bib_oodi

Oodi, la nouvelle bibliothèque d’Helsinki, ouvrira ses portes au public le 5 décembre 2018. Une date symbolique pour la Finlande car l’inauguration aura lieu la veille de l’indépendance du pays (6 décembre 1917). Pour l’occasion, un véritable spectacle sera proposé au public avec une chorégraphie réunissant 207 participants. C’est le célèbre accordéoniste Kimmo Pohjonen qui sera en charge de la musique lors de cet évènement. 

as moins de 98 millions d’euros ont été accordés pour la réalisation de ce projet. Il a été dirigé par la société finlandaise ALA Architects (lauréate du prix international d’architecture en 2013, organisé à Helsinki). Oodi, dispose d’un véritable café, d’un restaurant, d’une terrasse publique ou encore d’un cinéma. Des studios d’enregistrements audiovisuels sont également présents.  De manière plus traditionnelle, il sera également possible de s’essayer aux imprimantes 3D dans un atelier urbain. Enfin des machines à coudre seront disponible pour initier petits et grands à cet instrument dont on doit l’invention au tailleur français Barthélémy Thimonnier en 1830. 

Côté architecture, cette majestueuse bibliothèque disposera de trois étages symbolisant trois ambiances différentes. Le rez-de-chaussée pour l’accueil du public dans une ambiance chaleureuse, le premier étage sera consacré au travail et à la famille, enfin le deuxième étage permettra de se détendre au milieu des quelques 100 000 livres qui seront disponible en prêt. Pour couronner le tout, un panorama sera accessible offrant une vue imprenable sur la capitale finlandaise.

Bien que l’accent soit toujours mis sur les livres, la diversité de cet espace se prête à des rencontres sociales, au partage de ressources et finalement à la galvanisation de l’esprit communautaire. 

La maire adjointe, Nasimo Razymar, expliquait plus tôt cette année que le pays n’aurait pas pu faire plus beau cadeau : « Elle symbolise l’importance de l’apprentissage et de l’éducation, facteurs fondamentaux du développement et du succès de la Finlande. »

Avec 5,5 millions d’habitants qui empruntent 68 millions de livres par an, la Finlande compte parmi les pays les plus alphabétisés – et son réseau d’établissements de prêt est très développé. Oodi, à ce titre, devrait accueillir quelque 2,5 millions de visiteurs chaque année.

Source: Archimag