bibliothèque Universitaire de Fribourg

La Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) de Fribourg (Suisse) doit s'alléger d'une partie de ses livres. Le bâtiment, appelé à être rénové, subit une dégradation accélérée de son état, dans l'attente d'une solution de stockage provisoire.

«Une étude d'ingénieurs réalisée à la fin de l'an dernier a révélé une accélération des dégâts», a indiqué jeudi Corinne Rebetez, porte-parole de la Direction des constructions (DAEC) de l'Etat de Fribourg, confirmant une information de la RTS radio. «Du coup, il faut alléger la moitié du poids des anciens magasins.»

«Ce déménagement porte sur plusieurs milliers de livres pour lesquels il s'agira de trouver un lieu de stockage temporaire», a dit Corinne Rebetez, précisant qu'il n'y avait aucun danger pour les utilisateurs et employés de la BCU. Des capteurs ont par ailleurs été installés pour assurer un suivi en continu de la situation.

Le tassement des dalles des anciens magasins, dalles qui ont déjà été renforcées, vient confirmer la vétusté du bâtiment. Ce dernier doit être rénové pour un montant de 79 millions de francs, un crédit largement approuvé par le peuple fribourgeois en juin de l'an passé. Le déménagement des livres interviendra ces prochaines semaines. Pour l'heure, le lancement des travaux de rénovation de la BCU est retardé par le fait que l'Etat de Fribourg est à la recherche d'un site de stockage provisoire pour l'ensemble des ouvrages. Le canton avait projeté un centre de stockage interinstitutionnel à Domdidier, pour y renoncer finalement l'automne dernier, afin de permettre à une entreprise de s'agrandir. La décision de favoriser la création d'emplois privés dans la Broye implique désormais de dénicher un nouveau lieu. Ce renoncement constitue le deuxième du genre, après l'abandon de l'idée d'installer ce centre de stockage à Schmitten au printemps 2017. 

Source: La Tribune de Genève