Selon l'Organisation internationale de la francophonie, les CLAC attirent plus de 3 millions de visiteurs par an et gèrent plus de 1 300 000 prêts de livres.

Dans un communiqué, l'Organisation internationale de la francophonie a indiqué avoir donné près de 200 000 livres dans 17 pays du Sud, tout au long de l'année académique 2011-2012.

"Ces dotations sont destinées aux nouveaux réseaux de CLAC implantés depuis 2011 au Mali, au Burundi, en République démocratique du Congo, aux Comores, à Maurice, au Liban, en Haïti et en République centrafricaine, ainsi qu'aux réseaux existants pour le renouvellement de leurs biens culturels" précise l'Organisation. "Le programme de lecture publique, mis en place par l'OIF en 1986, compte désormais 295 Centres dans 21 pays d'Afrique, de la Caraïbe, de l'océan Indien et du Proche-Orient."

Implantés dans les zones rurales et périurbaines, les CLAC permettent d'accroître l'accès des populations isolées aux livres et aux publications ainsi qu'aux ressources numériques. La lecture publique fait partie d'un engagement global en faveur de l'éducation, du développement social et de l'apprentissage de la démocratie. 

"Les CLAC doivent leur succès non seulement à l'implication et l'appropriation du programme par les autorités nationales et locales bénéficiaires mais aussi, à la sélection minutieuse des biens culturels et à l'adaptation du programme au contexte économique et géographique" explique l'OIF, qui privilégie  l'acquisition des ouvrages édités localement en français ou en langue nationale, afin de soutenir l'édition dans les pays du sud.

Selon l'OIF, les bibliothèques des CLAC attirent plus de 3 millions de visiteurs par an et, en moyenne annuellement, plus de 200 000 nouveaux abonnés et plus de 1 300 000 prêts de livres.

Source: Livres Hebdo