bookmarks attaque

La librairie londonienne Bookmarks, connue pour vendre des ouvrages marxistes ou défendant les droits des femmes ou LGBTI, a été victime d’une attaque perpétrée par un groupe d’extrême-droite, dans la soirée du samedi 4 août. 

Selon le librairie Noel Halifax, présent au moment des faits, douze hommes âgés entre 20 et 30 ans se sont introduits dans la librairie entre 18h30 et 19h. Ils portaient des pancartes, des casquettes de baseball sur lesquelles était écrit "Make Britain Great Again" —"Rendre sa grandeur au Royaume-Uni" en français— qui fait explicitement référence au slogan de campagne de Donald Trump. L’un deux portrait un masque à l’effigie du président américain. 

Une fois à l’intérieur de la boutique, les hommes ont détruit des étagères, des livres et ont scandé des slogans racistes. Le librairie a décrit, auprès de nos confrères de The Bookseller, des hommes "en train de beugler" dont un qui lui aurait lancé "J’espère que vous allez brûler". Si aucune victime n’est à déplorer, Noel Halifax se dit "choqué", "effrayé" et "perturbé". 

"Nous leur avons dit: "Nous sommes une librairie, nous ne sommes pas un lieu de débat; si ces livres vous posent problème, ne les achetez pas", relate le libraire. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, le groupe avait déjà filé. Le lendemain, les attaquants ont publié leurs exploits sur YouTube dans une vidéo intitulée "Make Britain Great Again envahit une librairie communiste". Après ce qu’elle qualifie d’"attaque nazie", la librairie Bookmarks a reçu de nombreux messages de soutien. Si bien qu’elle a appelé, sur son compte Facebook, à une journée de solidarité le 11 août prochain. Elle sollicite également ses lecteurs à participer à une cagnotte afin de renforcer sa sécurité.  

Source: Livres Hebdo