2018_bbooks_graphic_1_0

L’Association américaine des bibliothèques (American Library Association) a dévoilé que 483 livres  avaient  été censurés aux États-Unis. Sur ces 11 livres "près de la moitié ont été censurés ou bannis en raison d’un contenu LGBT" a expliqué Gayle Pitman, auteur censuré. Ce bannissement proviendrait à 33% des parents des jeunes lecteurs, à 31% de patrons et à 13% de l'administration américaine, selon une infographie publiée par l'association. 
 Voici 
 les 11 ouvrages les plus contestés:

  1. George par Alex Gino
    Motifs: interdits, contestés et relocalisés, car ils incitaient les enfants à effacer l'historique des navigateurs et à modifier leur corps en utilisant des hormones, et pour avoir mentionné «magazines sales», décrivant l'anatomie masculine, «créant de la confusion» et incluant personnage transgenre
  2. Une journée dans la vie de Marlon Bundo de Jill Twiss, illustrée par EG Keller
    Motifs: interdits et contestés pour l'inclusion de contenu LGBTQIA +, ainsi que pour les points de vue politique et religieux
  3. Série Captain Underpants écrite et illustrée par Dav Pilkey
    Reasons: la série a été contestée parce qu'elle était perçue comme un comportement perturbateur encourageant, tandis que Captain Underpants et la saga sensationnelle de Sir Stinks-A-Lot ont été contestés pour l'inclusion d'un couple de même sexe.
  4. The Hate U Give par Angie Thomas
    Reasons: interdits et contestés parce qu'ils ont été jugés «anti-flic» et pour blasphème, usage de drogue et références sexuelles
  5. Drame écrit et illustré par Raina Telgemeier
    Reasons: interdit et mis au défi d'inclure des personnages et des thèmes LGBTQIA +
  6. Treize raisons pour lesquelles Jay Asher
    raisons: interdites, contestées et limitées pour lutter contre le suicide chez les adolescents
  7. This One Summer de Mariko Tamaki, illustré par Jillian Tamaki
    Raisons: interdite et contestée pour blasphème, références sexuelles et certaines illustrations
  8. Série de Skippyjon Jones écrite et illustrée par Judy Schachner
    Reason: contestée pour avoir décrit des stéréotypes de la culture mexicaine
  9. Le journal absolument vrai d'un Indien à temps partiel par Sherman Alexie
    Raisons: interdit et mis au défi pour références sexuelles, profanations, violence, jeu et consommation d'alcool mineurs, et pour son point de vue religieux
  10. Ce jour de juin de Gayle E. Pitman, illustré par Kristyna Litten
    Raison: contestée et brûlée pour avoir inclus du contenu LGBTQIA +
  11. Two Boys Kissing par David Levithan
    Reason: contesté et brûlé pour avoir inclus du contenu LGBTQIA +

En pleine semaine nationale des bibliothèques, l’association a annoncé que la censure des livres serait au cœur de la prochaine Semaine du livre interdit (Banned Book week) qui se tiendra du 22 au 28 septembre. Chaque année, les différents secteurs du livre profitent de cette semaine pour alerter sur la liberté d’expression dans la littérature.