Lettre refus

L'abnégation, ça paye, et on ne peut pas plaire à tout le monde. Ces deux maximes résument à merveille le cliché partagé par l'auteure Amélie Antoine sur sa page Facebook. La jeune femme a photographié les nombreuses lettres de refus d'éditeurs qu'elle a reçues pour son roman "Fidèle au poste", qui a fini par être publié chez Michel Lafon et qui a connu un beau succès en librairies. Et encore, comme elle le précise, "ces lettres ne sont qu'un échantillon, les refus par mail étant plus nombreux"...

"Quand on sait la chance que ce premier roman a eue, quand on sait le destin inattendu qui lui a été réservé quelques mois après... On se dit que ça vaut le coup de continuer à y croire un peu avant de remiser son texte dans un tiroir de bureau", développe-t-elle en légende de sa photo, eucourageant les jeunes écrivains à ne surtout pas baisser les bras dans leurs tentatives d'être publiés pour la première fois.

Source: Huffingtonpost