lundi 16 février 2015

Plus d’E-books, moins d’amendes

Les bibliothèques nord-américaines sont confrontées à une nouvelle forme de baisse de leurs revenus, liée directement aux nouveaux systèmes de prêts numériques. Un ebook prêté s’autodétruisant automatiquement au terme de 21 jours de location, il n’y a en effet plus d’amendes de retard à collecter. Ainsi, la Richmond public library, en Colombie-Britannique, a annoncé avoir enregistré une diminution de 25 % des revenus générés par les amendes de retard, soit 67 000 $ de pertes. L’établissement, qui a en outre augmenté... [Lire la suite]