Man Booker

La Polonaise Olga Tokarczuk a remporté mardi le prix international Man-Booker, qui récompense les écrivains de fiction en anglais, pour son livre «Les Pérégrins». 

le jury a souligné «l'imagination» et le «panache littéraire» de Tokarczuk, dont l'oeuvre a été traduite en anglais par Jennifer Croft. Auteure et traductrice se partagent donc les 50'000 livres sterling (57'000 euros, 67'000 dollars) du prix pour un ouvrage sorti en 2010 pour sa version française.

«Les Pérégrins» («Flights» en anglais) est un carnets de voyages rassemblés en une myriade de textes courts pour composer un panorama coloré du nomadisme, où le voyage du coeur de Frédéric Chopin entre Varsovie et le Paris du XIXe côtoie les pérégrinations d'un chirurgien flamand du XVIIe, Philip Verheyen, qui a disséqué et dessiné sa propre jambe amputée.

Considérée comme la plus douée des romanciers de sa génération en Pologne, Olga Tokarczuk est, à 56 ans, l'auteure d'une douzaine d'ouvrages, traduits dans plus de 25 langues et portés sur scène ou à l'écran.  Dans son univers poétique, le rationnel se mêle à l'irrationnel. Son monde est en mouvement perpétuel, sans point fixe, avec des personnages dont les biographies et les caractères s'entremêlent et, à la manière d'un puzzle géant, créent un splendide tableau d'ensemble. Le tout décrit dans un langage à la fois riche, précis et poétique, attentif aux détails.

Source:  La Tribune de Genève