bibliothèque rock en seine

Au festival Rock en Seine, qui se tient de vendredi à dimanche sur le domaine de Saint-Cloud, la Rock’biblio installée près de la grande scène accueille chaque année son lot de passionnés, pouvant venir piocher dans l’un des 400 livres proposés. Une partie de la bibliothèque est même participative.

Géré par la ville de Saint-Cloud (Haut-de-Seine), le site a ses fidèles. A l’image d’Olivier, ce Parisien de 50 ans qui n’a « quasiment jamais raté » une édition de Rock en Seine. Cet informaticien, qui arbore un badge « J’ai 10 ans », datant de l’anniversaire du festival, n’oublie jamais d’y faire une escale durant le week-end. 

Pourquoi aime-t-il tant ce lieu ? « Quand on a envie de se mettre un peu au vert, de ne pas avoir la musique à fond dans la tête, c’est un endroit plus calme où l’on peut piocher dans un bouquin sympa et y jeter un œil », sourit-il.

« On voit effectivement des festivaliers qui reviennent, apprécie Alexia Fourcaud, de la ville de Saint-Cloud. Parfois, on se souvient de familles, d’enfants que l’on voit grandir. »

Chaque année, le lieu organise ses animations. Comme une dictée sur le rock où Olivier se souvient « n’avoir fait aucune faute ! » Cette année, le cinéma est à l’honneur, avec un studio photo où les festivaliers peuvent se déguiser en star du septième art, le temps d’enfiler l’une des tenues de soirée à disposition.

On découvre aussi un blind test sur les musiques de films. Les premières notes résonnent… « Men in Black ! » scandent en chœur les deux équipes. Difficile à départager. Mais Cassandra, 24 ans, et Karima, 27, s’amusent bien. « Le principe est drôle, explique la première. Et c’est sympa de se retrouver à jouer contre des inconnus. »

Source: Le Parisien