bon-plan-ebook-Cybook-Muse-FrontLight2

Les ebooks ont mis un peu plus de temps à décoller en Belgique qu’en France. Pour autant, le retard est en train d’être rattrapé dans un marché plutôt frileux concernant le livre livre papier. En Belgique les ventes sont en constante augmentation avec une hausse de 43% des ventes et 46% en volume.

Les belges ont tendance à aller vers Amazon pour acheter des livres numériques, c’est le cas pour 60% des lecteurs du pays ayant adopté la lecture numérique. Les autres stores recueillent moins d’engouement : Google (14%), Kobo (13%) et Apple (10%). Pour autant, Primento constate que aussi bien Google qu’Apple stagnent et connaissent une croissance nulle, alors que Kobo (associé à la Fnac en France) parvient dans le même temps à doubler son chiffre d’affaires (+96%). Quant à Amazon, il ne progresse plus que de 28%.

Pour Thibault Léonard CEO de l’entreprise basée en Belgique, cette croissance des ventes s’explique « par l’augmentation des achats des lecteurs existants qui disposent déjà d’un support de lecture dédié (liseuses Kobo ou Amazon) ainsi que par la conquête de nouveaux lecteurs. »

Concernant les plateformes de prêt par abonnement, ce n’est apparemment pas une pratique qui plait au Belges. En effet, 2% des livres lus en numérique le sont via une plateforme de prêt numérique. Amazon Kindle Unlimited s’octroie néanmoins plus de 95% de parts de marché dans le prêt de livres numériques en Belgique.

Source: Idboox