dedicae_montreuil

Le salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, un des plus grands rendez-vous de la littérature jeunesse en Europe a connu encore un grand succès. Un événement phare qui accueille près de 175.000 visiteurs. Ce week-end, les séances de dédicaces, ces moments privilégiés pour les jeunes lecteurs qui vont à la rencontre de leurs auteurs favoris, ont connu un succès fou.

L'engouement des jeunes pour la littérature ne faiblit pas. Pour preuve, le succès du 34e salon du livre et de la presse jeunesse. Ce week-end, des milliers de jeunes lecteurs se sont précipités aux séances de dédicaces. Ils étaient prêts à attendre des heures pour une signature ou un dessin de leur auteur préféré.
l faut dire que le salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil est une vitrine de l'édition jeunesse avec près de 400 exposants et est d'une très grande diversité éditoriale. Il est aussi une référence qui accueille chaque année les plus grands noms de la création européenne, qu'ils soient auteurs, créateurs ou illustrateurs. 

Et justement, les jeunes lecteurs étaient nombreux à attendre une dédicace et mieux encore, échanger avec leurs auteurs favoris. Une rencontre importante pour pouvoir discuter de l'intrigue et des personnages, et pourquoi pas, faire une petite photo.

"On apprécie la plume des auteurs, on apprécie leurs livres et c'est l'occasion de pouvoir échanger avec eux sur leur roman" déclare une jeunr lectrice. 

"Avoir un contact avec l'auteur c'est se rapprocher un peu plus de l'histoire et de l'univers qu'on lit", dit une jeune lectrice.

"On peut échanger nos opinions sur la saga ; dire ce qui nous a plu, ce qui ne nous a pas plu. Savoir un petit peu la suite, même si c'est très difficile avec Victor Dixen, parce qu'il ne lâche rien."d'après une jeune lectrice


Pour les auteurs, aller à la rencontre des lecteurs est aussi une expérience très enrichissante, disent-ils.
 

"Il y a autant de livres que de lecteurs. Une même histoire va être perçue différemment par différentes personnes. Ça me nourrit et alimente mon inspiration pour la suite." selon l'autreur Victor Dixen

C'est super parce que c'est un contact avec mes lecteurs ; je travaille toute seule donc c'est le seul moment où l'on voit la portée des livres, donc c'est super émouvant."reconait  l'auteur Stéphanie Blake.

Cette année, près de 3000 signatures étaient programmées au salon. Une occasion rare de vivre un moment d'échange et de complicité, autour de la littérature jeunesse avec ceux qui la font. Le salon a fermé ses portes ce lundi 3 décembre. 

Source: Culturbox