Marly le roi handicap

« Tout ce qui nous permet de penser que l’on fait comme les autres constitue une aide ». Colette, 73 ans, malvoyante depuis quatre ans, est l’une des bénéficiaires du nouveau dispositif mis en place par la bibliothèque de Marly-le-Roi (Yvelines). L’établissement vient de s’équiper d’un panel d’outils destinés au public en situation de handicap. Une boucle magnétique pour les malentendants pour assurer une meilleure qualité d’écoute des livres audio en isolant du bruit, 150 livres en gros caractères, une centaine de CD au format Daisy (pour Digital accessible information system) et deux appareils de lecture à utiliser sur place ou à emprunter sont disponibles gratuitement.

L’initiative a été impulsée par le département, dans le cadre de son appel à projet « Culture et accessibilité ». Cet équipement a nécessité un investissement de 18 000 €, financé à hauteur de 30 % par le département. La bibliothèque de Marly travaille en collaboration avec l’association Valentin-Haüy, qui œuvre pour l’accès à la culture des malvoyants, et huit autres bibliothèques du secteur : Le Vésinet, Le Port-Marly, Louveciennes, Le Pecq, Chatou, l’Etang-la-Ville, Mareil-Marly et Chambourcy. « L’idée est de faire tourner le fonds, ce qui permet aux petites bibliothèques de bénéficier du soutien des plus grosses », détaille Laurent Matos, directeur de l’établissement.

« Je ne peux même plus lire les livres en gros caractères, explique Colette, la lectrice malvoyante. Il me reste les livres audio. Le format Daisy offre un avantage énorme : il permet de placer un marque-page, de reprendre la lecture au mot près, là où nous nous sommes arrêtés. » Pour cette lectrice assidue, la démarche de la bibliothèque est « plus que nécessaire ». « Il faut sortir les handicapés de leurs abysses. Ces outils y contribuent. Le handicap de l’âge s’ajoute souvent au handicap tout court : les personnes âgées ne sont pas forcément à l’aise avec les nouvelles technologies. Ici, elles peuvent être accompagnées. C’est rassembleur et solidaire ».

Le projet de la bibliothèque de Marly comporte aussi un volet « inclusion sociale », en partenariat avec l’association de soutien aux travailleurs immigrés (Asti) et la Croix-Rouge. Des ateliers d’écriture et un roman-photo sont en cours d’élaboration.

Source: Le Parisien