Infographie_SNE_prêt numérique

Selon un commiqué  du Syndicat National du livre, la lecture de livres en bibliothèque évolue et offre désormais un accès très large au prêt numérique. Plusieurs offres d’éditeurs ont été développées et proposées aux bibliothèques. Pour répondre à la demande des bibliothèques, 1045 éditeurs (vs. 960 l’année dernière) ont rejoint depuis 2015 un dispositif conçu par l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre pour déployer dans toute la France un système de licences de prêts pour les livres numériques appelé PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque).

Tous les acteurs concernés (bibliothèques, ayants droit et libraires) ont été associés au développement de PNB, sous l’impulsion du ministère de la Culture, et ont supporté les coûts de sa création et de son développement.

A l’occasion de la parution du bilan de l’année 2018, publié le 18 mars 2019 par le Ministère de Culture et présenté au salon Livre Paris, le Syndicat national de l’édition souhaite rappeler l’importance et les nombreux atouts de PNB.

4 684 bibliothèques, soit 29% des établissements de lecture publique, sont aujourd’hui raccordées à PNB. Ce développement à travers la France et les pays francophone s’accompagne d’une forte croissance du nombre d’emprunts (+45% par rapport à 2017) : avec plus d’un million de prêts réalisés en quatre ans, PNB est un service pleinement opérationnel pour les lecteurs numériques.

PNB regroupe 1045 éditeurs, groupes et indépendants qui proposent un catalogue de 190 000 titres disponibles à l’achat pour les bibliothèques. Cette offre croît tous les ans et dépasse largement les achats des bibliothèques qui ont acquis 38 711 titres depuis 2015.

PNB assure par ailleurs des modalités de prêts souples, adaptables et sécurisées, tout en améliorant régulièrement l’expérience utilisateur de l’usager de la bibliothèque qui bénéficie ainsi d’un accès légal et gratuit aux livres.