librairie sonore

Depuis douze ans et demi, la Compagnie du Chat Noir s'était blottie au pied de la cathédrale de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), avec une spécialité : le livre audio. La littérature enregistrée sur CD avait son public mais aujourd'hui, tout doit disparaître. "La clientèle n'était pas suffisante, ça s'est sûr, mais on est aussi menacé par le téléchargement. Le support CD est en train de disparaître, il y a des éditeurs qui ont disparu, des grosses plateformes se mettent en place, on va être balayé", explique Catherine Uberti, de la Compagnie du Chat Noir.

Pierre et le Loup raconté par François Morel ou Flaubert lu par Fabrice Luchini, les habitués regrettent déjà la disparition de la librairie sonore. "Je vais en prendre plusieurs parce qu'il y a des livres que l'on plus envie d'entendre que de lire, ou faire les deux. Et comme il n'y en aura plus, autant en profiter pendant que c'est là", raconte Clémentine Jean, une cliente.

Après la fermeture des deux librairies sonores parisiennes, la boutique clermontoise était la dernière à résister à la vague du numérique. "On se rend compte qu'il y a des ouvrages qui paraissent en dématérialisé exclusivement, qui ne paraîtront jamais sur support CD, donc on préfère anticiper et ne pas prendre le risque de se casser la figure", indique Denis Uberti, la Compagnie du Chat Noir.

Les deux fondateurs de la Compagnie du Chat Noir tournent la page, mais ils garderont un lien précieux avec les grands textes en s'investissant dans le spectacle vivant.

Source: France 3 Auvergne