mecenat_salle_ovale_bibliotheque_2

Moins connue que la salle Labrouste, la salle Ovale de la Bibliothèque nationale de France est tout aussi majestueuse. 43,70 mètres sur 32,80, 18 mètres de hauteur sous une verrière entourée d'un entrelacs de feuilles d'acanthes dorées. Et sur la voûte, peints en rouge dans des cartouches dorés, seize noms de villes ayant un lien particulier avec la lecture : Alexandrie, Athènes, Babylone, Carthage, Florence... 

Ce joyau doit cependant faire l'objet d'importants travaux de restauration. La Bibliothèque nationale de France invite donc le public à parrainer l'une des 200 bibliothèques en bois (1,9 mètre de hauteur sur 1,1 mètre de largeur) qui composent le "Paradis Ovale". 

Des dons plus modestes peuvent également être adressés sur un site dédié.

Il s'agit du sixième appel aux dons lancé par la BnF. Dans un entretien qu'elle avait accordé à Archimag l'an dernier, Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, expliquait les motivations des contributeurs : "les profils des donateurs sont variés, mais ils présentent un point commun : l'attachement au patrimoine et aux bibliothèques. Nous recevons des dons de montants très différents, propositions modestes, de l'ordre de dix euros. Ces dons sont accompagnés de petits mots qui témoignent de cette relation intime que les usagers tissent avec leur bibliothèque".

En 2016, un million d'euros avaient déjà été recueillis pour contribuer à la rénovation du site Richelieu. Celui-ci devrait rouvrir ses portes en totalité en 2021 au terme d'importants travaux.

Source: Archimag