Prix renaudot benjamins

Du mercredi 15 au samedi 18 mai, la médiathèque et le réseau des bibliothèques du Pays loudunais organisaient le premier Festival du livre jeunesse. Cette manifestation regroupait la Fête du livre et le prix Renaudot des benjamins, une récompense instaurée comme le Renaudot des lycéens par l'association des Amis de Théophraste Renaudot, organisatrice de l'évènement. Pour ce 25 prix attribué à un auteur de littérature jeunesse, c'est Pauline Alphen pour son roman « La vraie vie de l'école » qui en est la lauréate. Le résultat a été proclamé vendredi après-midi à l'espace culturel, en présence des cinq auteures sélectionnées, devant les 280 élèves votants des 12 classes de CM1-CM2 du territoire. Marie-Claire Kling, présidente des Amis de Théophraste Renaudot, qui a remis le Renaudot des benjamins, a salué une réussite.

Franco-brésilienne, née à Rio de Janeiro, Pauline Alphen a passé sa vie entre la France et le Brésil. Elle a commencé à publier en 2004 et continue d'écrire aujourd'hui, entre autres, sa série « Les Éveilleurs ». Son roman « La vraie vie de l'école » raconte le parcours scolaire et les difficultés rencontrées par Ambre, 9 ans, qui est dyslexique. Le plus important à l'école, ce n'est pas ce qui se passe en classe, mais ce qui se passe à la récré. Le sujet de la dyslexie est traité avec amusement tout en restant juste et tendre. Des illustrations viennent agrémenter le roman.
Pour Pauline Alphen, « c'est super d'avoir ce prix, surtout quand ce sont les lecteurs qui vous choisissent ». Attachée au sens de la lecture, elle souligne « l'implication des jeunes ». Un vrai succès pour cette nouvelle formule du Festival du livre jeunesse.

Source: Centre Presse