guiness book

Dix-sept ouvrages déclamés pendant 120 heures. C'est le plus long marathon de lecture jamais réalisé au monde. Et si Bayode Treasure-Olawunmi était confortablement assis derrière un pupitre dans une librairie de Lagos, le défi était suffisamment sérieux pour que le champion au tee-shirt orange passe aujourd'hui quelques examens médicaux. e quadra, employé dans le marketing, raconte s'être réveillé un matin avec l'envie de battre le record de 113 heures, détenu depuis 2008 par un Népalais. Son but : sensibiliser la jeunesse nigériane à l'importance de l'écriture et de la lecture.

Un projet saugrenu d'après son épouse. Citée par un quotidien nigérian, elle raconte, non sans humour, comment elle le raillait chaque fois que cette idée de record s'immiscait dans une conversation. « Bouquiner n'a jamais payé les factures », lui disait-elle.

Cet amoureux des mots a fait la sourde oreille. Et bien lui en a pris. Pendant plus de cinq jours de déclamation et à raison de deux heures de repos toutes les 24 heures, Bayode Treasure-Olawunmi a enchaîné les ouvrages, dont plusieurs romans nigérians, sous l'oeil des experts du livre Guiness des records. Et de personnalités nigérianes qui n'ont pas manqué de le féliciter.

Source:RFI