riantec-des-oeuvres-d-art-emprunter-la-bibliotheque

La Réserve est une artothèque itinérante qui se déplace de médiathèque en médiathèque, dans tout le département du Morbihan. Elle contient des œuvres gravées originales, de format uniformisé et passe-partout, que chacun peut emprunter pour embellir son quotidien. C’est une proposition de l’association La Maison, soutenue par le département. L’artothèque s’installe donc dans la bibliothèque Anjela Duval de Riantec pour une durée de trois mois.  Ici, ce n’est pas le public qui vient visiter l’artothèque, mais l’artothèque qui va à la rencontre du public, avec des œuvres qui peuvent s’inviter chez des particuliers.

Le principe est simple. La personne intéressée choisit une œuvre parmi une vingtaine, l’enregistre, et peut en disposer pendant un mois au maximum, tout comme elle le fait avec un livre. « Seul le clou pour l’accrocher n’est pas fourni ! », s’amuse Lucile Roche, bibliothécaire. Ce sont des œuvres d’artistes graveurs contemporains, qui pour la majorité représentent des paysages ou de l’architecture. C’est aussi « une proposition qui vise à promouvoir la connaissance et la pratique de la gravure et à permettre au public des médiathèques de rencontrer des artistes, dont plusieurs sont originaires de Bretagne ».

Outre le prêt d’œuvres, deux ateliers d’initiation à la gravure vont être proposés. Ils auront lieu dans les locaux de la bibliothèque, les mercredis 24 et 31 octobre, à 14 h. D’une durée de 2 h 30 environ, ces ateliers sont pour tous publics (et gratuits), sur inscription auprès de la bibliothèque, à partir de 8 ans. Le matériel est fourni. Le premier sera animé par un membre de l’association La Maison, et le second par un artiste local, Jean-Yves Boislève.Et parallèlement, jusqu’au 3 novembre, pour bien visualiser ce qu’un débutant passionné est capable de faire après quelques cours, Jean-Yves Boislève expose, toujours dans la bibliothèque, de superbes gravures, riches en couleurs, tableaux réalisés par ses élèves, sur le thème de Les Fables de La Fontaine.

Source: Ouest France