Telephonzelle

Les trottoirs de l’avenue de Longueil accueillaient déjà une traditionnelle cabine téléphonique britannique de couleur rouge, célébrant le jumelage de Maisons-Laffite avec Newmarket, en Angleterre. Voilà désormais, à l’autre extrémité de l’artère, son alter ego allemande de couleur jaune.

Depuis quelques jours, cette « Telefonzelle », dans la langue de Goethe, fait office de bibliothèque de rue avec plusieurs dizaines de livres en tous genres laissés en libre-service. Pour l’heure, cette « bibliobox » ou « bücherbox » a surtout le mérite d’intriguer les passants, à l’image de Faustine, plongée dans la lecture de la plaque explicative. « Je connaissais le principe, lâche-t-elle. C’est plutôt marrant. En tout cas, on ne peut pas la rater. »

L’initiative est signée de l’association des Amis de Remagen, ville de Rhénanie-Platinat jumelée avec Maisons-Laffitte (Yvelines), avec la participation des élèves du Lycée professionnel Jules-Verne. Ceux-ci ont ainsi bricolé puis imaginé les motifs de cette cabine de l’ex-RFA inutilisée depuis le milieu des années 1990 et retrouvée aux abords d’un entrepôt.

« Cette bibliobox, qu’on a voulu laisser dans sa couleur d’origine, c’est d’abord un symbole, explique Marie-Alice Bels, l’élue en charge du projet et des jumelages. C’est d’abord une façon de sceller le jumelage franco-allemand. Cela montre aussi ce qu’on peut faire en termes de recyclage et de développement durable. Ce n’est qu’un départ. Nous verrons par la suite ce que l’on peut imaginer autour de ça. »

Source: Le Parisien