atlas volé à la bibmiothèque nationale de Suéde

Les vols de livres rares, des cartes et des manuscrits des bibliothèques nationales ont suscité telle alarme que les experts internationaux unissent leurs forces pour arrêter tout autre vandalisme au patrimoine culturel mondial. Les avocats et les bibliothécaires, les libraires et les commissaires-priseurs vont descendre sur la British Library mois prochain pour une grande conférence dont le titre - Le patrimoine écrit de l'humanité en péril - transmet la gravité du problème.

La première conférence de ce type suit une série de vols dévastateurs dans les bibliothèques. Les pertes comprennent les volumes créés il ya des centaines d'années, dont certains sont  mutilés. Notemment les voleurs ont simplement coupé  des pages au scalpel.

Des dizaines de milliers de livres et de manuscrits historiques sont  manquant, selon un avocat d'art de premier plan, Chris Marinello, à la tête de la société basée à Londres Art Recovery International

Il pense que le nombre de ces vols est en augmentation parce que les criminels voient les prix de ventes légitimes atteignent des montant en sept chiffres.Un livre publié en 1640 a été vendu par Sotheby pour un record £ 8.73m en Novembre 2013.

Marinello a déclaré: «Dans le passé, les bibliothèques étaient conscients de la valeur de leurs livres, mais pas nécessairement [leurs] contenus ... Cette matière n'a jamais été vraiment catalogués ou numérisés."  Les voleurs équipé avec des rasoirs et ciseaux ont pu repartir avecdes objets  extrêmement précieux . Il a ajouté: «La sécurité des bibliothèques doit être améliorer.."

Source: The Guardian