19472567

Une quarantaine d'auteurs et d'illustrateurs ont répondu présents aux organisateurs du festival Groaaar ! Un week-end (les 8 et 9 juin) consacré au neuvième art et à la préservation des espèces. Avec en vedette, l'okapi. Deux okapis viennent de rejoindre le zoo et ils sont un peu les stars du moment. Un catalogue a été spécialement édité pour l'occasion. A l'intérieur, des dessins de ce mammifère menacé dans son habitat naturel. Tous les bénéfices du week-end seront reversés à une association de protection de l'animal en République Démocratique du Congo. 

Ce rendez-vous, qui devait être unique l'an dernier, est en train de se pérenniser. Les auteurs apprécient le décor insolite d'un zoo pour présenter leur travail et s'investir sur de nouveaux thèmes, comme la préservation des espèces. "C'est un intérêt humain et moral de préserver les animaux, la nature, la planète" pour Mathieu Reynes, auteur de bande dessinée.  "Et puis, ça permet, par le biais du zoo, d'ammener un public plus familial vers l'univers de la BD". Le mélange bande dessinée / animaux attire certes les plus jeunes, mais pas seulement. L'événément est parrainé par la librairie Tribulles, à Mulhouse. David Bres, son gérant, est stupéfait de l'engouement pour le festival. "Tout le monde nous a dit oui. Et spontanément, des auteurs nous ont contacté pour nous demander de participer". Les animaux et le dessin font bon ménage. Il est fort à parier que Groaaar! reviendra en 2020.

Source:  France Info Culture