coût total de 2.400 euros, l’expérimentation strasbourgeoise s’intègre dans un dispositif national, avec une quinzaine d’autres villes.

« Le projet du Prêt numérique en bibliothèque porté par le ministère veut contribuer à la réflexion nationale, complète l’adjointe à la lecture publique Camille Gangloff. Car le système est un peu contraignant en France. »

A cause de droits à la location limités, les livres ne peuvent par exemple pas être empruntés simultanément par plus de cinq lecteurs. Mais le sujet avance.

Source: 20 Minutes