prix unicef littérature jeunesse

En collaboration avec Le Livre de Poche, la Bibliothèque Nationale de France et le programme EnJeu[x], et avec le soutien d’Agnès Ledig et de Maxime Chattam, UNICEF France lance la 4e édition du Prix UNICEF de littérature jeunesse. Jusqu’au 15 septembre prochain, les enfants de 3 à 15 ans sont invités à élire leur livre préféré dans leur catégorie et les jeunes de 15 à 20 ans à s’exprimer en participant à un concours d’écriture. En cette année qui marque le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, la thématique choisie pour le prix est « Héros et héroïnes du quotidien, petits et grands combats de société », pour mettre en avant les actions héroïques d’enfants et d’adolescents au quotidien. Des figures emblématiques historiques aux actions solidaires dans la vie de tous les jours, le Prix UNICEF de littérature jeunesse 2019 célèbrera des histoires d’enfants qui, par leur engagement personnel, sont devenus acteurs du changement dans la fiction ou la réalité.

Pour que les livres les plus plébiscités puissent être élus, UNICEF France propose à son réseau Villes amies des enfants et à l’ensemble des structures éducatives et culturelles du territoire d’engager les enfants et les jeunes de 3 à 15 ans à lire et à noter les livres sélectionnés en famille, dans leurs écoles, centre de loisirs, médiathèques et bibliothèques et ainsi rejoindre les 270 établissements déjà participants. Pour accompagner la lecture, des outils pédagogiques ont été réalisés avec l’aide du programme de recherche de l’Université d’Angers, EnJeu[x] (Enfance et Jeunesse), partenaire du Prix UNICEF de littérature jeunesse depuis la création du Prix. Ces outils sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site myunicef.fr.

Dans le cadre du Prix UNICEF de littérature jeunesse, parrainé à nouveau par l'écrivain Maxime Chattam, les jeunes de 15-20 ans sont invités pour la seconde année à participer à un grand concours d’écriture dont la marraine sera l’écrivaine Agnès Ledig.L’année dernière, plus de 500 jeunes avaient participé au concours d’écriture pour partager leurs textes sur le déracinement et l’exil. Cette année, ces jeunes écrivains en herbe pourront de nouveau s’essayer à l’écriture (Poésie, slam, nouvelle, écriture collaborative…) mais cette fois-ci en lien avec la thématique « Héros et héroïnes du quotidien, petits et grands combats de société ». Avec leurs mots, leurs styles et leurs vécus, ces jeunes mettront à l’honneur les combats quotidiens ou exceptionnels des enfants. Les jeunes lauréats verront leur texte publié au Livre de Poche l’année prochaine, dans un recueil dont les bénéfices seront reversés à UNICEF.

« Que pourrait-on espérer d’un monde sans jeunesse ? Découvrir les livres préférés des enfants, lire les mots des adolescents, les encourager à la lecture, à s’exprimer, à écrire et faire part de leurs idées, c’est ce que me permet le Prix UNICEF de littérature jeunesse, dont je suis fier d’être le parrain depuis le début du projet », explique Maxime Chattam.

« Nous nous devons de donner la parole aux enfants quel que soit leur âge car leur rôle est déterminant dans la société et dans la marche du monde. En cela, l’écriture est un outil formidable pour s’emparer d’un sujet, y réfléchir et partager ses idées. Je suis très heureuse, en tant que marraine du concours d’écriture des 15-20 ans, de les accompagner dans cette prise de position sur ce thème passionnant des « héros du quotidien » à travers les textes qu’ils produiront », ajoute Agnès Ledig.

Source: UNICEF