auteurs scienfiction armée

Ecrivains de science-fiction, vous pouvez  être engager par l'armée française. En effet, selon le document d'orientation de l'innovation de la défence,  l’Agence de l’Innovation de Défense  a décidé de créer une « Red team », soit une cellule de 4 à 5 personnes, chargée de proposer des scénarios de disruption. L’objectif est d’orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir. L’enjeu de cette « Red Team » : transformer la difficulté en opportunité ! Le travail de cette cellule sera d’échafauder des hypothèses stratégiques valides  de nature à bouleverser les plans capacitaires. Cette cellule sera mise en place par l’Agence Innovation Défense et la DGRIS, et sera composée de prospectivistes et auteurs de science-fiction. Les « livrables » attendus de cette cellule sont :
• des éléments de prospective disruptive qui peuvent aider à réfléchir aux conséquences stratégiques de l’arrivée de «technologies disruptives » ;
• les usages asymétriques possibles des technologies (p.ex. Intelligence Artificielle) par des éléments malveillants étatiques
ou non étatiques qui arrivent à maturité, notamment hors défense (et hors cyber).

Si l’existence de la « Red team » est publique, ses travaux seront en revanche confidentiels, compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires. Les livrables pourront également comporter des notes de synthèse destinées aux différentes armées, directions et services, comportant des
scenarii de menaces, et des préconisations en vue de fournir une aide à la décision.