arbre-vagabond

Dès midi, le couvert était dressé, samedi dans un grand pré, au « Cheyne» au Chambon sur Lignon (Haute-loire. Des nappes vichy rouge et bleu ornaient les tables qui n’attendaient plus que les gourmands. Mais avant de se remplir l’estomac, les près de 200 visiteurs ont d’abord rassasié leur appétit des mots grâce à une « lecture apéritive et malicieuse », comme l’a annoncée Jean-François Manier, directeur artistique du festival.

« Je suis un mangeur des mots… J’aime tellement les mots que je les mange ! », commençaient les deux lectrices accompagnées par les notes de la clarinette basse. Un texte aux petits oignons, issu du livre Au cabaret des mots , qui a fait rire plus d’un spectateur…

Et si certains ont encore soif de littérature, le festival continue, et se termine, ce dimanche.

 

Source: Le Progrès