studio numérique laval

Depuis le 11 septembre, les usagers du réseau des bibliothèques ont accès à une salle baptisée Le studio – Espace numérique au second étage de la bibliothèque Multiculturelle, dans Chomedey.Imprimante trois dimensions, studio de photographie et de film avec écran vert où l'on peut tourner, studio audio avec console, micros, guitare électrique, claviers où l'on peut enregistrer des pistes, numériseurs pour ses vieilles photos, diapositives ou cassettes VHS, quand ce ne sont des disques vinyles, équipements pour enfants avec des legos robotisés: tout le monde est servi.

«Ces espaces sont souvent réservés aux adolescents, mais nous préférons offrir ce studio numérique à l'ensemble de la population, Rachel Sansregret, responsable services professionnels aux Bibliothèques de Laval.  Les écoles s'équipent de plus en plus en ce sens, alors que ces services sont rares sinon inexistants sur le territoire.»

L'idée germe depuis 2014 chez les gens des bibliothèques. L'année suivante, le ministère de la Culture lançait son plan numérique. La première subvention et les premiers travaux sont arrivés en 2016. De l'argent supplémentaire a été ajouté cette année.

«Ce lieu donne accès aux nouvelles technologies en étant accompagné dans ses expériences de découverte, souligne François-Guillaume Fournier, bibliothécaire médiation numérique. La personne pourra éventuellement faire son projet par elle-même.»

«Nous croyons à l'égalité des chances pour tous, de continuer Rachel Sansregret. Ces équipements sont disponibles pour des gens qui ne pourraient pas nécessairement se les payer ou louer.»

«Il ne faut pas non plus oublier une autre vocation, celle d'aider les gens à conserver leur patrimoine», d'ajouter M. Fournier.

Ces prochaines semaines, des cours et ateliers seront dispensés aux usagers sur des sujets tels l'animation image par image, photomaton avec écran vert, impression 3D, graphisme et création musicale. Des visites de groupes seront aussi possibles.

«Pour l'instant, tout est gratuit et nous ne faisons aucun prêt de matériel», de préciser Rachel Sansregret.

L'espace demeurant évolutif, du nouveau matériel sera acquis bientôt en matière de réalité virtuelle et d'enregistrement dont des tables tournantes de DJ.

Source: Le courier Laval