Lecture suisse statistique

Plus de huit personnes sur dix lisent au moins un livre par an, en format papier ou numérique, et une sur trois plus d'un par mois, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le livre se maintient bien par rapport à d’autres pratiques médiatiques. Selon cette Statistique des pratiques culturelles 2014, la lecture de livres - 83% des sondés - pointe en troisième position derrière le visionnement de films à la TV et l'écoute de musique à la radio ou à la TV, ex aequo en tête avec 91% de réponses positives. Environ 30% lisent même assidûment, à savoir plus d'un livre par mois en moyenne. Il y a ainsi davantage de lecteurs de livres que de personnes qui se rendent sur Internet pour y lire les nouvelles, consulter les journaux ou y chercher des informations. Lire des livres est aussi nettement plus répandu que jouer à des jeux vidéo.Dans le détail, les femmes et les jeunes sont plus nombreux à lire des livres, et on lit nettement plus pour les loisirs que pour le travail ou la formation. Environ 15% des personnes lisent des e-books; la proportion de gens ayant complètement basculé vers le livre numérique se monte à environ 2% de la population.

 La lecture de bandes dessinées est une pratique davantage masculine, jeune et romande. Avec 44% de la population, le taux de fréquentation des bibliothèques se situe entre celui des théâtres (47%) et des festivals en tous genres (33%). Près de la moitié du public des bibliothèques a lu plus d'un livre par mois dans l'année, contre seulement une personne sur six parmi les gens qui ne s'y rendent pas, note encore l'OFS. En comparaison internationale, la proportion de lecteurs de livres en Suisse est comparable à celle de l'Allemagne (79%), mais au-dessus d’autres pays voisins comme l’Autriche (73%) ou la France (73%), et nettement plus élevée qu’en Italie (56%). En Europe, c’est en Suède (90%) et aux Pays-Bas (86%) que l’on trouve le plus de gens qui lisent des livres. Ces chiffres sont tirés de la dernière Enquête thématique sur la langue, la religion et la culture (ELRC). Réalisée pour la première fois en 2014, l’ELRC est l’une des enquêtes thématiques de l’OFS dans le cadre du nouveau système de recensement fédéral. Elle a été menée auprès d’un échantillon d’environ 16'500 personnes de 15 ans et plus.

Source: .swissinfo.ch