Michel-Jumeau-Orange-France-1024x710

Toujours plus de gratuit. Les bandes dessinées sont gratuites chez Orange. Du 5 octobre au 4 avril 2018, l’opérateur Orange va ajouter les services «e-Presse» (racheté par SFR) et «Izneo by Fnac» pour une très grande partie des clients Orange internet ou mobile, sans coût additionnel et sans engagement.

Après SFR et Bouygues Telecom, Orange lance à son tour son kiosque numérique. Dès demain, les abonnés de l'opérateur télécom (hors clients Sosh et professionnels) auront accès de façon gratuite et illimitée à «plus de 300 journaux et magazines», dont L'Equipe,LibérationLe Parisien et Le Figaro, via l'application et le site ePresse. A la différence de ses deux concurrents, Orange fera également profiter librement ses clients du service de bande dessinée en ligne Izneo, dont le catalogue contient plus de 3000 albums (Blake et Mortimer, Lucky Luke, Thorgal, Largo Winch, Tom-Tom et Nana, Aldébaran, L'Incal, Le Chat du Rabbin...). Ce double avantage est cependant limité dans le temps. A partir du 4 avril 2018, chacune des deux options, ePresse et Izneo, sera facturée 9,99€ par mois pour chacun des services. Rappelons qu'à fin décembre 2016, le parc de clients Internet haut débit d’Orange s’élevait à 11,2 millions. Orange annonce un objectif de 100.000 abonnés payants, deux ans après les 6 mois de découverte.

Les opérateurs ont désormais la main. On peut dire que la bande dessinée suit désormais le train de la presse (journaux et magazines), les libraires ne me semblent plus avoir aucun espace sur l'offre numérique.

Source: Aldus