Piracy2

 33 écrivains britanniques dont le président de la Société des Auteurs, Philip Pullman, Hilary Mantel, Kazuo Ishiguro, Tracy Chevalier, Neil Gaiman, Abtonia Fraser et Sarah Waters ont adressé une lettre ouverte  à Greg Clark, secrétaire d’État aux Affaires, à l'Energie et à la Stratégie industrielle dans laquelle ils appellent le gouvernement à agir contre le piratage de livres numériques.  Dans cette missive,  ils ont écrit qu'ils "redoutent que les téléchargements illégaux de livres deviennent de plus en plus fréquents".  Les signataires déplorent que le droit d’auteur soit enfreint par les pirates au Royaume-Uni. Ils rappellent que "la croissance du piratage en ligne peut nuire au marché du livre"  et "les empêcher de vivre de leur travail".  Le service de bibliothèque, qui rémunère les auteurs en achetant un livre ou en usant de leur droit de prêt, est également menacé par la situation.

Sans proposer de mesures concrètes, la Société des Auteurs a appelé le secrétaire d’État dont le département est responsable du droit d’auteur et de la piraterie à lutter contre "ce fléau". Ils espèrent maintenant " pouvoir rencontrer" Greg Clark très prochainement pour établir des mesures et  "sont impatients" de pouvoir écouter ses propositions.

Celle-ci fait suite à une étude du Bureau de la propriété intellectuelle qui révèle qu’un sixième des e-books lus en ligne au Royaume Uni en 2017 - soit environ quatre millions de livres - ont été piratés. Sans citer les sites dont il parle pour ne pas leur faire de publicité, le collectif explique qu’on peut "facilement les trouver".