Asterix_Le_Gaulois_0

Rendez-vous  à la galerie des donateurs de La Bibliothèque nationale de France pour les amateurs de bandes-dessinées durant les journées européennes du  patrimoine (du 20 au 22 septembre).  En effet,  pour la première fois, les 44 planches originales du tout premier album de la série, Astérix le Gaulois, ainsi que les notes manuscrites, le synopsis et le scénario de cet album, prêtés par Anne Goscinny, y  sont exposés.

Cette exposition inédite de la totalité des planches du premier album met en lumière la genèse d’une œuvre qui s’élabore et s’expérimente au fil des cases, à l’instar du portrait de Jules César, méconnaissable entre la première et la dernière planche. Ces grandes planches (le format est presque doublé par rapport à l’album imprimé) encrées au pinceau par-dessus les crayonnés, lettrées à la plume, donnent à voir le dessin à nu, la force du mouvement, les jeux d’ombres et de lumières, la verve caricaturiste, l’efficacité des onomatopées, l’art de la lettre… autant de qualités qui caractérisent le talent du dessinateur Albert Uderzo. En regard des planches originales, les premières notes manuscrites du scénariste de génie René Goscinny, ainsi que le synopsis et le scénario tapuscrits préparatoires à cette première aventure d’Astérix - prêtés par Anne Goscinny - permettent de mieux appréhender la naissance et la fabrique de cette œuvre phénoménale qui n’en finit pas d’enchanter des générations de lecteurs.